Asghar Farhadi décide de faire l’impasse sur les Oscars

Asghar Farhadi décide de faire l’impasse sur les Oscars

Nommé dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère à la 89e cérémonie des Oscars pour Le Client, Asghar Farhadi se voit contraint d’éviter la cérémonie en raison du contexte hostile installé par la présidence de Donald Trump.

Des bruits contradictoires circulent sur les réseaux sociaux depuis hier et l’instauration du ban américain vis-à-vis des ressortissants venant de sept pays d’Afrique et du Moyen-Orient. L’Iran étant visé, on a très vite appris qu’Asghar Farhadi aurait de facto l’interdiction de se rendre à la prochaine cérémonie des Oscars. Mais aujourd’hui, le réalisateur a annoncé via un communiqué que même si on lui permettait, il n’irait pas à Los Angeles le 26 février :

Ma venue éventuelle est accompagnée de « si » et de « mais » que j’estime inacceptables même si des exceptions pouvaient me permettre de réaliser le voyage.

Pour Farhadi, l’ordre exécutif pris par Donald Trump (cassé depuis par plusieurs juges fédéraux) n’a rien de nouveau et pourrait déboucher sur l’empoisonnement futur des relations diplomatiques internationales :

Humilier un pays sous prétexte de garantir la sécurité d’un autre est une répétition de l’histoire qui a toujours préparé le terrain pour la division et l’hostilité. J’exprime par la présente ma condamnation des conditions injustes pesant sur certains de mes compatriotes et les citoyens de six autres pays tentant d’entrer légalement aux États-Unis et j’espère que la situation actuelle ne donnera pas naissance à une division plus profonde entre les nations.

Source : New York Times

Partager