Batman au cinéma : Le physique, ça compte (épisode 1)

Batman au cinéma : Le physique, ça compte (épisode 1)

Batman 75 ans logoPour marquer le 75e anniversaire du personnage de DC Comics, Batman, Le Daily Mars a décidé de vous offrir, tout les lundis de l’été, une série d’articles sur le Chevalier Noir et la galerie de personnages l’entourant. Adaptations cinématographiques, séries, jeux vidéo, comics, la rédaction va vous cuisiner un ragout de chauve souris, à la sauce martienne, bien entendu.

Aujourd’hui c’est notre rédacteur en chef cinéma, InTheBlix au poil soyeux, qui s’y colle. En Joie.

1989, le jeune InTheBlix est déjà fan de Batman. Bouleversé par le traitement de Frank Miller (même si le dessin ne lui plait pas beaucoup, à l’époque), il tombe sur Souriez (The Killing Joke) de Alan Moore et Brian Bolland. Coup de coeur instantané. Le Joker devient son bat-méchant favori. La même année sort le Batman de Tim Burton avec, comme méchant principal, le Joker et une musique de Prince. Triple combo ! Tim Burton, réalisateur du génial Beetlejuice, Prince, génie musical à son apogée (Sign o’ the Times et Lovesexy résonnent encore dans ses oreilles) et le Joker… Notre jeune geek peut sortir avec son tee shirt Batman (le logo de super-héros le plus cool jamais créé) sans subir les quolibets de ses congénères. Mais, malgré son enthousiasme pour ses super-héros enfin adaptés de belle manière à l’écran, le jeune InTheBlix reste critique sur le choix des acteurs pour les incarner…

JACK NICHOLSON JOKER2014, je ne parle plus de moi à la troisième personne, c’est déjà pas mal. Les super héros ont envahi les écrans, Batman a été moultes fois adapté et je ne me satisfais toujours pas des diverses incarnations cinématographiques des personnages de l’univers Batman. Certes, il y eut des réussites. Danny DeVito est un excellent Pingouin et Michelle Pfeiffer, une Catwoman de rêve (pervers). Schwarzenegger aurait pu être un bon Mr Freeze si la direction de Batman et Robin n’avait été donnée au tâcheron Joel Schumacher (qui réussît quand même un bon film à mes yeux : Chute Libre, en 1993). Cependant, une de mes plus grandes déceptions fût le Joker incarné par Jack Nicholson dans le premier Batman de Tim Burton. Je mettrai volontairement  « à part » la trilogie Nolan, son Batman étant « réaliste ». Tout musclé que fût Tom Hardy, par exemple, Bane est dix fois plus impressionnant dans le comics. Fin de la digression. Nicholson en Joker, donc. Malgré toute l’admiration que je puisse avoir pour Jack Nicholson, dont je ne vous ferai l’affront de rappeler la filmographie, son incarnation du Joker est nulle. Je te vois, cher lecteur, aimée lectrice, les cheveux dressés sur la tête, les bras levés au ciel : « Quoi ?! Pauvre fou ! Jack Nicholson, ce génie… » Avec son travail et son jeu, Jack n’est pas un garçon terne (une choucroute garnie pour qui trouve la référence), je te l’accorde, mais physiquement, Jack n’est pas le Joker. Le Joker est grand, filiforme, le visage en lame de couteau…et n’a pas cette prothèse ridicule sur le visage. Qui donc, me diras tu, verrais tu, toi et ton jugement péremptoire ? Je vais te le dire et même te l’illustrer grâce à Hervé, co-fondateur de ce site et graphiste de talent.

joker killing Joke

1 – Willem Dafoe

Willem-Dafoe Joker Daily Mars

 

 

 

Le potentiel de Willem Dafoe dans le jeu de la folie n’est plus à prouver. Discutable en Bouffon Vert dans  Spider-Man de Sam Raimi, Willem a la tête de l’emploi pour incarner le Joker. Son large sourire, son physique longiligne et ses yeux de psychopathe collent tout à fait au personnage.

 

 

 

 

 

 

 

2 – Daniel Day-Lewis

daniel-day-lewis(2)

 

 

 

Rappelez vous Bill Le Boucher dans Gangs of New York de Martin Scorsese. N’y a-t-il pas du psychopathe de première classe chez Daniel Day-Lewis ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 – Benedict Cumberbatch

benedict-cumberbatch

 

 

 

 

 

Du sociopathe au psychopathe, il n’y a qu’un pas. Le génial interprète de Sherlock pourrait aisément passer de l’autre côté de la barrière et devenir un bon Joker.

 

 

 

 

 

 

 

4 – Adrien Brody

Adrien-Brody

 

 

 

 

Excellent acteur, Adrien Brody a le talent pour passer son master en psychopathie et le physique adéquat pour incarner le Joker.

 

 

 

 

 

 

 

 

5 – Vincent Cassel

Vincent_Cassel

 

 

 

 

Un Frenchy pour le Joker ? Pourquoi pas ! Vincent peut parfaitement jouer le psychopathe, non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 – Matthew McConaughey

Matthew-McConaghey

 

 

 

Gros potentiel de psychopathie chez Matthew et, qui sait, peut être un Chest Thump spécial Joker…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu en veux d’autres ? Tu as des idées ? des objections ? Laisse un commentaire.

Il me reste d’autres idées pour le Joker, va donc voir par ici.

Partager