#Critique Le Choix du roi de Jean-Claude Bartoll et Aurélien Morinière

#Critique Le Choix du roi de Jean-Claude Bartoll et Aurélien Morinière

Note de l'auteur

Le roi d’Angleterre, agent de l’Allemagne nationale-socialiste. La thèse a de quoi choquer, sauf qu’Edouard VIII ne sera resté aux affaires que 326 jours. Un des plus courts règnes outre-Manche pour celui arrivé au pouvoir célibataire et qui va vite devoir abdiquer. Pour des raisons religieuses ? Politiques ? Amoureuses ? Réponse dans le prochaine épisode.

9782344006009-P-1GL’histoire : Scandale à la cour d’Angleterre, l’éphémère roi Edouard VIII parvient à ses fins en 1936. Accéder au trône des Windsor et faire reconnaître sa maîtresse, une Américaine aux penchants nazis. Au point d’afficher un pacifisme bêlant pour Hitler et ses sbires sur l’autel de la lutte contre le communisme. Jusqu’où ira le monarque dandy qui fait fi du protocole ? Jusqu’à la divulgation de secrets d’État ?

Mon avis : Petit bréviaire de la grande Histoire secrète de l’Empire britannique et de ses dominions. Perso, j’ai kiffé cette narration d’un moment crucial du XXe siècle que je ne connaissais ni des lèvres, ni des dents… Hallucinant d’imaginer un souverain de la couronne britannique afficher des accointances avec le IIIe reich à quelques encablures de ce qui sera la Seconde Guerre mondiale. Un roi dont tout le monde se détourne au sein de l’aristocratie d’Albion, un roi iconoclaste qui se fout de l’étiquette, un roi jouisseur et infantilisé et un roi absolument pas prêt pour l’exercice.

C’est captivant, bien construit, un véritable roman d’espionnage avec, à mon sens, une vraie limite. Le dessin au trait très imprécis qui ne permet pas de voir les émotions. Je le trouve distancé et moins réussi que la prometteuse une ne le laissait entrevoir.

En accompagnement : Le roi qui a trahi, un ouvrage de Martin Allen pour tout savoir sur Edouard VIII.

Si vous aimez : Pippa, la sœur un peu déjantée de Kate, la duchesse de Cambridge.9782344006009-P-2G

Autour de la BD : Jean-Claude Bartoll, ancien journaliste, aimant dans ses BD les thèmes qu’il affectionne, politique et vérité. On lui doit notamment Mortelle Riviera ou Le Dernier des Schoenfeld. Aurélien Morinière a été regardé dans Uchronie[s].

Extraits : « Oui, ma douce aimée… Vous me manquez déjà tant… Oui… Oui… Ça va… Bon… J’ai juste un tracas avec mon imbécile de Premier ministre ! »

« Oh… Dites-moi ce qui vous tracasse, Edward… Vous m’avez promis de ne rien me cacher… »

« Figurez-vous que ce Baldwin nous conduit à la guerre avec l’Allemagne ! Tout cela à cause de cette affaire en Rhénanie… Oui… Ce bougre de Premier ministre refuse de se plier à mes vues ! »

9782344006009-P-3G« Calmez-vous, Majesté… Le cabinet est bien obligé de se plier aux ordres de son roi, n’est-ce pas ? »

Le Choix du roi (T.1 Première trahison)
Écrit par Jean-Claude Bartoll
Dessiné par Aurélien Morinière
Édité par Glénat

Partager