#Critique Luftballons (1. Able archer 1983) de Pécau, Maza et Fernandez

#Critique Luftballons (1. Able archer 1983) de Pécau, Maza et Fernandez

Note de l'auteur

Est-on passé loin du déclenchement de la Troisième Guerre mondiale au début des années 80 ? Pas tant. À force d’épier et de surinterpréter les actions des uns et des autres, un conflit nucléaire se dessine à partir de 1983. Lena et Romi Strauss, deux Allemandes de l’Est, sont engagées dans cet étrange jeu de dupes qui pourrait mal se terminer.

luftballonsT1-1L’histoire : 1983, la guerre froide est en train de méchamment se réchauffer. À la base, d’énormes manœuvres de l’Otan (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) qui font craindre au bloc de l’Est un nouveau conflit majeur. Au milieu de ces enjeux qui les dépassent, deux sœurs séparées depuis l’enfance, l’une pilote de chasse de la RDA, l’autre espionne est-allemande de l’autre côté du Mur, sont ballottées par les événements.

Mon avis : on y est dans l’équilibre de la terreur en Europe en cette fin de guerre froide. 1983 est peut-être la première année depuis 1962 et la crise des missiles de Cuba, où les deux blocs, qui régentaient une bonne partie de ce bas monde, ont failli lancer un nouveau conflit planétaire. Nucléaire cette fois.luftballonsT1-2

L’opération Able archer, les plus grandes manœuvres interarmées de l’Ouest qui se déroulent du 7 au 11 novembre 1983, sont considérées par les espions russes comme les prémices d’un acte de guerre. La faute au réalisme de cet entraînement et au déploiement de rampes de missiles de l’Otan. Les forces nucléaires soviétiques sont mises en état d’alerte ainsi que l’armée de l’air située en Europe de l’Ouest.

La tension sera à son paroxysme pendant quelques jours avant une légère baisse due à la fin de l’opération alliée. Cela n’empêchera pas l’URSS de lancer en réponse l’opération Ryan, qui vise à connaître les intentions de l’administration américaine. Cette dernière durera jusqu’en 1991…

luftballonsT1-3Voilà pour le cadre. Pour les héroïnes, ce sont deux jeunes sœurs séparées depuis longtemps, sans parents, qui appartiennent pour l’une à l’armée de l’air est-allemande, pour l’autre au service du célèbre espion, Markus Wolf dont le terrain de jeu est notamment Berlin-Ouest.

Les deux femmes, aussi belles que douées, défient un monde de machos au service d’une cause qu’elles n’évoquent pour ainsi dire jamais. Faire l’Histoire donc, mais la subir également. Entraînées dans le tourbillon de ces années aussi excitantes que dangereuses, jusqu’où vont-elles aller ? C’est ce à quoi répondra le deuxième opus de cette série prévue en deux tomes.

Son titre Luftballons (littéralement ballons de baudruche) fait référence à une chanson presque éponyme 99 Luftballons du groupe allemand Nena qui se moquait de cette guerre froide et de cet épisode en particulier où les faux-semblants ont failli l’emporter sur la raison.

L’histoire est lancée, vivement la suite.

En accompagnement : on va rester très BD et très guerre froide avec les cinq tomes de Max Fridman de Vittorio Giardino.luftballonsT1-4

Si vous aimez : les aventures de Buck Danny de Jean-Michel Charlier pour des combats combos aériens de toute beauté.

Autour de la BD : on ne présente plus Jean-Pierre Pécau, toujours aussi bon dans des scénarios uchroniques qu’ailleurs. Maza est un spécialiste des combats aériens (Wunderwaffen, USA über alles) et ça se voit ! Du grand art.

Extraits : « La VF-101 est entrée dans la Baltique. »

« Avec tout un groupe aéronaval, je sais, c’est encore confidentiel. »

« Le colonel avait l’air surpris de l’apprendre… Pourquoi ne nous a-t-on rien dit ? »

« Pour éviter que quelqu’un vous envoie le couler avec des torpilles nucléaires. »

« On en est là ? »

« Je ne sais pas, possible… »

Luftballons
Écrit par Jean-Pierre Pécau
Illustré par Maza
Édité par Delcourt

Partager