#Critique On a fait le tri n°32

#Critique On a fait le tri n°32

Note de l'auteur

Parce qu’on n’a malheureusement pas le temps de vous parler en détail de tous les bouquins qui sont passés entre nos mains, « On a fait le tri » revient sur les dernières (ou plus anciennes) sorties de la planète BD.

 

NOBODY – ÉPISODE 3 : ENTRE LE CIEL ET L’ENFER

Saison un, épisode trois d’une série toujours aussi addictive. Le concept est peu ou prou celui-ci : absence de corps et d’identité dans des affaires criminelles. Des personnages et des histoires fictives mais des contextes bien réels (Cointelpro, plan Northwoods, la litanie des opérations assez crades des États-Unis en matière de contre-espionnage et d’agit-prop à partir de la mi-XXe siècle). En l’espèce et on est beaucoup plus tard dans le temps, un ancien flic, ex du FBI aussi, s’accuse d’un meurtre. Débriefé par une psychologue, il donne sa version qui ne colle pas franchement avec la réalité. Dans ses entretiens survient également une étrange enquête qu’il avait menée il y a des années sur un mystérieux tueur en série. Un thriller avec un sens du suspens acéré et un univers graphique sombre.

Écrit et dessiné par Christian de Metter
Édité par Noctambule

 

MÉMOIRES D’UN PAYSAN BAS-BRETON – T.1 LE MENDIANT

Le point de départ est assez étonnant : comment une simple piqûre d’abeille peut-elle engendrer un véritable petit miracle ? C’est ce qui est arrivé à Jean-Marie Deguignet et cela a changé sa vie. Soudain, après le divin dard planté, il a vu son horizon s’élargir et son intelligence se développer. Ce qui lui permit de mieux comprendre là où sa classe sociale devait le conduire. Un modèle d’émancipation prévu en trois volumes et qui est l’adaptation en BD de sa biographie. Cet écrivain a vécu essentiellement au XIXe siècle et a réussi par lui-même à se sortir de sa condition. Il s’est construit intellectuellement et plus question de lui faire prendre des vessies pour des lanternes. Un style réaliste qui colle bien au récit. Certaines longueurs par ailleurs.

Écrit par Stéphane Betbeder
Dessiné par Christophe Babonneau
Édité par Soleil

 

MARSHAL BASS – T.2 MEURTRES EN FAMILLE

L’Arizona à la toute fin du XIXe siècle, c’est aride et plutôt sympa. Sauf qu’un clan de dégénérés se prend à jouer à Petits meurtres en famille. Un peu comme les naufrageurs, qui attirent les bateaux dans la tempête pour mieux les dépouiller, les Vanderkolk en font de même avec les visiteurs en quête d’un peu d’humanité. Bon en vrai, ils reçoivent surtout de la cruauté. River Bass, marshal métis de son état, va se lancer à leur poursuite. Le souci, c’est que les beaux yeux de Sabien, la fille de la sale engeance, ne le laissent pas indifférent. Cela va méchamment défourailler pour le premier shérif afro-américain. Du beau et bon western.

Écrit par Darko Macan
Dessiné par Igor Kordey
Édité par Delcourt

 

LA GRANDE GUERRE DES MONDES – T.2 TERREUR MARTIENNE

Jack Nicholson et Glenn Close peuvent bien aller se rhabiller. Foin de Mars Attacks cette fois, les Martiens ne se sont pas grimés en gentils petits hommes verts afin d’estourbir la population de la terre. Non, là, c’est plutôt, on vient, on gagne et on reste sur place. Le pire dans ce deuxième épisode, c’est que les terrifiques machines extraterrestres ne sont pas encore nombreuses, mais elles sont là pour servir de tête de pont à une vaste colonisation de la Terre. Si bien que Teutons et Français en sont même contraints à arrêter leur grande boucherie de la Première Guerre mondiale pour trouver une solution face à ces empêcheurs de tuer en rond. Entre Wells et Verne, avec le professeur Challenger, Albert Einstein ou encore Raspoutine, les nations s’uniront-elles pour venir à bout des envahisseurs ? C’est ludique, ça ne se prend pas au sérieux et c’est tout simplement très agréable à lire.

Écrit par Richard D. Nolane
Dessiné par Zeljko Vladetic
Édité par Soleil

Partager