Bilan Japan Expo/Comic Con 2013 côté Jeu Vidéo

Bilan Japan Expo/Comic Con 2013 côté Jeu Vidéo

Pour sa 14e édition, Japan Expo n’a pas attiré que des otakus, mais a aussi fait se déplacer les gamers en masse. En effet, comme chaque année, la part belle était réservée au jeu vidéo, en grande partie dans l’espace dédié au Comic Con. Les plus gros éditeurs de jeux inspirés de la culture asiatique étaient présents pour mettre en avant leurs productions, dont les petits Français sont particulièrement friands. Retour sur un salon qui, malgré quelques couacs, reste un lieu privilégié pour découvrir les nouveautés gaming du moment…

Square Enix : invité d’honneur !

Lightning Returns Final Fantasy XIII

L’éditeur à l’honneur pour ce 14e impact de la Japan Expo (et 5e de Comic Con Paris), c’est le Japonais Square Enix ! Dans son catalogue, les Hitman, les Tomb Raider (depuis le rachat d’Eidos), les Dragon Quest… mais surtout les Final Fantasy. Et au dernier E3, la marque a annoncé le prochain opus de sa licence vedette : Final Fantasy XV, qui sortira sur les consoles next gen (pas encore de date annoncée).

Mais ça, c’est pour plus tard, puis que le FF actuel, c’est Lightning Returns: Final Fantasy XIII, dont deux des concepteurs Yoshinori Kitase et Motomu Toriyama sont venus faire la présentation. Digne suite de Final Fantasy XIII et XIII-2 (sortis respectivement en mars 2010 et février 2012 sur consoles), ce jeu verra l’épilogue des aventures de la belle et sauvage Lightning.

Mais la Japan Expo fut aussi l’occasion de rencontrer Shinji Hashimoto, producteur des Kingdom Hearts dont le prochain opus a été récemment annoncé  à l’E3 : Kingdom Hearts III sur les futures PS4 et Xbox One. Pas encore de date pour cette suite tant attendue, mais un remake des précédents épisodes – appelé Kingdom HEarts 1.5 HD Remix -, remis au goût du jour pour les consoles actuelles, sortira à la rentrée… Une aubaine pour les adeptes de cette épopée mêlant héroïc fantasy et mondes de Disney.

Ajoutez à cela des bornes pour tester les productions actuelles et à venir de l’éditeur japonais, des vitrines remplies de figurines de leurs plus grandes licences et vous aurez une idée de la beauté du stand.

 

Namco Bandai : les grosses licences manga
Luffy surveille son stand

Luffy surveille son stand

Namco Bandai Games, c’est l’éditeur qui joue le plus la carte des licences manga. Les otakus sont donc venus en force assaillir les nombreuses consoles mises à leur disposition pour tester ses titres phares comme Naruto, One Piece, ou Saint Seiya.

Au menu, One Piece Pirate Warriors 2 (dispo sur PS3 courant août), encore plus réussi que le 1er ! Les fans de Luffy, Zorro, Pipo et leurs amis vont s’en donner à coœur joie dans ce beat’em all ‘ ‘piratesque’ (y’a plein de nouveaux personnages !).

Pour ceux qui veulent se mesurer aux meilleurs joueurs de baston au monde, Tekken Revolution, qui est issu de la licence ancestrale, s’offre en Free-to-Play (jeu en ligne sans paiement mensuel). Il est téléchargeable sur le SEN (Sony Entertainment Network, ancien Playstation Network) depuis le 12 juin dernier. Les concepteurs – dont Katsuhiro Harada – étaient présents sur le salon pour nous expliquer le concept de cette version online : plus d’adversaires, plus de fun !

Stand Namco Bandai Games

Les joueurs sont comme… absorbés !

Après une sortie plutôt discrète sur console il y a 3 ans et sur PC en début d’année, le remake consoles de Pac-Man sauce 2010 s’offre un patch maousse costaud : Pac-Man Championship Edition DX+. Et pour nous convaincre, la nouvelle version était jouable sur place et Komori Kumito (le producteur de la licence) était venu à Paris spécialement pour nous montrer toutes ces évolutions… mortelles (limite épileptique) !

Autre annonce choc : à peine quelques mois après sa sortie, le dernier Naruto s’offre une nouvelle version sur consoles et pour la 1ere fois sur PC : Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 : Full Burst (qui sortira d’ici la fin de l’année). Cette mouture améliorée contient beaucoup des DLC sorties depuis pour le titre, donc de nouvelles missions, de nouvelles cinématiques… De quoi relancer le jeu pour les fans du jeune ninja.

Et au milieu de toute cette violence, un panneau récapitulatif annonçait le 15e anniversaire de la saga des “Tales of”. Pour fêter cela et la sortie en août prochain de Tales of Xillia dans nos belles contrées, Hideo Baba (son producteur) a eu le plaisir de faire l’annonce de sa suite tant attendue, Tales of Xillia 2, pour 2014 (sortie il y a presque 2 ans au Japon).

Et sinon, toujours pas beaucoup plus d’infos sur le très attendu Dragon Ball Z : Battle of Z… Dommage, on a hâte de jouer à 8 !

 

Koch Media : du bourrin sinon rien

Le stand Killer is Dead

Cet éditeur n’avait pas beaucoup de titres à mettre en avant à la Japan Expo/Comic Con… Mais quels titres !

Tout d’abord, Dynasty Warriors 8, le petit dernier de la saga fleuve de l’Action-Beat-them-all de masse. Preuve que la licence a son lot de fans acharnés, on pouvait croiser de nombreux cosplayers des personnages clés de cette épopée façon Chine médiévale fantastique. Et pour l’avoir testé, c’est clairement le meilleur opus de tous ! Rendez-vous le 18 juillet prochain chez votre revendeur (PS3/Xbox360).

Saint Row IV

Ensuite, Killer is Dead ne risquait pas de passer inaperçu ! Le titre développé par Grasshopper Manufacture Inc est très attendu au tournant, puisqu’il fait suite aux géniaux No More Heroe et Lollipop Chainsaw. Et autant vous dire que, vu l’ambiance sur le stand, je pense que les gamers vont se jeter sur la galette le 30 août prochain.

Enfin, le très attendu Saint Row IV, dont le précédent épisode avait fait sensation au dernier Paris Games Week (surtout les babes à vrai dire). Là encore, Volition a tablé sur un ambiance très mafia/gansta délirante, mais cette fois-ci avec un petit goût SF puisque vous devrez contrer une invasion extraterrestre ! Vu la surenchère à chaque épisode, on peut se demander jusqu’où irait un éventuel Saint Row 5… C’est pas encore pour demain, puisqu’il faudra attendre jusqu’au 23 août pour se procurer le 4 (PC/PS3/Xbox360).

 

Ankama : les p’tits Français goût sushi !

Du monde derrière les ordis…

Comme chaque année, Ankama est en bonne place à la Japan Expo avec un énorme stand regroupant toutes ses licences, qu’elles soient vidéo-ludiques, animes/manga et même jeux de société. Car même si l’éditeur est bien de chez nous, son orientation clairement assumée manga lui donne une place plus que légitime au plus grand salon de la japanimation français.

On retrouvait donc sur ce stand les grands classiques comme Dofus et Wakfu (et de sa dernière extension Les Havres Mondes), mais aussi le nouveau Call of Cookie (jeu iOS et Android issu de la licence Freaks Squeele) jouable pour la première fois !

… du monde derrière les animations !

Et parce qu’Ankama aime bien le transmedia (par exemple, Wakfu est non seulement un MMO Tactic mais aussi un dessin-animé et un manga), on pouvait y découvrir son jeu en ligne/jeu de plateau Krosmaster Arena, ainsi que sa nouvelle extension (pour les 2 versions donc… vous suivez toujours ?) : Frigost.

Et toujours des jeux de sociétés dont MiFuChi (un détournement du fameux Pierre-Papier-Ciseaux, à découvrir d’urgence !), ainsi que des quizz, des battle de dessins et une petite fête foraine pour venir s’amuser en famille : le Bourg du Kontrar (issu de sa franchise Wakfu).

 

Nintendo : toutes les nouveautés du géant en démo

Mr Hino et Mr Shibata présente Inazuma Eleven 3

Mais la palme du stand gargantuesque revient certainement à Nintendo qui, cette année encore, avait vu en GRAND  : des bornes à jeu à perte de vue et tous les titres à venir déjà jouables sur des Wii-U et 3DS, agréablement présentés par des animateurs colorés. Un peu comme une énorme cours de récré.

D’ailleurs, j’ai fini par arrêter de compter le nombre de gens que je voyais passer avec leur Nintendo 3DS à la main, tentant de streetpasser à tout va (le StreetPass permet de récolter des amis et des points grâce aux autres possesseurs de 3DS qui passent aux abords, par connexion sans fil… Donc plus il y a de 3DS dans un même lieu, plus on peut streetpasser). L’un des jeux les plus présents était d’ailleurs Animal Crossing : New Leaf, une simulation de vie dans un petit monde enchanteur et fleuri, auquel étrangemen bon nombre d’adultes adhèrent aussi… Il y avait même un concours de déco DANS le jeu !

Oh oui, oh oui, oh oui :3

Pour ma part, en dehors des licences phares et de leurs suites – comme Donkey Kong Country Tropical Freeze, Super Mario 3D World et New Super Luigi U -,  j’ai surtout été attirée par les titres moins ‘conventionnels’. J’ai ainsi pu me faire la main sur le mignon Pikmin 3 (le gameplay a évolué mais c’est toujours aussi cool), le génial The Wonderful 101 (où vos alliés se transforment en armes géantes dans une ambiance hilarante) et le très attendu Bayonnetta 2 (le retour de la S.S. : Sorcière Sexy !). J’ai adoré ! C’est trois titres sortent respectivement les 26 juillet, 23 août et… 2014.

Un petit coup de cœur pour The Legend of Zelda : A Link Between Worlds, la suite de A Link to the Past (rappellez-vous la Super Nintendo, l’année 1992 !). Visuel, il fait un peu penser à un Paper Mario (Link peut se convertir en ‘3D’) mais à la sauce Zelda… Un jeu qui va me faire ressortir ma 3DS du placard, je le sens.

Et vu l’effervescence sur le stand de la marque nippone (certainement la moyenne d’âge la plus jeune de la Japan Expo), je suis certaine qu’il va y avoir pas mal de Wii-U, de 3DS et de jeux Nintendo sous les sapins (parce que oui, nous les ‘grands’, ça sera plutôt de la PS4 ou de la Xbox One… mais nous on ne croit plus au Père-Noël hein !).

 

Bilan Jeu Vidéo et salon en général

Il est évident que cette année, le nombre de nouveautés et blockbusters était plutôt limité, faisant la part belle à d’autres scènes comme la culture japonaise, le sport ou le cosplay (et toujours ce nombre impressionnant de stands-boutiques !). Mais pour les amateurs de jeux asiatiques qui ont eu le courage de creuser un peu, il y avait tout de même de quoi faire.

Par contre, gros coup de gueule pour la ‘conférence’ Microsoft qui était juste un récapitulatif de celle de l’E3… Donc plutôt destiné à un public de casual qui n’avait même pas fait l’effort de lire les articles parus sur la Xbox One depuis 3 semaines. Mais bon, il y avait quand même un peu de monde et les gars sont sympas. Donc on ne leur jettera pas de cailloux.

Sinon, de façon générale, j’ai trouvé qu’il y avait moins de cosplayers que les années précédentes. Depuis sept ans que je vais à l’événement, j’avais pris l’habitude de croiser des Pikachu, des magical girls et des ninja dans le RER B pour me rendre à Paris Nord Villepinte… Cette année, j’en ai vu très peu… La crise peut-être (vous n’imaginez pas la fortune que coûte la fabrication d’un costume, et les cosplayeurs bossent dessus des mois entiers !).

En bref, même si les chiffres nous disent que le salon est chaque année plus gros, plus fréquenté, etc, on finit par avoir quelques doutes quand même. Car même si les allées restent bouchées, l’atmosphère étouffante et les queues aux distributeurs de cash bibliques, j’ai l’impression que les visiteurs se font un peu plus rares… Il faudrait peut-être réintégrer le cinéma non ? 🙂

Partager