#Critique On a fait le tri n°26

Note de l'auteur

Parce qu’on n’a malheureusement pas le temps de vous parler en détail de tous les bouquins qui sont passés entre nos mains, « On a fait le tri » revient sur les dernières sorties de la planète BD.

CENTAURUS – T.3 TERRE DE FOLIE

centaurusT3La planète Vera est-elle habitable ? Doit-elle être colonisée par les survivants de l’espèce humaine ? L’exploration continue dans ce troisième volet d’un cycle qui en comprend toujours cinq avec Leo et Rodolphe. Le vaisseau-mère, qui attend en orbite, perd la communication avec ses représentants sur place et ce n’est pas la technique qui est en cause. Les explorateurs vont donc devoir se débrouiller tout seuls. Sauf que le danger fait plus que de se rapprocher. Recette toujours aussi savoureuse après Aldébaran, Bételgeuse ou autre Les Survivants même si c’est toujours la même… Ni plus, ni moins épicée, juste bonne à s’ingurgiter.

 

Écrit par Leo et Rodolphe
Dessiné par Zoran Janjetov
Édité par Delcourt

 

ANTIGONE

9782344010723-XBon là, les amis, c’est du sérieux. On révise ses classiques et on se remet dans l’œuvre du plus célèbre dramaturge grec d’avant notre ère : Sophocle. Direction Thèbes et ses déchirements, Étéocle et Polynice, deux frères, qui se combattent. Le second armant ses troupes contre cette ville-cité de Grèce centrale. Les deux morts, un seul reçoit un rite funéraire. Alors Antigone, leur sœur, décide, après dix ans de retirement, de procéder à ce repos des morts pour le proscrit Polynice. Ce que Créon, souverain de Thèbes, ne peut tolérer, lui qui l’avait interdit. Lui, qui a promulgué des lois amenant la paix. Les deux sont dans leur rôle. L’un pour pacifier sa ville, l’autre, à l’écoute des Dieux et de leurs lois bien plus anciennes. Tout ça s’est mal terminé. Mention spéciale à un dessin soufflant, mi-ombre, mi-lumière et qui donne envie de succomber aux charmes d’Antigone ou de sa sœur Ismène.

Écrit et dessiné par Régis Penet, d’après l’œuvre de Sophocle
Édité par Glénat

 

DÉTECTIVES – ELSE ET LA MORT

detectivesT7Fermez le ban pour ce septième opus de la série 7 détectives qui en comprend évidemment… sept. Lecture possible si vous n’avez pas lu les six tomes précédents, ce qui est mon cas, mais certains choses ne sont pas compréhensibles puisque c’est la fin de l’aventure et que les intrigues se sont nourries au fil des enquêtes. En l’espèce, Nathan Else jouit d’une retraite londonienne, quand John Eaton biche la sortie d’un livre narrant leurs aventures. Sauf que l’ouvrage annonce aussi la mort d’Else. Alors, prémonition ou simple volonté d’effrayer ? La fin de la saga va vous donner la réponse pour ce qui restera l’ultime enquête du plus grand détective du monde. On retrouve le trait de Sylvain Guinebaud déjà vu dans cette série pour Miss Crumble.

 

Écrit par Herik Hanna
Dessiné par Sylvain Guinebaud
Édité par Delcourt

 

50

501 50 T1[BD].inddJeu de dupes. Aux États-Unis, un « serial killer » a envie de jouer. Avec ses victimes. Avec la cellule spéciale du FBI spécialement chargée de ce genre d’inquiétants cocos. Les règles sont simples, le « chat de Schrödinger » se propose de concurrencer les inspecteurs fédéraux pour dénicher ses alter ego. Si les policiers parviennent à en stopper avant lui, il leur donne un indice pour le découvrir ; si c’est lui qui a la meilleure truffe, il tue un enquêteur ou l’un de ses proches. Charmant programme pour ce comics. Plongée assez profonde dans les vicissitudes de l’âme humaine. Sans limite dans le mal. L’horreur, ça existe. Surtout avec ceux que l’on appelle les suspects zéro, ceux qui ne correspondent à aucun profilage, à aucun schéma, donc impossible à stopper. Glaçant et retournant.

Écrit par Rémi Guérin
Dessiné par Alexis Sentenac
Édité par Comics Glénat

 

LE KABBALISTE DE PRAGUE – T2

9782344012482-XSuite et fin de cette mythologie juive avec la naissance véritable du Golem. Cet être de chair et de boue, ce géant né de la terre qui aurait protégé le peuple élu en Europe centrale fin du XVIe et début XVIIe siècles. S’il a été créé, c’est d’une part parce que les Tchèques de confession juive étaient directement menacés par les chrétiens, catholiques et protestants confondus, et d’autre part parce que le MaHaRal, rabbin, talmudiste et philosophe de Prague, et sa petite-fille l’ont voulu au prix de ressources qu’ils ne soupçonnaient pas maîtriser. Au milieu, David Gans, épris de la belle Eva, ladite petite-fille, va être le médiateur de la survie de ses coreligionnaires.

 

Écrit par Marek Halter et Pierre Makyo
Dessiné par Luca Raimondo
Édité par Glénat

Partager