C’est quoi un terroriste ? de Doan Bui et Leslie Plée

C’est quoi un terroriste ? de Doan Bui et Leslie Plée

Note de l'auteur

Que révèle un procès d’un terroriste putatif  ? Que révèle-t-il de nous ? Ces questions, Doan Bui les pose et tente d’y répondre dans un récit poignant mais pas triste qui apporte certaines réponses. Mais laisse aussi en suspens pas mal d’interrogations. Attention, chef-d’œuvre.

L’histoire : Doan Bui, grand reporter à L’Obs, se sert du procès Merah, le frère, pour tenter de comprendre notre rapport au terrorisme. Et le terrorisme également en lui-même. Huis clos parfois glaçant, parfois déroutant et parfois légèrement drôle dans les coursives du palais de justice de l’île de la Cité. Une façon aussi pour l’auteur de s’interroger sur sa vie de femme, de mère et de journaliste.

Mon avis : Fin. Très fin. Chirurgical même. Ciselé, pesé au trébuchet, intime et abyssal. En quelques mots, voici le résumé de ce récit extrêmement prenant. Entamé un dimanche soir, tard, il nous a amené jusqu’à la première heure du lundi. C’est en effet d’une densité assez forte. Et on a bien du mal à décrocher. En vrai, je l’ai absorbé ce livre ; je suis tombé dedans et n’ai réémergé qu’à la postface des 114 et 115 pages.

Le sujet est éminemment intéressant et concernant : le terrorisme. Mais cette bande dessinée est tellement bien faite qu’elle nous permet de nous interroger sur ce phénomène tragique de société. En bonne gratte-papier, Doan Bui met de la perspective et du contre-champ à la fameuse règle journalistique du quoi, qui, 0ù, quand, pourquoi ? Cela donne un point de départ qui est le procès d’Abdelkader Merah, frère de. Mais ce postulat n’est pas de la chronique judiciaire, pour ça, suivez Pascale Robert-Diard du Monde ou Stéphane Durand-Souffland du Figaro, c’est un procès vécu par une journaliste, une femme, une mère.

Doan Bui se livre sans fard. Ses doutes, ses inquiétudes, ses envies avec le point cardinal du procès. Sa vie durant les cinq semaines devant la cour en fin d’année 2017. Ce passage par le Je permet de prendre de la distance avec un procès qui vous engloutit. Un procès, véritable autopsie du djihadisme. On perçoit mieux les contours de cette idéologie sanguinaire et barbare. Reste une question, pourquoi des gamins de notre pays tombent-ils dans ces affres-là ?

Pour faire un bon match, il faut être deux. Et en l’espèce, c’est méchamment le cas. Au crayon, Leslie Plée réussit à se saisir d’un sujet gravissime pour nous le rendre digérable. Elle parvient à trouver quelques sourires chez nous par un trait simple, des audaces et des fulgurances. Savoureux.

Comme cette BD qu’il vous faut, sans galvauder l’expression, absolument dévorer.

Si vous aimez : Carnages, la tribune de Magyd Cherfi publiée le 15 novembre 2015 dans Libé.

En accompagnement : les meilleures plaidoiries d’Acquittator, aka Eric Dupond-Moretti.

Autour de la BD : Prix Albert-Londres, grand reporter, spécialiste de l’immigration, Doan Bui fait une première incursion remarquée dans le neuvième art. Leslie Plée est, elle, une habituée (Vivre vieux et gros, Anarchie et Biactol…).

Extraits : « Quand j’ai débuté dans le journalisme, je n’osais jamais aller parler aux proches des victimes. C’est un peu comme dans la vie. Quand quelqu’un est en deuil, souvent personne n’ose lui parler. Dans le cas d’une tragédie qui devient médiatique, le deuil est biaisé. Il arrive que les journalistes vous poursuivent. Ça peut ressembler à une chasse de charognards. Mais pas toujours. Parfois, on se rencontre. On se parle. On pleure. Je ne remercierai jamais assez ces personnes qui m’ont confié leurs mots. »

C’est quoi un terroriste ?
Écrit par Doan Bui
Dessiné par Leslie Plée
Édité par Seuil et Delcourt

Partager