• Home »
  • BD - COMICS »
  • #Critique Faucheurs de vent (T1. Le carrousel des cabochards) de Thierry Lamy et Cédric Fernandez
#Critique Faucheurs de vent (T1. Le carrousel des cabochards) de Thierry Lamy et Cédric Fernandez

#Critique Faucheurs de vent (T1. Le carrousel des cabochards) de Thierry Lamy et Cédric Fernandez

Note de l'auteur

Au cœur de la Première Guerre mondiale, les avions deviennent une arme redoutable. Celle des seigneurs aux ego démesurés. Celle qui décide du sort des batailles et celle pour qui les hommes sont prêts à toutes les folies. Se couvrir de gloire et survivre. Mais y a-t-il de la place pour les sentiments dans ce monde de testostérone boostée ?

9782344014738-P-1GL’histoire : Louis Lafitte, impétueux pilote d’avion, est muté dans l’escadrille d’Alexandre Marais, gueule cassée et plus intrépide aviateur français en cette fin de Première Guerre mondiale. Ces casse-cou n’ont peur de rien et risquent leur vie pour la patrie, évidemment, mais aussi par amour du risque et par bravade. Avec le scalp du Teuton Stipetic à accrocher à tout prix à son palmarès.

Mon avis : la rivalité entre un vieux loup au faîte de sa gloire et un jeune impétrant aux dents longues qui ne rêve que de le détrôner, c’est du classique, mais cela marche. Transposée dans l’escadrille des Faucheurs qui, en 1917, livre une farouche bataille contre l’aviation germanique, cela donne des combats aériens à couper le souffle pour les véritables débuts des avions dans un conflit armé. Les scènes dans le ciel donnent du tonus à ce premier tome.

Mais quand on fait la guerre, il faut aussi faire l’amour. Alexandre Marais porte un masque pour cacher les blessures qui l’ont défiguré. Mais également pour taire sa passion pour la belle Gabrielle Bretton qui ne l’a jamais abandonné. L’homme ne trouve de sens à sa vie que dans la voltige et les dégâts causés à l’ennemi, mais un cœur bat également derrière l’armure de bois et de toile. Cela donne davantage de profondeur au récit.9782344014738-P-2G

La dimension d’esprit de corps, qui règne chez les Faucheurs, rend également service à la trame. Capables de se mettre sur la courge, ces soldats au caractère bien trempé savent se réunir quand il le faut. Pour mettre une branlée à leurs copains de chopines de l’armée de terre par exemple. Aussi cabochards que solidaires, deux qualités nécessaires pour mener à bien leurs missions.

En accompagnement : une prise de tête sur une maquette de Spad S. XIII au 1/24e. L’avion de l’armée de l’air française à l’époque.

Si vous aimez : Putain de guerre de Jacques Tardi.

Autour de la BD :  cette série est prévue en trois tomes avec Thierry Lamy au scénario très apprécié sur Skræling notamment. Le dessin est superbe par un Cédric Fernandez qui a l’habitude des joutes aériennes avec Le vol des anges. Mention spéciale à la une, juste terrible.

9782344014738-P-3GExtraits : « Vous savez Lafitte, j’ai parfois l’impression qu’ils font tout pour se faire détester, et, à mon grand regret, malgré leur dévouement et leur courage, ils y arrivent. Mes faucheurs sont de sacrés cabochards. Le lieutenant Marais en tête. »

« C’est bien ça. De sacrés cabochards. »

Faucheurs de vent (T.1 Le carrousel des cabochards)
Écrit par Thierry Lamy
Dessiné par Cédric Fernandez
Édité par Glénat

Partager