#Critique Cthulhu ! : attention aux Grands Anciens

#Critique Cthulhu ! : attention aux Grands Anciens

Note de l'auteur

cthulhuPatrick Marcel nous offre une visite presque exhaustive du mythe du grand prêtre lovecraftien dans cette étude fort bien documentée.

L’histoire : C’était l’année 1925. Une année qui changea à jamais la face du monde. Celle de la brève émersion d’un monstre, entendu par les fous et certains artistes, cauchemar fugace et effroyable pour les autres. Cthulhu… Un nom craint, un monstre impossible à décrire, pierre d’angle d’une mythologie bien supérieure à nous pauvres humains.

Mon avis : Patrick Marcel s’attaque à une étude approfondie et écrite comme une véritable enquête du mythe de Cthulhu. Créature née sous la plume de l’auteur H. P. Lovecraft, elle apparaît dans nombres de ses nouvelles, mais aussi dans un univers bien plus vaste que Patrick Marcel étudie : Robert Howard, Frank B. Long, Fritz Leiber, K.E. Wagner, ou Robert Bloch. 

Mais est-ce une étude ? Ou une enquête ? La différence entre les deux est ténue. En effet, d’après Patrick Marcel, nous sommes face à une histoire tout ce qu’il y a de plus réel. Mais il faut vouloir se pencher avec patience et révérence sur les traces de ces sociétés secrètes, ces cultes et ces auteurs qui sont terrifiés à la simple idée de devoir se remémorer des rencontres bien pénibles…

Patrick Marcel

Patrick Marcel

L’ouvrage se dévore avec moult frissons et émerveillements devant la quantité de références et de travaux effectués par l’auteur. On avance d’une page à l’autre comme dans un Berstein et Milza (mais si, ces livres d’histoire qui se lisent comme des romans tout en restant universitaires), on découvre des références cachées dont on n’aurait même pas soupçonné l’existence, et on apprécie grandement une mise en page qui met tout en valeur le texte. Le travail iconographique est bien mis en valeur entre dessins originaux de Lovecraft, photos et travaux d’illustrations divers et variés.

Alors, certes, il est hautement conseillé d’avoir quelques notions de l’auteur de Providence, et plutôt ses ouvrages ayant pour personnages Cthulhu, que ceux sur Randolph Carter. Mais un brin de curiosité risque surtout de vous entraîner sur la route de la folie, avec Patrick Marcel comme guide. Vous voilà prévenu.

Si vous aimez : Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn.

Autour du livre : Patrick Marcel est un traducteur… d’après sa fiche aux Moutons électriques. Mais cela semble bien étonnant pour cet homme si savant face aux cultes des Grands Anciens, à croire qu’il se serait échappé d’un étrange temple submergé… Il s’agit par ailleurs d’une réédition des Nombreuses vies de Cthulhulégèrement rafraîchie.

Cthulhu_sketch_by_LovecraftExtrait : « Quand on songe aux années 1927-1928 et à la véritable offensive que les Anciens semblent y avoir déployée, on s’interroge. Nous avons dit que nous étions tributaires, pour nos informations, des documents qu’a composés H. P. Lovecraft à partir d’affaires locales. Ressentant depuis longtemps un intérêt pour ces sujets, intérêt revigoré par les événements entourant l’émersion de Cthulhu, il s’était rapproché de diverses sources universitaires et avait réussi à se faire communiquer des renseignements précieux, qu’il exposait sous couvert de fiction. Mais, par nature, ce sont des fictions centrées autour de la Nouvelle-Angleterre. Et nous ne pouvons que nous interroger. Pourquoi la Nouvelle-Angleterre ? Est-ce que la concentration de textes interdits portant sur les Anciens, ajoutée à la géographie d’un lieu riche par ses associations avec les Anciens, avait focalisé sur cette région les efforts et les manifestations des Anciens ? Ou y a-t-il eu d’autres lieux, d’autres tentatives qui ont de toute évidence échoué, mais qui nous sont restées inconnues ? »

Cthulhu !
Écrit par
Patrick Marcel
Édité par Les Moutons Electriques

 

 

Partager