Critique On a fait le tri n°38

Critique On a fait le tri n°38

Note de l'auteur
JEANNE – LA MÂLE REINE (VOL. 1)

Série en trois volumes, Jeanne, s’inscrit dans la collection Les Reines de sang qui nous narre l’Histoire par le prisme de la femme. Ce qui n’est pas souvent le cas. Si ce sont bien les vainqueurs qui écrivent l’Histoire, elle l’est traditionnellement par et pour la gent masculine. En l’espèce et pour le lancement de cette trilogie, il s’agit de Jeanne de Bourgogne, future reine de France juste avant le mitan du XIVe siècle suite à ses épousailles avec Philippe VI de Valois. Jeanne, dite la boiteuse pour une jambe plus courte que l’autre, accèdera aux plus hautes fonctions grâce à un destin et une volonté hors du commun. Petite-fille de Saint Louis, elle plia les astres à sa volonté. Dans ce premier tome, elle ne fait qu’espérer à une ascension incroyable. Une saga biographique, qui a bien débuté.

Écrit par France Richemont
Dessiné par Michel Suro
Édité par Delcourt

 

LES DEUX CŒURS DE L’ÉGYPTE (T.1 LA BARQUE DES MILLIERS D’ANNÉES)

Akhenaton doit vivre. Problème, son anomalie cardiaque, un double cœur, ne peut être guérie par la médecine du XIVe siècle avant J.-C. D’où l’idée de le faire voyager dans le temps car, 3 000 ans plus tard, les progrès de la science devraient aider. C’est le point de départ de cette aventure iconoclaste qui mêle histoires ancienne et contemporaine. Ou comment raconter l’épopée de celui à qui on doit la première forme de monothéisme alors que très peu d’éléments de son existence supposée sont connus. Un habile exercice qui nous fait voyager dans le temps et dans l’espace.

Écrit par Makyo.
Dessiné par Alessandro Calore et Eugenio Sicomoro
Édité par Delcourt

 

SKYBOURNE

Bon, l’enchanteur Merlin est super-vénère et veut détruire l’Humanité. Pour ce faire, rien de moins simple : ouvrir la porte (et non la boîte) de Pandore pour que l’espèce humaine soit totalement ravagée. En cela, il est aidé par une armée de dragons, pas sympas-sympas. L’agent Skybourne, une bombasse de première, est dépêchée pour anéantir le poto à la fée Viviane. Elle se fait piéger par l’épée Excalibur avant que son frère, Thomas, ne vienne à sa rescousse. Avec Frank Cho, au scénario et au dessin, ça décape, c’est plutôt drôle et c’est surtout ultra-bien dessiné. Pas si loin de Marvel pour qui il a longtemps collaboré, l’auteur de Liberty Meadow nous livre une aventure déjantée et pleine de super-héros qui ne se prennent pas trop au sérieux. Rafraîchissant.

Écrit et dessiné par Frank Cho
Édité par Delcourt

 

JOE GOLEM, DÉTECTIVE DE L’OCCULTE

On retrouve l’univers de Hellboy dans cette série créée par Mike Mignola et le romancier Christopher Golden. Cela fleure bon le fantastique policier des années 30. Et présentement, l’histoire se situe à New York, 40 ans après l’inondation de la ville dont une partie, Manhattan sud, est noyée. C’est n’est pas Venice beach, c’est Venice tout court. Une étrange créature submerge et enlève des enfants défavorisés, Jo est donc chargé de les retrouver. Jo, privé de son état, est les bras et les jambes de Simon Church, son éminence grise. Mais quel est le rapport avec ce Golem qui chassait les sorcières au XIVe siècle ? C’est à la fois très simple et très compliqué, à vous de vous faire votre opinion.

Écrit et dessiné par Mike Mignola
Édité par Delcourt

 

Partager