#Critique Déclinaisons du huis clos (Room 104 / HBO / OCS)

#Critique Déclinaisons du huis clos (Room 104 / HBO / OCS)

Note de l'auteur

Certains d’entre vous se souviennent peut-être – avec émotion – de la regrettée Togetherness des frères Duplass pour la même HBO. Le duo revient aux affaires* avec un pari pourtant bien plus risqué. Room 104 est une anthologie à décor unique qui fait le pari d’une multitude de tonalités. Le caractère imprévisible est franchement assumé, étirant le spectre de ses épisodes du récit incongru à l’évocation d’un moment de grâce !

On ne présente plus l’anthologie, ce mode opératoire qui permet de renouveler une série en cours de route. On la connaît surtout aujourd’hui sur un registre saisonnier, plébiscitée par un certain Ryan Murphy avec American Horror Story (chaque saison s’intéressant à une nouvelle histoire). Or l’anthologie est aussi vieille que le format sériel sur petit écran. Les premières retransmissions (durant les années 50 aux E. U.) réunissaient des épisodes parfaitement indépendants (parfois sous une même thématique et/ou un casting récurrent) dans la prolongation de formats radiodiffusés. De nos jours, les titres faisant ce choix de narration limitée à l’épisode sont plus rares que les saisonniers. Citons tout de même Black Mirror, Inside n° 9, High Maintenance ou bien encore The Guest Book (bientôt sur TBS).

Comme si ça ne suffisait pas, Jay et Mark Duplass se sont dit qu’ils allaient s’ajouter une contrainte supplémentaire. Comme le titre de leur série l’indique, chaque volet doit se dérouler dans la même chambre d’un hôtel. À cela, il faut aussi compter avec le cadre d’un budget d’une production relativement modeste, les tournages ne devant pas excéder trois jours avec un récit devant lui aussi se limiter à deux ou trois intervenants !

Mais au-delà de ces contraintes, les Duplass se sont offert une grande liberté. Les six épisodes que nous avons pu voir laissent entrevoir une large variété de thèmes. Le premier épisode pourrait laisser croire que Room 104 va explorer le genre de l’épouvante, mais les suivants empruntent des directions bien dissemblables. La durée des épisodes qui varie de 20 à 30 minutes signale également une émancipation intéressante.

On peut néanmoins regretter un minimum d’implication des Duplass d’un strict point de vue formel. Ils signent l’écriture de six épisodes (seul Mark est crédité), mais n’en réalisent aucun. Rappelons qu’avant de sévir sur le format, le duo s’est fait un nom en montant des films indépendants dans la mouvance du « Mumblecore ». Un projet comme Room 104 correspond tout à fait à cette démarche D.I.Y., mais les frangins ont totalement délégué la partie mise en scène (voir liste ci-dessous).

Le lieu unique confère forcément une unité, mais un épisode se détache. Écrit et réalisé par la chorégraphe Dayna Hanson, ce sixième volet presque totalement dépourvu de paroles est un ballet formidable dans lequel on reconnaîtra l’actrice et danseuse Sarah Hay (Flesh and Bone). À travers la danse, Hanson évoque une double trajectoire ainsi qu’une remarquable palette d’émotions, subtilement rehaussée par le travail musical de Julian Wass.

Les douze unités de la saison auront certainement quelques surprises à nous réserver. On sera notamment curieux de découvrir les épisodes avec James Van Der Beek (Dawson’s Creek) ou Amy Landecker (Transparent). Indépendamment de leur valeur intrinsèque, ces épisodes de Room 104 devraient confirmer la vitalité du format court.

* : À noter qu’ils produisent aussi, toujours sur HBO, la série d’animation Animals.

ROOM 104 (HBO) Saison 1 en 12 épisodes
Sur OCS les samedis à 22h35
Série créée par Jay & Mark Duplass.
Épisodes écrits par Mark Duplass (1, 2, 5, 7, 11 et 12), Carson Mell (3), Dayna Hanson (6), Xan Aranda (8), Ross Partridge (8 et 9), Anna Boden & Ryan Fleck (10).
Épisodes réalisés par Sarah Adina Smith (1 et 3), Patrick Brice (2), Doug Emmett (5), Dayna Hanson (6), Megan Griffiths (7 et 11), Ross Partridge (8), Chad Hartigan (9), Anna Boden & Ryan Fleck (10) et Marta Cunningham (12).
Avec Melonie Diaz, Ethan Kent, gavin Kent, Ross Partridge, Lili Gladstone, James Van Der Beek, Davie-Blue, Sameerah Luqmaan-Harris, Orlando Jones, Tony Todd, Jenny Leonhardt, Jay Duplass, Will Tranfo, Frank Ashmore,  Karan Soni, Poorna Jagannathan, Dendrie Taylor, Sarah Hay, Adam Foster, Nat Wolff, Amy Landecker, Mae Whitman, Konstantin Lavysh, Veronica Falcon, Biff Wiff, Keir Gilchrist, Brian Hostenske, Hugo Armstrong, Natalie Morgan, Keta Meggett, Stephen Rannazzisi, Philip Baker Hall, Ellen Geer, Jacqueline Wright.
Musique originale de Julian Wass.

Visuel : Room 104 © 2017 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ® and all related programs are the property of Home Box Office, Inc

Partager