• Home »
  • BD - COMICS »
  • #Critique 999 à l’aube de rien du tout de Claude Daubercies, Denis-Pierre Filippi et Marco Bianchini
#Critique 999 à l’aube de rien du tout de Claude Daubercies, Denis-Pierre Filippi et Marco Bianchini

#Critique 999 à l’aube de rien du tout de Claude Daubercies, Denis-Pierre Filippi et Marco Bianchini

Note de l'auteur

Autour de l’an mille, mieux vaut être soumis et ne pas trop réfléchir sinon on risque de passer un bien mauvais quart d’heure. Surtout quand on est une bande fraternelle de nistons. À moins qu’un chat aussi vieux que le monde ne vous apporte son assistance.

L’histoire : Turolde, félin philosophe, qui accompagne tous les hauts faits de l’histoire, se prend d’amitié pour trois vagabonds que tout le monde pourchasse dans ce début de Moyen Âge. Une fuite en avant pour éviter que les soudards et les prélats ne souillent plus avant leur innocence.

Mon avis : Cette bande de petits sauvageons nous entraîne dans des aventures ou le clerc, le soldat et plus généralement l’adulte sont des ennemis de l’enfance. Ennemis au sens premier car ces vauriens, sans père, ni mère, servent de matière première aux besoins des grands. Asservis, ces mômes vont tenter de racheter leur liberté au prix d’une haletante course-poursuite qui tourne à l’hallali pour ces gibiers de potence.

Pourtant, ces gamins n’ont rien de détestable, ce sont de pauvres diables qui ne cherchent qu’à vivre mais qui supportent mal l’injustice. Comme celle de voir leur ami exécuté sur un bûcher parce que juif et donc pas bon catholique. On les accuse de tous les maux et particulièrement de simonie, ce qui est très en vogue à l’époque dans une Église qui se préoccupe plus de soi que des hommes.

Le rôle de Turolde est également intéressant. Ce chat aux mille vies est présent à toutes les époques de notre ère. De la destruction de Carthage, en passant par l’assassinat de l’archevêque de Canterbury ou la Shoah. Son but ? Observer la déliquescence de l’humanité et des hommes. Sauf que là, il rentre dans une forme de transmission de pensée avec les gamins. Pour les aider et les guider. De chroniqueur des temps, il en devient acteur.

999 est peut-être l’aube de rien du tout mais surtout du chaos d’un monde où les illuminés et les fanatiques font la loi.

Si vous aimez : Robin des bois.

En accompagnement : Peter Pan de J.M. Barrie.

Autour de la BD : 999 est l’adaptation du roman de Claude Daubercies paru en 2000, Crèvematin ou 999, à l’aube de rien du tout, et est prévu en deux tomes. Denis-Pierre Filippi croise souvent des thèmes historiques dans sa bibliographie (Jacques Cartier, Le Voyage extraordinaire…).

Extraits : « Tout ce que je vois, c’est que vous êtes comme nous. Les berdouilles veulent votre peau ».

« C’est qui nous ? Et c’est quoi les berdouilles ? »

« Les berdouilles, c’est les autres, et nous, c’est nous. »

« Ceux qui essaient de nous attraper s’enlisent, alors on les zigouille et on leur pique leur barque. »

999 à l’aube de rien du tout
Écrit par Claude Daubercies et Denis-Pierre Filippi
Dessiné par Marco Bianchini
Édité par Glénat

Partager