Avengers : Rassemblement, bon prolongement de l’univers Marvel ?

Avengers : Rassemblement, bon prolongement de l’univers Marvel ?

Note de l'auteur

L’univers étendu Marvel n’a pas de limite. Entre le cinéma, la prochaine série ABC Agents of S.H.I.E.L.D. et donc l’animation Avengers Assemble, le projet prend une ampleur monumentale. Si cette série animée n’est évidemment pas vitale à la compréhension des films, elle ajoute une couche à un mille-feuilles déjà considérablement épais.

Mais qu’est-ce que ça vaut ? Avengers Assemble semble démarrer après les événements du film de Joss Whedon. Les Avengers se sont séparés comme ils se sont trouvés. Chacun dans leur coin. Tony Stark continue de suivre ses anciens collègues. Au cas où ils auraient besoin d’aide. C’est le cas de Captain America, aux prises avec un Red Skull qu’on croyait mort et MODOK (la grosse tête avec des petits bras), venu lui prêter main forte. Iron Man vient à son aide, mais trop tard.

Stark réunit à la va-vite l’équipe pour aller sauver ou venger Captain. Et tout va très vite. Très, très vite. Et c’est, malgré l’évidente débauche de moyens, pas très joli à regarder.

La série est produite par une équipe bien connue des amateurs de séries animées pour enfants : Man of Action, un petit studio devenu un géant de l’anim américaine grâce à des succès mondiaux tels que Ben 10, Generator Rex et Ultimate SpiderMan. Composé d’auteurs/artistes de bandes-dessinées (Steven T. Seagle, Duncan Rouleau, Joe Casey et Joe Kelly), ils se sont retrouvé autour d’un projet commun afin de mieux défendre et définir leurs projets.

Ben 10 leur a permit de devenir le studio que tout le monde s’arrache (et aussi de devenir extrêmement riches). Marvel les a récupérés depuis quelques années déjà, cette collaboration n’étant pas la première. S’ils réussissaient à recycler leur dynamique habituelle pour leur Ultimate Spiderman (héros jeune, un peu arrogant, avec un gros aspect humoristique), c’est ici, sur le premier épisode, un ratage relatif.

Le premier épisode montré échoue à mettre en scène des personnages tridimensionnels. On a beau être sur de l’animation (souvent définie à tort comme un endroit où les personnages sont une accumulation de clichés), la caractérisation est un échec. Le scénario semble se reposer sur les acquis du film. Si vous voulez savoir qui sont les personnages, voyez le film… une logique qui n’est pas suffisante (et pas seulement parce que les acteurs ne sont pas les mêmes).

L’action est constante, étouffante. La vitesse est telle qu’on n’a jamais le temps d’apprécier aucune prouesse, la série confondant rythme et rapidité. Surtout, cette débauche enlève toute lisibilité, offrant deux faux raccords assez violents qui déboussolent. L’objet n’est pas ici conçu pour des enfants de 6-10 ans normaux (avec une capacité d’attention réduite), mais des enfants qui ont de sérieux problèmes de concentration. A trop se focaliser sur la pyrotechnie, la série oublie l’humain.

Cerise sur ce gâteau un peu indigeste, la série n’est pas belle. La projection en HD sur grand écran ne lui rend pas service. L’intégration de la 3d est maladroite, inesthétique au possible. Les gros plans sur les personnages sont réussis, mais dès qu’on s’éloigne un peu d’eux, on sent que le soin apporté n’est plus le même, et on a l’impression de voir des découpages s’animer pauvrement. Pourtant, à la réalisation, on retrouve le même Eric Radomski que celui de la louée (dans ces pages, notamment) Batman The Animated Series.

Aux voix US, on reconnaît vaguement Adrian Pasdar et Chi McBride. Tous deux légèrement en accéléré (technique parfois utilisée en animation pour que la durée des épisodes soit conforme). C’est ici flagrant… et gênant. Sauf pour Pasdar, qui semble avoir 25 ans de moins.

La déception est donc à la hauteur, alors qu’on attendait une série pêchue et drôle, dans la lignée du film, adapté aux plus jeunes (un peu moins de violence et de sexualisation, plus de morale). On est plus face à un clip-show, une bande-démo un peu foirée. On espère qu’une fois évacué le poids des débuts, la série trouve son rythme de croisière et un univers stable. En prenant juste un peu plus son temps, ça serait déjà pas mal.

AVENGERS ASSEMBLE, Episode 1
Réalisé par Eric Radomski
Ecrit par Man of action
Avec : Laura Bailey (Black Widow), Troy Baker (Hawkeye), Adrian Pasdar (Iron Man), Bumper Robinson (Falcon), Roger Craig Smith (Captain America), Fred Tatasciore (Hulk), Travis Willingham (Thor), Chi McBride (Nick Fury)

Avengers Assemble est diffusé sur Disney XD US depuis Mai 2013, et le sera en France à partir du ??????? 2013 sous le titre Avengers : Rassemblement.

Partager