Critique Outlander 4×03 : Je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément ?

Critique Outlander 4×03 : Je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément ?

Note de l'auteur

Une fois n’est pas coutume, Outlander nous a proposé cette semaine un épisode plus centré sur ces personnages que sur l’avancement de l’action avec The False Bride. Après tout ce qui est arrivé dans la série en saison 3 et début de saison 4, on en aurait presque oublié qu’Outlander sait aussi parfois prendre son temps.

Romance au 20ème siècle

Avec The False Bride, on retrouve enfin Brianna (Sophie Skelton) et Roger (Rickard Rankin) dans la série. L’épisode démarre en 1970 alors que Roger vend sa résidence familiale et se prépare à aller retrouver Brianna à Boston pour assister ensemble à un festival écossais en Caroline du Nord. Au départ, tout se passe bien entre eux et le jeune couple n’est qu’au tout début de sa romance. L’alchimie entre Skelton et Rankin est efficace et on commence à trouver leur couple très attachant quand tout à coup, tout fout le camp. Roger passe de la première à la quatrième vitesse sans laisser à Brianna le temps de comprendre ce qu’il se passe et se met à genou pour la demander en mariage. Évidemment, celle-ci refuse car les choses vont bien trop vite et cela rend Roger fou de rage. C’est hyper maladroit de sa part, mais ça n’en est pas moins crédible. Nous sommes en 1970, la libération des mœurs est encore très récente et Roger s’avère être un homme aux valeurs plutôt conservatrices. L’épisode parvient très bien à rendre son personnage aussi touchant qu’agaçant par son attitude, et il sera définitivement intéressant de voir comment la relation entre Roger et Brianna va progresser après avoir heurté un mur aussi dur.

Une petite dose de magie

Parfois, on oublierait presque qu’Outlander est une série basée dans la science-fiction et que Claire a voyagé dans le temps pour retrouver Jamie. Alors quant au beau milieu d’un épisode elle a une vision d’un indien décédé et que ses chaussures la guide par magie jusqu’au lieu où se trouve son mari, s’en est presque troublant. C’est bien, de la part de la série, de nous rappeler une fois de temps en temps que la vie de Claire n’a rien d’ordinaire. Alors qu’elle est perdue dans la forêt (soit dit en passant, il faut que Claire arrête de se lancer dans les bois toute seule, ça ne se passe jamais comme elle le voudrait), elle trouve un crâne humain et s’aperçoit que les dents de cette personne ont des plombages, se rendant ainsi compte qu’il doit s’agir d’un autre voyageur du temps, comme elle. Ce n’est pas la première fois que Claire croise quelqu’un qui a le même don qu’elle. À vrai dire, elle les attire presque comme des mouches, mais il n’en sera pas moins captivant d’en apprendre davantage sur ce nouveau voyageur dans les épisodes à venir.

Home Sweet Home

Après des mois de galère, de l’Écosse à l’Amérique en passant par la Jamaïque, Claire et Jamie se sentent enfin dans une situation suffisamment stable pour qu’ils puissent se construire un « chez-eux ». Pendant trois saisons, nous les avons toujours connus en très de faire face au danger. Avec The False Bride, Outlander nous donne enfin le sentiment que les choses vont bien pour Claire et Jamie et qu’ils n’ont pas vraiment de soucis à se faire (en dehors de l’escapade nocturne de Claire dans les bois). Les voir enfin trouver un endroit à eux, où ils peuvent redémarrer à zéro et être heureux, c’est rafraîchissant. Savourons ces moments de calme et de bonheur dans la vie tumultueuse de ce couple, car on se doute bien que rien ne peut rester paisible bien longtemps avec les Fraser.

Outlander S04E0E « The False Bride »
Série diffusée en France sur Netflix, au rythme d’un épisode par semaine en US+24.
Développée par Ronald D. Moore
Épisode réalisé par Ben Bolt
Écrit par Jennifer Yale
Avec Caitriona Balfe, Sam Heughan, John Bell, Sophie Skelton, Richard Rankin

Partager