#Critique Batman New Gotham (T.1 et T.2)

#Critique Batman New Gotham (T.1 et T.2)

Note de l'auteur

Urban continue l’exploration de l’univers de Batman inédit en France en s’intéressant au début des années 2000 durant lesquelles vont émerger des auteurs bien connus aujourd’hui : Greg Rucka et Ed Brubaker.

 

Ça raconte quoi ?

La ville de Gotham a survécu au terrible tremblement de terre et sa mise en quarantaine (le No Man’s Land). Aujourd’hui, sa population revient et la vie reprend le dessus. Mais de grandes épreuves attendent les forces de police et le chevalier noir.

 

C’est de qui ?

Ces volumes regroupant plusieurs séries, on a affaire donc à un collectif de scénaristes et de dessinateurs. Citons pour les plus connus Chuck Dixon (Bird of Prey) ainsi que Greg Rucka (Wonder Woman) et Ed Brubaker (Captain America), les deux compères de Gotham Central.

 

 

C’est bien ?

Oui et pas qu’un peu. Chronologiquement située juste après la vaste saga No Man’s Land, cette collection (en trois tomes) regroupe différentes séries et histoires racontant le Gotham après sa reconstruction. Et celle-ci ne va pas forcément de soi. Les auteurs réinventent la ville et le titre même via un changement des couvertures appuyé par les sublimes dessins de Dave Johnson rappelant l’esthétisme de Batman The Animated Serie.

 

Greg Rucka s’ingénie à non seulement relancer Batman dans des aventures trépidantes (face à Ras Al Ghul) mais également à approfondir une ville de Gotham meurtrie. On appréciera ainsi le sous-texte lié à l’affrontement entre les habitants de Gotham restés dans la ville lors du No Man’s Land et ceux qui revinrent après la reconstruction. L’absence de manichéisme apporte une crédibilité bienfaitrice au récit tel qu’on peut en voir l’exemple avec l’arc lié à une Poison Ivy refusant de quitter le parc qui lui servit de refuge et de remettre les enfants sous sa protection.

 

Si le premier tome propose les épisodes de Detective Comics #742 à #753, le deuxième tome va proposer deux histoires dont l’une traverse plusieurs titres. Avec la mini-série Batman – Turning Points, Greg Rucka, Ed Brubaker et Chuck Dixon revienne sur la longue amitié entre Batman et le commissaire Gordon à travers cinq épisodes correspondant à des moments clés de leurs vies : les débuts de Batman, l’arrivée de Robin, la blessure de Barbara Gordon, la paralysie de Bruce Wayne ou la mort de Sarah. Autant d’événements traités sous un angle différent qui permettent de creuser l’amitié entre les deux hommes, pivot fondamental de la série.

 

Cette ouverture renforce le drame qui se joue dans la suite des pages avec l’arc Officer Down qui voit Gordon se faire abattre par un tueur à l’identité inconnue. Raconté sur plusieurs séries (Batman, Detective Comics, Robin et Bird of Prey notamment), cette histoire prenante et déstabilisante (particulièrement dans sa manière de montrer un Batman désemparé) marque un tournant important dans la vie de Gordon et annonce déjà l’une des grandes séries de l’univers Batman : Gotham Central.

 

 

 

Batman New Gotham – Tome 1 & 2 (DC Classiques, Urban Comics, DC Comics) comprend les épisodes US de Detective Comics #742 à #754, Batman – Turning Points #1 à #5, Batman #587, Robin #86, Birds of Prey #27, Catwoman #90, Nightwing #53 et Batman : Gotham Knights #13

Écrit par Greg Rucka, Ed Brubaker, Chuck Dixon, Bronwyn Carlton, Devin Grayson et Nunzio DeFilippis
Dessiné par Shaw Martinbrought, John Watkiss, William Rosado, Phil Hester, Steve Mannion, Brad Rader, Steve Lieber, Joe Giella, Dick Giordano, Brent Anderson, Paul Pope, Rick Burchett, The Pander Brothers, N. Steven Harris, Michael Lilly et Michael Collin

Partager