Critique Outlander 4×05 : Tout le monde est là

Critique Outlander 4×05 : Tout le monde est là

Note de l'auteur

Dorénavant installés à Fraser’s Ridge (en moins de temps qu’il ne faut pour dire « déménageurs de l’extrême »), Claire et Jamie ont un train-train quotidien qui semble leur convenir. Elle soigne les habitants des alentours, il s’occupe de trouver des colons pour s’installer sur leur terre, sauf que tout ça n’est pas sans risques. Retour sur le cinquième épisode de la quatrième saison d’Outlander.

Qui sont les sauvages ?

Pendant que Jamie par quelques jours dans une ville voisine pour recruter des colons, Claire reste seule à Fraser’s Ridge. Elle a des patients à voir, en particulier une jeune femme enceinte. Après avoir aidé la fille de Herr Muller (Urs Rechn) à accoucher, Claire est confrontée à la réaction des colons allemands face aux indiens Cherokee. Enragé que les natifs viennent s’approvisionner en eaux sur ces terres, Herr Muller pointent un fusil sur eux et Claire se voit contrainte d’intervenir. Elle se porte garante pour les Indiens qu’elle considère comme ses amis. Le mot « sauvage » est employé à plusieurs reprises par Herr Muller, et cet emploi n’est pas anodin. Dans SavagesOutlander questionne la définition de ce mot dans le contexte de l’Amérique coloniale pré-révolution. Entre les Indiens qui luttent pour garder leurs terres et les colons qui luttent pour s’installer, chacun développe son emploi du mot « sauvage. » Pour les colons, les Indiens sont des sauvages, et pour les Indiens, l’inverse est tout aussi vrai. Au terme de cet épisode, les deux camps peuvent autant l’un que l’autre être qualifié de sauvage, Herr Muller pour l’assassinat barbare de la guérisseuse Adawehi (Tantoo Cardinal), et les Cherokee pour l’incendie de la maison d’Herr Muller et sa mort ainsi que celle de son épouse. Œil pour œil, dent pour dent. Si l’un agit comme un sauvage, alors l’autre aussi. C’est une thématique intéressante sur laquelle se penche Outlander dans cet épisode, et au final le récit formé autour de ce thème fonctionne plutôt bien.

Le retour de Murtagh

Mais Outlander cette saison, ce n’est pas seulement l’occasion d’explorer le contexte social de l’Amérique coloniale, c’est aussi l’occasion d’organiser des retrouvailles, en commençant par le retour très attendu de Murtagh (Duncan Lacroix). Enfin ! Alors certes, son retour est mis en place avec des ficelles grosses comme des cables électriques, mais il faut ce qu’il faut. L’avantage de son retour, ce n’est pas seulement qu’il nous permet de retrouver l’un des seuls personnages qui connait la véritable histoire de Claire, mais aussi de reverser un peu de hargne écossaise dans la série. Murtagh n’est pas juste là pour faire plaisir aux fans, il est aussi là pour insérer un esprit de révolte dans cette saison d’Outlander. Il ne supporte pas la corruption des représentants du gouvernement Anglais dans les colonies, et il a bien l’intention de ne pas se laisser taxer à outrance. Si Jamie résiste d’abord à l’appel de son parrain à se révolter contre les Anglais, reste à voir s’il tiendra parole ou non.

La fille perdue

Savages est aussi un épisode largement centré autour de Brianna, même si on ne la voit quasiment pas. D’un côté, il y a Roger en 1971 qui la cherche en Écosse. Il sait bien qu’elle est allée à Craigh Na Dun, mais il ne sait pas vraiment quand. Et puis de l’autre côté, il y a Claire à qui l’on rappelle sans cesse qu’elle n’a plus sa fille à ses côtés. C’est d’abord Adawehi qui lui fait penser à Brianna lorsqu’elle lui demande si elle a des enfants, puis Jamie évoque leur fille lorsqu’il raconte à Claire un rêve qu’il a eu au sujet de Bree. Depuis le début de la saison, le manque que Claire éprouve vis-à-vis de l’absence de sa fille ne fait que s’accentuer. Elle pense à elle lorsqu’elle voit Marsali enceinte, lorsqu’elle l’évoque avec Jamie et songe au fait qu’elle ne sait pas ce que devient Bree, lorsqu’elle aide une jeune femme à accoucher et se rend compte qu’elle ne connaîtra jamais ses petits-enfants. Le manque grandit jusqu’à ce que l’on se rende compte, dans Savages, que dorénavant Bree est avec Claire. Alors, peut-être pas en chair et en os, mais elle se trouve du moins à la même époque. Entre Adawehi qui dit à Claire de but en blanc que Bree est « là » et Jamie qui rêve d’elle (un rêve qui semble être une prémonition évoquant leur future rencontre), les indices sont là. Et voir Brianna traverser les pierres à la fin de l’épisode ne fait que confirmer ce qu’Adawehi savait déjà. La fille que Claire a perdue est là, elle est en chemin, et on a hâte de les voir se retrouver enfin.

Savages est, au final, est très bon épisode d’Outlander. Il mélange tout ce qu’on aime dans la série, et crée beaucoup d’anticipation en ce qui concerne la suite de la saison. D’ailleurs, il y a un personnage dont on n’a pas entendu parler depuis le premier épisode de la saison : Stephen Bonnet. Il a été introduit comme le nouveau grand méchant de la série, alors il ne fait pas de doute qu’on va le revoir, et je suis prête à parier que son retour aura quelque chose à voir avec Brianna et l’alliance que Claire a perdue. Affaire à suivre…

Outlander S04E05 « Savages »
Série diffusée en France sur Netflix, au rythme d’un épisode par semaine en US+24.
Développée par Ronald D. Moore
Épisode réalisé par Denise Di Novi
Écrit par Bronwyn Garrity
Avec Caitriona Balfe, Sam Heughan, John Bell, Sophie Skelton, Richard Rankin, Duncan Lacroix…

Partager