• Home »
  • CGM »
  • CGM #9 : Quand l’animation japonaise rencontre l’image de synthèse
CGM #9 : Quand l’animation japonaise rencontre l’image de synthèse

CGM #9 : Quand l’animation japonaise rencontre l’image de synthèse

CGM, le podcast

CGM, le podcast

Si les États-Unis ont été les premiers à intégrer de l’image de synthèse en temps qu’effet spécial dans leurs films, ceux-ci n’ont bien sûr pas été les seuls à se servir de l’imagerie numérique dans les jeunes années de la technique, notamment dans les long-métrages d’animation. Ainsi, au Japon, la toute puissante Toei Doga commencera à réfléchir, dès 1974, sur les possibilités d’utilisation de l’outil ordinateur dans le travail d’animation, n’arrivant cependant pas à un résultat convaincant avant le début des années 90…

Entretemps, plusieurs films d’animation nippons se seront bien évidemment emparés de la technique et ce, dès 1983 ! C’est d’ailleurs le sujet de ce nouveau numéro de CGM puisque, après un détour par les magiciens de Digital Productions dans l’épisode 8, nous allons faire ici la connaissance de Toyo Links et de JCGL, les deux premières compagnies japonaises d’imagerie numérique à avoir travaillé la technique sur Golgo 13 : The Professional (1983) et LENSMAN (1984).

À noter que la genèse de cet épisode peut être consultée dans deux articles, écrits sur GorkabNitrix.com, consacrés aux sources mais aussi au format vidéo LaserDisc ! Également, si vous souhaitez en savoir plus sur l’émission, n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook.

Partager