Cinq albums d’Ann Peebles réédités en CD

Cinq albums d’Ann Peebles réédités en CD

ann-peebles-resize-21Depuis le rachat par le label indépendant américain Fat Possum du catalogue de Hi Records, les ressorties et l’exploitation des albums des artistes se font lentement mais sûrement. Aux côtés de trois albums d’Al Green (The Belle Album, Get’s Next To You, Livin’ For You), ce sont pas moins de cinq albums de la carrière de la chanteuse de St. Louis Ann Peebles qui sont disponibles en CD depuis la semaine dernière. Ils avaient été discrètement mis à disposition des plateformes de streaming et téléchargement légal depuis début janvier.

Ce ne sont pas les cinq premiers albums de la soul sista, mais ils couvrent l’ensemble de sa décennie seventies. Les fanas de son de Memphis se rueront sur le Part Time Love de 1971 (comprenant une reprise de « It’s Your Thing » des Isley Brothers), et le monumental I Can’t Stand The Rain et la chanson éponyme, sortis en 1974. A sa sortie, même John Lennon ne tarissait pas d’éloges sur ce single : « Meilleur titre depuis « Soul Train ». Ces deux albums sont produits par le stakhanoviste du label, Willie Mitchell. Tellin’ It continue sur sa lancée de titres bluesy, honnêtes et directs l’année suivante, mais le son commence à muer avec l’arrivée du disco et des grooves plus uptempo, par exemple avec le proto-boogie de « Doctor Love Power » par exemple. Le son le plus propre et luxuriant vient de Handwriting’s on The Wall, avec des incursions très jazzy et fusion rappelant les Crusaders, notamment sur « Lookin’ For A Lovin' ». Le moins bon de cette fournée d’albums (à mon sens) reste If This Is Heaven de 1977, où la mécanique tourne un peu à vide (Handwriting’s… peut se targuer d’avoir la magnifique chanson éponyme).

Par ailleurs, I Can’t Stand The Rain est réédité en 33 Tours aujourd’hui. Vous pouvez écouter cet album, Part Time Love et Tellin’ It ci-dessous.

 

 

Partager