Batman au cinéma : ceux qu’on aimerait voir (2ème partie)

Batman au cinéma : ceux qu’on aimerait voir (2ème partie)

Batman 75 ans logoPour marquer le 75e anniversaire du personnage de DC Comics, Batman, Le Daily Mars a décidé de vous offrir, tout les lundis de l’été, une série d’articles sur le Chevalier Noir et la galerie de personnages l’entourant. Adaptations cinématographiques, séries, jeux vidéo, comics, la rédaction va vous cuisiner un ragout de chauve souris, à la sauce martienne, bien entendu.

 

Le Joker, le Pingouin, Double-face, le Riddler, Catwoman, Robin, Bat-girl, Bane, Poison Ivy, l’épouvantail, Ra’s et Talia al Ghul, Mr Freeze, etc., etc., je ne compte pas les gentils et je suis certain que j’en oublie. Les différentes adaptations cinématographiques de l’univers de Batman ont mis en scène un paquet de personnages issus du bestiaire de DC Comics. Toutefois notre petit cœur de lecteurs assidûs pleure parfois de ne pas retrouver sur la Toile, certains de ses héros ou vilains préférés. Aujourd’hui au Daily Mars on continue notre petit tour d’horizon des personnages qui péteraient la classe sur grand écran.

 

 

Killer Croc

Killer Croc

Killer Croc

Apparu en 1983 dans Detective Comics #523, Killer Croc est atteint d’une maladie de peau quasi-unique lui donnant l’apparence d’un crocodile. Il est un des rares personnages du bestiaire de Gotham City à être né avec des super-pouvoirs. Très proche de l’humain à ses débuts (en dehors de ses problèmes de peau) Killer Croc va voir son physique changer au fil du temps ainsi que ses capacités. Beaucoup se souviennent de lui lors de ses apparitions dans Batman : The Animated Series où il remplissait très bien le rôle du bourrin un poil con. Il reste néanmoins un personnage pouvant se révéler fascinant pour sa dualité humain/animal mais surtout pour la menace qu’il peut représenter quand il est dans son élément. Chauve-souris contre crocodile : voilà un duel qui porte en lui beaucoup de promesses, et particulièrement si on nous offre une version de ce personnage récente, celle du jeu Batman : Arkham Asylum. Difficile en effet de rester de marbre face à l’apparition quasi-soudaine d’un géant plein de muscles à la gueule énorme et rempli de dents capable d’arracher une tête en moins de deux.

 

Notre choix : Andy Serkis (il peut tout faire ! Tout !)

 

Oracle

Oracle

Oracle

A une époque où l’informatique, Internet et les réseaux sociaux sont aussi prédominants dans notre vie quotidienne, un personnage comme Oracle apparaît comme indispensable pour Batman dans sa croisade contre le crime. Mise au placard à l’occasion du relaunch de l’univers DC Comics en 2011, Oracle est un personnage qui attire immédiatement notre sympathie. Sous ce pseudonyme se cache Barbara Gordon fille (ou nièce selon la version) du commissaire Gordon. Pendant des années celle-ci lutta contre le crime auprès de Batman et Robin sous le costume de Batgirl. Sa vie prit une tournure tragique au cours du récit The Killing Joke d’Alan Moore et Brian Bolland. Désireux de donner une leçon à Batman, le Joker enleva Jim Gordon chez lui et voulu le faire sombrer dans la folie, pour cela il n’hésita pas à abattre Barbara devant ses yeux. Bien que considéré comme un récit hors-continuité, DC Comics prit en compte le sort de Barbara. Celle-ci se trouve en effet paralysée des jambes suite à sa blessure, et ne pouvant plus lutter contre le crime elle développa alors ses compétences en informatique pour devenir Oracle et s’imposer peu à peu comme le pilier des renseignements pour Batman mais également une grande partie des super-héros de l’univers DC.

 

Notre choix : Vu que qu’elle vient d’achever sa peine dans How I met your Mother on proposerait bien le rôle à Alyson Hannigan.

 

Hugo Strange

Hugo Strange

Hugo Strange

Terminons avec un autre personnage qui fut également bien mis en avant au cours d’une aventure vidéoludique. Dans Batman : Arkham City, le docteur Hugo Strange apparaît comme la tête pensante d’une vaste prison à ciel ouvert. Psychiatre ayant basculé du côté obscur, le docteur Strange (à ne pas confondre avec son homonyme de la maison d’en face qui verse plus dans les forces mystiques) est, avant le Joker, un des tout premier ennemi qui fut apparu dans les aventures de Batman. En effet son apparition date de 1940 dans Detective Comics #36. Talentueux consultant pour la police de Gotham, Strange devient de plus en plus obsédé par Batman et par le désir de trouver qui se cache derrière le masque. Bien que discrédité auprès de l’opinion publique par le chevalier noir, Strange restera toujours persuadé que celui-ci est Bruce Wayne. Capable de manipuler les gens et doué d’un esprit retors il reste une menace à prendre au sérieux pour un Batman qui n’est pas des plus stables psychologiquement parlant.

 

Notre choix : Un psy maléfique manipulant les gens, voyons voir…………………….

 

 

 

Et une chauve-souris grillée. Une !

Et une chauve-souris grillée. Une !

Partager