#Critique 7 athlètes de Kris, Bertrand Galic et David Morancho

#Critique 7 athlètes de Kris, Bertrand Galic et David Morancho

Note de l'auteur

Sportif dans les années 30, ce n’est pas de tout repos. Sept d’entre eux, qui vivent en France, s’y collent en 1936 à Barcelone pour des JO populaires. Juste au moment où un vilain caudillo déclenche son pronunciamiento. Bienvenue dans la guerre d’Espagne. La perche ou le fusil, il va falloir choisir.

7athletes-1L’histoire : ils sont sept, de nationalités différentes, à « sporter » à l’Étoile rouge de Montreuil en plein Front populaire. La bête immonde est déjà installée de l’autre côté du Rhin où doivent se tenir, dans la première quinzaine d’août 1936, les Jeux olympiques de Berlin. Les JO de la honte et de la compromission. Les JO que ces Parisiens de banlieue conchient. Au point de participer aux Olympiades populaires organisées du 19 au 26 juillet 1936 en Catalogne, le contrefeu des antifas. Mais Franco ne leur laissera pas le temps d’abaisser les chronos ou de monter les perfs puisqu’avec une partie de l’armée, il tente de renverser la République espagnole. Très vite, cet embryon des Brigades internationales va choisir la lutter armée. Et risque plus de plomb que d’or.

Mon avis : c’est plein de bons sentiments et cela fait du bien en ces moments pas toujours roses, ça se lit plutôt très bien avec un rapport à l’Histoire toujours intéressant. Le principe est bon avec ce conflit de la première moitié du XXe siècle où ces jeunes gens, encartés dans un club sportif coco, n’ont pas le choix des armées. Épris de liberté, ils sont rattrapés en Catalogne par le bruit des bottes et le fascisme larvé. Ils se battront avec leurs armes.

7athletes-2Des armes cependant trop exceptionnelles pour être réalistes. À la fin de la BD, ils attaqueront un village fortifié à sept seulement. En le franchissant à la perche pour une des murailles très hautes. Exploit incroyable car réussi en côte et donc sans, ou peu, d’élan et au milieu des rochers. Essayez pour voir… Renaud Lavillenie, dans un creux actuellement, devrait peut-être s’en inspirer. Scénario très attendu également avec la mort d’un des héros devant le village de son enfance, juste après l’avoir conquis, avec son ancienne petite amie qui s’est acoquinée avec son pire ennemi avant de jouer les agents doubles. Trop cousu de fil blanc à mon sens.

Ce sixième tome de la nouvelle saison, l’avant-dernier, nous a laissés sur notre faim. Il y avait tout ou presque pour bien faire, mais le résultat est décevant.

7athletes-3En accompagnement : El paso del Ebro par Zebda dans l’album Motivés.

Si vous aimez : Land and Freedom de Ken Loach et la scène où les miliciens du Poum (Parti ouvrier d’unification marxiste) se font désarmer par les Staliniens. Triste à pleurer.

Autour de la BD : Kris (notre photo) et Bertrand Galic sont aussi les auteurs de l’excellent Un maillot pour l’Algérie et font de la Breizh BD. Morancho est le dessinateur de la série Sara Lone chez Sandawe.krisDavid_Morganti

Extraits : « Amigos, j’irai droit au but : les fascistes tentent de s’emparer du pouvoir ! Et le peuple espagnol a besoin de tous les camarades disponibles pour les affronter ! »

« Ce camion est plein d’armes mais encore vide de bras pour les tenir. Alors, qui est volontaire ? »

« Mais enfin… On n’est pas venus ici pour se battre ! »

« Et puis, on n’est pas espagnols, ce ne sont pas nos affaires ! »

« Hey, sucker, ils ont déjà pris l’Italie et l’Allemagne ! »

« Et maintenant l’Espagne ? Non, pour moi, il faut les arrêter ici et maintenant. »

« Vous en êtes ou pas ? »

7 athlètes
Écrit par Kris et Bertrand Galic
Dessiné par David Morancho
Édité par Delcourt

Partager