[Millarworld] Batman – Favorite Things

[Millarworld] Batman – Favorite Things

Note de l'auteur

Scénariste dont la célébrité dépasse le cercle des amateurs de comic books, Mark Millar sera présent le samedi 6 août au cinéma Les Fauvettes à Paris dans le cadre du cycle « L’été Marvel » dont le Daily Mars est partenaire. Tandis que le Martien en chef Philippe Guedj tente de se faire piquer par une araignée radioactive pour modérer au mieux la master class, nous avons profité de l’occasion pour replonger dans les travaux du bonhomme et y piocher quelques œuvres plus ou moins connues à se mettre sous la dent. Aujourd’hui, retour sur Favorite Things.

batman - favorite things 4
Numérotation VO :

Legends of the Dark Knight #79

 

Date :

Janvier 1996

 

C’est dessiné par :

Steve Yeowell, dessinateur britannique connu notamment pour ses collaborations avec Grant Morrison. Il est ainsi le dessinateur de Zenith et des premiers épisodes des Invisibles.

 

Ça raconte quoi ?

Noël. Une vague de cambriolages cible différentes maisons huppées de la ville de Gotham. Parmi celles-ci, le manoir Wayne. Batman est bien décidé à retrouver le criminel. Négligeant de dormir ou de manger, le chevalier noir traque sans répit le cambrioleur qui lui a volé un bien précieux.

 

batman - favorite things 2C’est bien ?

Bien que l’utilisant dans une version alternative (dans Superman – Red Son) ou au sein d’une équipe (dans JLA), au bout du compte, Mark Millar s’est très peu frotté directement à la légende du chevalier noir. On peut recenser une histoire (Dark Knight) parue dans le one-shot Batman/Scarecrow : Fear paru en juillet 2008 en plus de celle qui nous intéresse aujourd’hui et qui fait partie des premiers travaux de l’auteur. De ceux effectués avant qu’il ne devienne célèbre. Travaillant déjà pour DC sur la série Swamp Thing, le scénariste va participer à la série anthologique consacrée au super-héros de Gotham pour un épisode représentatif du Millar qui sait finement jouer des émotions les plus intimes sans jamais en faire trop.

 

batman - favorite things 5Lancé en 1989 pour accompagner le bat-succès du film Batman de Tim Burton, Batman – Legends of the Dark Knight est une série anthologique proposant des histoires déconnectées des séries classiques et se déroulant pour la plupart durant les premières années du super-héros. Véritable petit havre pour des auteurs, la série a offert une quantité d’histoires excellentes. Si elles se déroulent généralement sur deux ou trois épisodes, Favorite Things est un épisode bouclé. Loin d’être un bouche-trou, la traque sans merci de Batman est une aventure haletante dans laquelle le scénariste nous montre un Batman que personne ne peut arrêter. Même s’il use de ruse ou de gentillesse, il nous apparaît aussi terrible que menaçant face à des petites frappes, des émules du Joker ou un gang s’inspirant du jeu d’échecs. En une vingtaine de pages, Millar recourt aux recettes habituelles de la série et arrive à trouver le ton juste pour faire parler Gordon ou Alfred. Course-poursuite à travers différentes menaces, l’épisode se conclut sur un registre beaucoup plus intime quand le lecteur découvre que l’objet de la quête de Batman se trouve être le dernier cadeau offert par ses parents avant leur assassinat. Une fin jouant savamment sur l’image d’un Bruce Wayne mort symboliquement avec ses parents et une certaine critique sociale quant aux réelles causes du vol initial.

 

C’est disponible en France ?

Malheureusement non. En attendant une édition éventuelle de la série anthologique, on pourra retrouver cet épisode en version originale dans le recueil Batman : The Greatest Stories Ever Told – volume 1

 

 

batman - favorite things 1

Partager