Ben & Kate (bilan de la série)

Ben & Kate (bilan de la série)

Un frère, une soeur et une comédie avec une saveur à part. Photo Jennifer Clasen/FOX

Si on ignore quand la Fox diffusera les derniers épisodes de la sitcom lancée en septembre, la chaîne anglaise ITV2, elle, a proposé l’intégralité de la série qui met en vedette Nathan Faxon et Dakota Johnson. Petit coup d’oeil dans le rétro pour une comédie douce et gentiment drôle, dont le principal défaut est de ne pas avoir grandi assez vite.

Est-ce que c’est moi ou est-ce que lancer une comédie qui cartonne sur un network, ça devient de plus en plus compliqué ? Si on regarde l’intégralité des comédies lancées en septembre 2012 (The New Normal, Go On, Guys with Kids, Partners, The Mindy Project, Ben and Kate, The Neighbors, Malibu Country, Animal Practice), quasiment aucune n’est arriver à installer, dès le départ, un univers cohérent pour partir tambour battant… et tenir toute une saison sans s’effondrer.

Faisons un petit tour d’horizon. Globalement, à part The Neighbors – qu’on aime ou non le propos de la série – je ne n’en vois pas d’autre qui soit arrivée à trouver très vite la bonne carburation et des résultats stables. The New Normal a un ton – là aussi, qu’on aime ou pas  – mais ses audiences ont décliné au fur et à mesure cette saison (comme la très, très, très classique Guys with Kids). Go On avait un pilote intéressant mais a tâtonné au fil des mois (et à ce qu’on m’en a dit, c’est un peu pareil pour The Mindy Project : il faut que je me mette à jour). Partners et Animal Practice ont vite quitté la grille de CBS et de NBC. Et je n’ai rien, mais vraiment rien à dire sur Malibu Country.

Tommy, BJ, Ben et Kate : un quatuor attachant. Photo 20th Century Fox

La sitcom américaine se cherche en ce début de décennie. Si l’on n’a pas attendu 2012/2013 pour s’en rendre compte, cette année, l’évidence crève les yeux. Aujourd’hui, pas mal de projets ont besoin de temps pour (peut-être) trouver une voix susceptible de parler à un grand nombre de téléspectateurs. The Mindy Project, la comédie de Mindy Kaling, a eu la chance d’avoir du temps pour avancer. Ben & Kate, le projet de Dana Fox, ne peut pas en dire autant. Dommage.

A partir d’un postulat de départ classique (un mec facétieux s’installe chez sa soeur, une mère célibataire qui doit tout gérer seule), la série avait pourtant un ton. Plus doux qu’autre chose, gentiment dingue parfois, elle dégageait quelque chose qu’on ne trouvait pas ailleurs.

Cette année, en un sens, c’était un peu le pendant un poil plus solide de Go On sur la Fox. La série de Silveri est souvent plus émouvante que drôle ? Celle de l’ex-scénariste de New Girl dégage une impression de tendresse assez étonnante. Et si les dix premiers épisodes tentent d’installer les fondations d’une comédie vraiment robuste, il se dégage de cette sitcom un parfum à part. Quelque chose de chaud et de sucré que l’on a envie de retrouver chaque semaine.

Dakota Johnson, fille de Don Johnson et Mélanie Griffith, s’est fait un prénom. Ce qui n’est déjà pas mal. Photo Jennifer Clasen/FOX

Ce résultat, il est directement imputable à la distribution de la série. Entre Nathan Faxon (Ben) et Dakota Johnson (Kate), il y a un vrai truc qui passe à l’écran. Inconnus ou presque avant le lancement du show, ils devraient très certainement faire reparler d’eux parce qu’ils habitent vraiment leurs rôles. Si Faxon est à l’aise dans les délires de l’aîné de la famille, Johnson a un petit côté Jenna Fischer (Pam dans The Office) qui la rend assez craquante.

Au second plan, après des débuts un poil hésitants, Lucy Punch (BJ) endosse complètement le rôle de joker comique de la série. Echo Kellum (Tommy), lui, s’en tire bien dans le rôle de side-kick de Ben Fox. La petite Maggie Elizabeth Jones (Maddie), enfin, est présente juste ce qu’il faut pour être agréable à l’écran.

Mais si l’annulation de Ben & Kate est assez frustrante, c’est surtout parce que, contrairement à Go On dont je parlais plus haut, cette comédie commençait à bien tourner. Il avait fallu attendre 12 épisodes pour que New Girl (série produite par Jake Kasdan, comme Ben & Kate) arrête de faire du rase motte ? Il en aura fallu à peine autant pour que le show de Dana Fox accélère la cadence. Sauf que le public n’a pas suivi, pas plus que son diffuseur… Zooey Deschanel est sans aucun doute plus bankable que Dakota Johnson.

Maddy, Kate et BJ. Photo 20th Century Fox

Il reste donc 16 épisodes bien bâtis et dont la qualité s’améliore au fil du temps. Une petite aventure vraiment sympathique, qui vous file toujours le sourire et à laquelle, dans l’esprit, il ne manquait vraiment pas beaucoup pour cartonner. A tel point que l’on ne serait pas étonnés de voir Fox, mais aussi un ou plusieurs des acteurs de  Ben & Kate revenir dans quelques mois, avec un projet plus costaud et capable de toucher plus de monde.

Partager