• Home »
  • CGM »
  • CGM #4 : 1981, le premier corps humain en images de synthèse
CGM #4 : 1981, le premier corps humain en images de synthèse

CGM #4 : 1981, le premier corps humain en images de synthèse

CGM, le podcast

CGM, le podcast

Avec le l’utilisation poussée du wireframe dans les films, l’image de synthèse au cinéma commence à prendre de plus en plus d’ampleur au début des années 80. C’est donc en toute logique que le réalisateur Michael Crichton, auteur de WestWorld (1973), sera amené à utiliser ce type d’effet spécial sur son film LOOKER (1981), afin de simuler la création d’un double électronique pour les besoins de son scénario.

Pour cela, il va faire appel à Information International Inc, la même compagnie qui avait déjà scanné la tête de Peter Fonda pour FutureWorld (1976). De l’ombrage Gouraud, du nom de son inventeur français Henri Gouraud, sera d’ailleurs également utilisé afin de lisser les polygones et ainsi créer des images réalistes quelques neuf mois avant la sortie de TRON dans les salles obscures américaines.

Cette thématique du double virtuel sera d’ailleurs repris par Jérôme Diamant-Berger en 1986 avec L’Unique, le premier film français contenant des images de synthèse, également sujet de cet épisode 4 de CGM.

Partager