#Critique Corps Sonores : la musique de Julie Maroh

#Critique Corps Sonores : la musique de Julie Maroh

Note de l'auteur

L’auteure de bandes dessinées Julie Maroh, connue pour Le Bleu est une couleur chaude et Skandalon, est de retour dans les librairies avec Corps Sonores pour le plus grand plaisir des lecteurs.

2099_P13L’histoire : Corps Sonores, c’est un ensemble de nouvelles, des histoires plus ou moins courtes, sur l’amour, à tous les âges, de tous les genres et les sexes. Ce sont des rencontres éphémères ou au long court, des questions et des coups de foudre qui se passent tous les jours dans les rues de Montréal.

Mon avis : Corps Sonores, c’est l’amour vu par Julie Maroh. Une histoire à la sauce québécoise, à coup d’expressions qui semblent désuètes lues en France, de paroles mâtinées de franglais. Ce sont 21 nouvelles qui nous montrent différentes facettes de l’amour, du coup de foudre à la rupture, des nuits torrides ou des peurs. La distance que donne le langage n’est pas celle qu’offrent les corps. Certes, la dose peut sembler comique au début. Mais rapidement, nous voilà happés par des personnages rencontrés quelques cases plus tôt.

Et là est aussi la magie de Julie Maroh. Celle de parvenir en quelques planches, quelques dessins, à croquer des personnages crédibles, des histoires qui touche le lecteur (qui se reconnaîtra bien dans une ou deux cases), qu’il soit hétéro, gay, lesbien, pan ou ace, valide ou non. Tous ont droit à l’amour, à ses difficultés, mais aussi à sa beauté. Une beauté sublimée par un trait reconnaissable, des personnages en noir et blanc, des lavis, dans la neige comme le soleil canadien.

71-lKcgPDrLL’amour est pluriel, l’amour est multiple. En introduction, Julie Maroh prévient le lecteur : « Nous ne sommes pas une minorité, nous sommes les alternatives. Car il y a autant de relations amoureuses qu’il y a d’imaginaires. » Si vous êtes prêt à entendre cela, le voyage au pays de Corps Sonores sera celui d’un passage au creux des bras d’autres couples, pour une nuit, un souvenir, un soupir.

Si vous aimez : Les petites histoires dans lesquelles piocher et repiocher, picorer quand on a le blues ou qu’on veut sourire des histoires d’amour.

Autour de la BD : Julie Maroh sera en dédicace en France tout au long de l’hiver. Vous trouverez ses dates sur son blog : Cœurs-Forêts.

En accompagnement : des crêpes dégoulinantes de sirop d’érable. Ou plutôt, tentez l’orgasme au sucre : des pancakes, du bacon, et du sirop d’érable par dessus. Un délice pour les non-végétariens.

s+_webExtrait : « Pourquoi je tremble ?
D’ardeur ?
De peur ?
D’amour fou ?
Il faut que j’y aille et que j’avoue tout.
Mon sexe bat si fort que j’en ai des vagues de vertige jusqu’à la tête.
Je peux plus reculer… Il faut que j’y aille. »

 

Corps Sonores
Écrit et dessiné par Julie Maroh
Édité par éditions Glénat

9782344012635-L

Partager