Autumn Reeser « J’adorerais jouer dans Game of Thrones ! » (ITV Festival de Monte-Carlo)

Autumn Reeser « J’adorerais jouer dans Game of Thrones ! » (ITV Festival de Monte-Carlo)

Scroll down for the english version of the transcript.

Festival de Monte-Carlo, premier jour et déjà une excellente actrice interviewée : Autumn Reeser de The O.C., de Last Resort, mais aussi du Thrilling Adventure Hour a répondu lors d’une table-ronde, entre autres (1), aux questions de notre reporter Julia Lagrée. Et Autumn nous parle d’Hawaï, de théâtre, de Glee et… de Game of Thrones ! Une interview, donc, en version française suivie de la version originale.

Autumn Reeser au Festival de la Télévision de Monte-Carlo

Dans Last Resort, vous jouez le rôle d’une jeune femme qui travaille dans l’industrie des armes. Vous pouvez nous parler d’elle ?

J’adore ce personnage. J’adore interpréter des femmes d’affaires talentueuses qui évoluent dans un monde d’hommes. Et j’aime aussi quand elles ne cessent pas pour autant d’être des femmes. Ce que j’adore chez Kylee, c’est qu’elle joue de sa sensualité. Elle utilise tout ce qu’elle a pour elle afin d’atteindre son but. C’est si plaisant à jouer. J’adore jouer ces femmes ambitieuses. Elles mènent les scènes, elles savent ce qu’elles veulent.

Vous avez travaillé sur un grand nombre de séries n’ayant durées qu’une saison. Est-ce difficile à la longue ?

Je pensais vraiment que Last Resort allait durer. Parce que c’était un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, scénario de cette saison de pilotes. Et avec Shawn Ryan, qui est un grand showrunner… J’étais très déçue quand ça s’est arrêté. J’avais emmenée toute ma famille avec moi, à Hawaï. Je pensais qu’on allait y rester longtemps. Ce que j’ai appris dans cette aventure, c’est que ce travail, c’est la loterie. J’ai eu le cœur brisé. Du coup, cette année, je n’ai cherché que des séries qui se tournent à Los Angeles, parce que ça a été une expérience traumatisante pour ma famille. Je travaille sur Necessary Roughness, qui se tourne à Atlanta. J’y vais quelque jours, je reviens, et ma famille n’a pas besoin de déménager. Pareil pour Hawaï 5-0… C’est difficile de dire non à des séries, juste parce qu’elles se tournent à Nashville ou en Caroline du Nord. C’est compliqué de jongler entre ses désirs personnels et professionnels.

Nathan Fillion et Autumn Reeser dans le Thrilling Adventure Hour.
Crédit Photo : Jonathan Reilly

Vous aimeriez être régulière sur Hawaï 5-0 ?

Je fais encore 2 épisodes entre ce mois ci et juillet-aout. J’aime être capable de vivre à Los Angeles et aller de temps en temps là-bas. J’adore travailler sur cette série, j’adore Hawaï. Je me sens très proche de cet endroit maintenant. Je m’y sens comme chez moi.

Vous êtes finalement toujours entourée de comédiens, entre les séries, le Thrilling Adventure Hour

Je fais du théâtre depuis que j’ai 6 ans, c’est mon univers. Même si c’est embarrassant à admettre, je me sens sur scène comme chez moi. Le week-end dernier, j’ai joué le rôle principal d’une comédie musicale, puis j’ai fait 2 Thrilling adventure. Trois spectacles en une journée, et j’ai adoré ça ! J’adore divertir les gens, les faire rire, pleurer… J’adore la sensation que procure le fait de partager cette expérience avec un public. C’est aussi pour ça que je fais The Thrilling Adventure. Dans le cinéma ou la télé, on est déconnecté des spectateurs. C’est aussi ce que j’aime avec les médias sociaux, avoir une connexion. The Thrilling Adventure Hour me permet d’aller sur scène une fois par mois. C’est un plaisir total. Et je le fais vraiment pour moi, pas pour une question d’argent. On a commencé dans un tout petit dîner-spectacle. J’y jouait pour des tickets de boisson !

Vous préférez le théâtre ?

J’adore les deux ! Le cinéma et la télévision sont un tel travail collaboratif. Il faut une ville entière pour faire une série. Mais je ne veux pas laisser tomber le théâtre. Les deux assouvissent deux besoins différents.

Dans the O.C. (Crédit photo : Warner)

De toutes les séries sur lesquelles vous avez travaillé, laquelle est votre préférée ?

The O.C. a changé ma vie. C’est dur à battre. J’ai si durement travaillé, si longtemps, pour que les gens puissent voir mon travail. Cette série a rendu ça possible. J’adorais mon personnage. Elle était excentrique, et il n’y avait pas grand monde comme elle à la télé à cette époque. Elle ne s’excusait pas, elle était du genre à dire « Oui, je te suis, je ne sais pas interagir avec les gens ! ». Elle n’était pas du tout détachée, et beaucoup de fille ont régit à ça en me disant se reconnaître en elle.  C’était si gratifiant.

Vous aimeriez faire une série musicale ?

Je viens de la comédie musicale, donc oui, bien sûr, j’aimerais être embauchée dans une série pour chanter.

Vous avez mentionné une série que vous avez dû refuser qui se tournait à Nashville. C’était Nashville ?

Non… j’avais du mal à me souvenir de la ville dont je voulais parler (rires)… Mais avec Necessary Roughness et Hawaï 5-0, je suis déjà bien servie ! Voyager entre Atlanta et Hawaï est assez compliqué comme ça, même si je suis intéressée pour bosser sur autre chose. Je pourrais aller sur Glee, mais j’ai l’impression que pour être invitée dans cette série, il faut avoir gagné un Grammy. On n’est pas décideurs là-dessus, il y a plein de séries dans lesquelles j’aimerais jouer. J’adorerais être dans Game of Thrones ! Mais ça n’arrivera certainement pas. Tout est une question d’opportunité.

[SPOILER GAME OF THRONES, OUI, MÊME ICI] En parlant de Game of Thrones, qu’avez vous pensé du ‘Red Wedding’ ?

J’en suis morte ! C’était trop dur à encaisser. Je n’en ai pas dormi. C’est tellement génial, tellement traumatisant. Chaque semaine, c’est si intense… C’est la seule série que je regarde en ce moment. On va essayer de regarder le dernier épisode ici, je ne peux pas le louper ! Parce que tout le monde va tweeter sur le sujet. Dimanche dernier, je suis sortie avec mon mari. Après, je suis allée sur twitter, et tout le monde était en train de parler de Game of Thrones !… Je ne peux pas aller sur les médias sociaux sans avoir vu cet épisode. C’est si frustrant que vous, en France, vous n’ayez ces épisodes qu’un an plus tard. (2)

Avec Scott Caan dans Hawaï 5-0 (Crédit photo : CBS)

Est-ce que les médias sociaux vous permettent de nouer des contacts avec des showrunners ?

Pour certains, je pense que c’est possible. Mais ça ne m’est pas arrivé. Je suis timide. Quand j’ai vu This is 40, j’ai envoyé un tweet à Judd Apatow, et j’étais très nerveuse. Évidemment, il n’a pas répondu. Je suis sûre que c’est pareil pour tout le monde, ça rend nerveux. On ne sait jamais comment les gens vont réagir. Peut-être que si j’étais moins réticente à l’utiliser comme ça… mais je suis timide.

Propos recueillis par Julia Lagrée au Festival de la Télévision de Monte-Carlo

Transcript et traduction : Dominique Montay

(1) : Était aussi présente Elodie Peyrano du blog de France 3

(2): On lui a parlé d’OCS, quand même…

In Last Resort, you play a young woman working in the weapon industry. Can you talk to us about her ?

Yes, I love this character. I love portraying professional women competing in a man’s world, when they do it well. And I also like it when women don’t cease to be women. One of the things I love about Kylee is that she’s very sexual. She’s using everything she’s been given to get to her goal. It’s so fun to play. I love playing ambitious women. They’re fun because they drive their scenes, they know what they want.

You’ve worked on many shows that didn’t last more than a season. Is it difficult to start over on new shows every time ?

I really thought Last Resort was going to be the one that stuck. Because it was one of the best, if not the best, script in pilot season. And with Shawn Ryan, an incredible showrunner… I was very emotional when it ended. I brought my whole family and moved to Hawaï. I thought we were going to stay for a long time. What I learned from it is it’s a gamble, it’s a game of dice. I was heartbroken about this one. This year I looked for series that don’t shoot outside of L.A. because it was traumatic for my family. So I’m doing Necessary Roughness. They shoot in Atlanta, but I go there for a few days and come back, and my family doesn’t have to move. Hawai 5-0, the same… It’s been hard for me to say no to series because they’re outside of LA, shooting in Nashville or Noth Carolina. It’s hard to juggle between personal goals and career goals.

Would you like to be a recurring character on Hawai 5-0 ?

I’m doing two more episodes next month and the following in July and August. It’s good for me right now, to be able to live on Los Angeles and go work on show. I love working on the show, I love Hawaï… I have an affinity for it now more than before. It feels like a second home.

You seem to always be surrounded by actors, obviously in TV shows, but also in the Thrilling Adventure group.

I have been in theater since I was six years old, for me that’s my community. I feel most at home on stage, as embarrassing as it is to admit. Last week-end, I did the lead in a musical, and then I did 2 Thrilling Adventure shows. Three shows in one day, an I loved it ! I love entertaining people, make them laugh, make them cry… I love the feeling that you get for sharing a live experience with an audience. That’s kind of what the Thrilling Adventure Hour is about. In film and television, you’re so disconnected from the audience. This is also what I love about social media, to have that connexion. The Thrilling Adventure Hour  allows me to get on stage in front of an audience every month. It’s been such an amazing blessing. And I did it for myself. Not because it paid me any money. We started in a small diner-theater. I performed there for free drink ticket !

You prefer theater ?

I like both ! Film and television are such a collaboration. It takes a giant city to make a television show. But I don’t wanna give up theater. They fill two different needs.

If you had to pick one of all the shows you’ve been on, which one would be your favorite ?

The O.C. changed my life. That’s a hard one to beat. I’ve worked so hard for so long to get people to see my work. And that show did that for me. I loved my character. She was quirky and there wasn’t anybody like her on television at the time. She didn’t apologize, she was « yes I stalk you, I don’t have good social skills ! ». She didn’t have any degree of cool, and I had a lot of girls respond that they related to that because they felt that was them. And that was very fulfilling for me.

Would you like to do a musical TV Show ?

I come from a musical theater, so I would love to do a show where I have to sing.

The show in Nashville you talked about, was it Nashville ?

No… I couldn’t remember the town I wanted to talk about (laughs). But Necessary Roughness and Hawai 5-0 are enough for now. That is a lot ! Travelling between Atlanta and Hawaï is complicated enough, even if I’m open to work on new shows. I could go on Glee to sing, but now it seems you have to have a Grammy to get in the show ! It’s not up to us, there’s plenty of shows I’d love to work on. I’d love to be on Game of Thrones ! But I probably won’t. It’s all about opportunities.

Talking about Game of Thrones, what did you think about The Red Wedding ?

I died ! I couldn’t handle it. I couldn’t sleep. It’s so good and so amazing, it’s so traumatic. Every week it’s so intense… it’s the only show I’m watching right now. We’re going to try and watch it here, I can’t miss it ! Because everybody is going to tweet about it. Last week on sunday I was out with my husband. So I went on twitter and everyone was going crazy about Game of Thrones… I can’t even look at social media at all until I watch this episode. It’s so frustrating for you in France that TV shows comes in a year later.

Do social media helps you create a link with showrunners ?

I’m sure it does. But it hasn’t happened that way for me yet. I’m also shy. When I watched This is 40, I tweeted Judd Apatow about it, and I was very nervous. Of course, he didn’t tweet me back. I’m sure it’s the same for everyone, it makes a little bit nervous.  You don’t know how they’re gonna respond. Maybe if I was less afraid to use it that way… but I’m a little shy

Partager