Cordon, la baffe belge (en direct de Séries Mania)

Cordon, la baffe belge (en direct de Séries Mania)

Note de l'auteur

L’histoire : Un virus se propage à Antwerp. Afin de le contenir, les responsables politiques décident d’ériger un cordon de sécurité autour du quartier où tout a commencé. Lentement, la panique monte…

Autour de la série : Série diffusée sur VTM depuis mars cette année, écrite par Carl Joos et réalisée par Tim Mielants. Il n’y a pas de showrunner (ce qui arrangeait Carl Joos, vraisemblablement).Cordon 2

Avis : La France a toujours considéré les talents belges lorsqu’ils franchissent la frontière. Lorsqu’ils sont francophones, on les salue, on les célèbre, on loue leur « belgitude », concept assez étrange fait d’humour, de distance quasi-britannique, la truculence en plus. Lorsqu’il parle flamand, le belge n’existe pas. Il redevient originaire d’un pays lointain, distant.

Cordon est une série belge tourné en langue flamande, dans la ville d’Anvers. Et c’est fichtrement bien. La série est superbement produite, et ça fait réfléchir. Destiné à un public restreint (Belgique flamande, Hollande), elle arrive à afficher un niveau technique et esthétique qui n’a presque rien à envier aux fictions britanniques, et ce pour un budget très faible (un peu moins de 500 000 euros par épisodes)

Cordon 1L’écriture est elle aussi au rendez-vous. La façon dont les vies des personnages suivis lors des deux premiers épisodes s’entrecroisent ne semble jamais forcée. Si on excepte la présence d’une classe de primaires en visite dans un centre de contrôle des maladies infectieuses (comme dirait l’un des gamins « pourquoi on n’est pas allés au zoo ? »), tout est cohérent, crédible.

Sur deux épisodes, la série réussit à imposer une esthétique assez crue, réaliste ainsi qu’une ambiance faussement nonchalante qui aide à faire monter la tension aux moments importants. Elle joue aussi avec ses propres règles : les personnes derrière le cordon ne doivent pas s’approcher à plus d' »un bras » de distance. Une règle qui semble anodine, mais qui provoque des péripéties à chaque fois qu’elle est brisée.

La série se confronte aussi aux problèmes rencontrés par la police, qui doit forcer les gens à rester « derrière le cordon » (en gros, derrière un mur), sans pour autant le faire en utilisant la force. Un journaliste pose même la question « iriez-vous jusqu’à tirer sur quelqu’un? ». La contagion a cela d’intéressant qu’ici, les victimes sont la source du danger, et perdent automatiquement leurs droits et leur liberté pour le bien des autres. Et la série traite ça très bien, pour l’instant.

La suite ? Deux épisodes passionnants qui appellent forcément au visionnage des 8 épisodes restants. C’est une très bonne surprise.

CORDON, Saison 1, Episodes 1 et 2 (VTM)
Ecrit par Carl Joos
Réalisé par Tim Mielants
Avec : Wouter Hendrickx (Jakke Deelen), Lisa Van Der Aa (Jana), Tom Devispelaere (Lex Faes), Veerle Baetens (Katja)

Partager