#Critique La Vision (T.2) de Tom King

#Critique La Vision (T.2) de Tom King

Note de l'auteur

Avec la sortie de deuxième tome de La Vision, se conclut l’une des séries les plus intéressantes et remarquables de ces dernières années. Ou comment l’american way of life se fait triturer dans tous les sens.

 

vision T2 002Ça raconte quoi ?

Illustre membre des Avengers, l’androïde Vision décide, dans sa logique de parvenir à une certaine humanité, de fonder une famille. Après avoir construit une femme et deux enfants sur le même modèle que lui, le voilà qui emménage dans une banlieue pavillonnaire près de Washington. Mais le bonheur est de courte durée et malgré les tentatives pour conserver les apparences d’une famille normale, les amis super-héros de Vision s’inquiètent. D’autant plus que la voyante Agatha Harkness a prédit que l’issue du projet de Vision se finirait par un génocide.

 

C’est de qui ?

Dessinés par Gabriel Walta et Michael Walsh, les douze épisodes qui composent la série La Vision sont écrits par Tom King, scénariste de The Sheriff of Babylon, Grayson et qui, aujourd’hui, se retrouve à la tête de la nouvelle série Batman.

 

vision T2 003C’est bien ?

Au sortir de Secret Wars, Marvel eut du mal à convaincre un public habitué à voir un scénariste unique donner le la de l’univers à travers une série phare (Avengers depuis le début des années 2000). Dans un désir de diversité, l’éditeur préféra confier l’ensemble de ses séries à plusieurs auteurs qui jouèrent chacun avec leurs personnages. Si elle séduit par certains aspects, concevoir les séries de manière (presque) indépendante semble dérouter actuellement des lecteurs.

 

Mais plutôt que de tout mettre dans le même sac, force est de constater que cette dynamique permet l’éclosion de quelques pépites. Du reste, on a déjà vu cela par le passé. Portée par les Avengers de Jonathan Hickman, la période Marvel Now fut surtout l’incubateur d’une série Hawkeye qui reste encore aujourd’hui gravé dans les mémoires. La Vision de Tom King se rapproche ainsi totalement de la série de Matt Fraction.

 

Fin connaisseur d’un personnage à l’histoire mouvementée, le scénariste arrive à jouer de tout son passif pour proposer un récit à la lisière de la science-fiction et de la critique sociale. À sa manière, le scénariste de Grayson se rapproche beaucoup de ce que pouvait proposer Rod Serling à travers ses épisodes magistraux de La Quatrième Dimension. King n’invente pas le concept de l’androïde créateur de vie et désireux de normalité (Isaac Asimov et le personnage de Data de Star Trek : The Next Generation sont déjà passés par là notamment) mais son usage de l’art séquentiel (aidé en cela par un brillant Gabriel Walta) vont faire de La Vision une œuvre qui restera.

 

S’appuyant sur une structure narrative à neuf cases tout ce qu’il y a de plus classique, King va démonter et détruire toute envie de normalité ou de convenance à travers des grains de sables posés ici et là et qui vont détraquer peu à peu la machine. Violence surgissant brutalement dès la fin du premier épisode, celle-ci va être le couperet risquant de tomber à chaque moment. L’alternance de la voix-off permettant également de laisser le lecteur dans un état d’attente terrible, on appréciera la subtilité avec laquelle King la modifie en cours de route afin de préparer à une issue fatale.

 

Parti chroniquer les aventures du Chevalier Noir, Tom King a néanmoins réussi à boucler son récit de bonne manière. Nous interrogeant sur nos propres désirs de normalité et sur nos limites pour protéger notre foyer, La Vision fait partie de ces séries qui prendront grandement de la bouteille avec le temps.

 

vision T2 001

 

La Vision – Tome 2 (100 % Marvel, Panini Comics, Marvel comics) comprend les épisodes US de The Vision #7 à #12
Écrit par Tom King
Dessiné par Gabriel Walta et Michael Walsh

Partager