#Critique On a fait le tri n°36

#Critique On a fait le tri n°36

Note de l'auteur

Parce qu’on n’a malheureusement pas le temps de vous parler en détail de tous les bouquins qui sont passés entre nos mains, « On a fait le tri » revient sur les dernières sorties de la planète BD.

LE LIVRE DES LIVRES

Attention OBDNI en vue ! Objet bande-dessinée non identifiée que ce livre iconoclaste qui ne nous propose que des unes et des quatrièmes de couverture. Et encore des premières et des dernières pages d’albums imaginaires entreposés dans un Grand Entrepôt à Alexandrie. Sauf que ce dernier a brûlé et que nous avons là quelques couvertures épargnées. Ce Livre des livres contiendrait la totalité des livres possibles, vers l’infini et l’au-delà… Marc-Antoine Mathieu a donc fait chauffer son imagination pour nous présenter son univers. Vertigineux.

Écrit et dessiné par Marc Antoine Mathieu
Édité par Delcourt

CLAUDIA CHEVALIER VAMPIRE – T.1 LA PORTE DES ENFERS ; T.2 FEMMES VIOLENTES ; T.3 OPIUM ROUGE

Claudia est retrouvée carbonisée et consumée sur son lit. En fait, il s’agit d’un sacrifice raté. Elle va renaître dans un monde inversé en tant que chevalier vampire, au prénom de Claudia Demona. À elle désormais, pour conserver cette distinction, de retourner sur terre pour finir sa mission. Dont celle de tuer sa fille. Sauf que personne n’est jamais ressorti des enfers. Hémoglobine, MILF, érotisme latent et univers de croix retournées vous attendent et séduiront les aficionados du genre. Claudia est un spin-off dédié à l’un des personnages les plus charismatiques de Requiem réédité chez Glénat.

Écrit par Pat Mills
Dessiné par Franck Tacito
Édité par Glénat

L’ESPRIT DE LEWIS – ACTE I

Lewis est un jeune homme bien singulier en cette fin de XIXe siècle. À la mort de sa mère, il part s’isoler dans le manoir de Chieldwiekbury, propriété de sa famille. L’idée pour chasser le chagrin, c’est d’écrire son premier roman. Sauf que le syndrome de la page blanche l’entoure. C’est grâce à une femme fantôme qu’il va trouver l’inspiration. Au point de tomber amoureux de sa muse et de vivre une bluette qui va crescendo. Jusqu’à ce qu’il commence à écrire vraiment. Mû par une force inconnue qui l’éloigne à mesure de cette âme sœur. Il connaîtra le succès avant de retourner à Londres et de quitter son fantôme. Un premier acte mélancolique, teinté d’humour et de paranormal qui en connaîtra un deuxième en guise de conclusion.

Écrit par Bertrand Santini
Dessiné par Lionel Richerand
Édité par Soleil

DANS L’ANTRE DE LA PÉNITENCE

Ce n’est pas la maison le plus accueillante. Elle n’est pas réputée pour ça. La Winchester house est un cas bien particulier aux États-Unis. Située en Californie, elle mélange architecture loufoque et extraordinaire et a la réputation d’être hantée. C’est grâce à l’inspiration des esprits qu’elle aurait été construite par Sarah Winchester qui vient de perdre son mari et sa fille. Mais le jour où un étranger franchit la porte de la demeure, les démons se démènent. Cette BD très graphique est le rendez-vous de l’histoire et de l’horreur pour une aventure qui ne laisse pas de glace. Macabre et envoûtant.

Écrit par Peter J. Tommasi.
Dessiné par Ian Bertam
Édité par Glénat

LA RELIGION – T. 2 ORLANDU

C’est le deuxième volume adapté du best-seller de Tim Willocks. Le premier fut très réussi, le second l’est tout autant. Les Hospitaliers subissent le siège de l’île de Malte par 45 000 soldats de Soliman le magnifique. À un contre cinq, ils n’ont aucune chance. Sauf que le facteur X, Mattias Tannhauser, ancien janissaire du sultan ottoman, va entrer en jeu. Pas forcément là pour servir l’ordre, mais plutôt les desseins de la comtesse Carla de la Penautier. Quitte à risquer sa vie plus que de raison. En plein XVIe siècle, en ce temps de guerre de religions, c’est un volume à la puissance du dessin remarquable qui est proposé. Certaines scènes sont à couper le souffle et ce bon vieux Tannhauser toujours aussi imprévisible. Il y a comme une impression de montée en puissance dans cette série. Vivement les deux derniers opus.

Écrit par Tim Willoks et Benjamin Legrand
Dessiné par Luc Jacamon
Édité par Casterman

 

 

Partager