#Critique Sang Maudit : uchronie, vampire et Pompadour

#Critique Sang Maudit : uchronie, vampire et Pompadour

Note de l'auteur

1708-Sangmaudit_orgLe duo Ange nous offre un récit young adult où les ados comme les adultes y trouveront leur compte, dans un récit mêlant royauté et iPhone.

L’histoire : Dans un monde où la Révolution française n’a pas lieu, la jeune Angélique de Noailles continue sa vie entre lycée public, amourettes et vie parisienne bellevilloise. Sauf qu’elle va avoir 17 ans, et que sa marquise de mère décide de revenir dans sa vie. Elle est invitée à faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV, peu de temps avant son couronnement. Mais la voilà visée par une tentative d’assassinat, alors qu’une mystérieuse maladie se développe dans Paris.

Mon avis : Pas la peine d’utiliser vos livres d’histoire pour suivre ce roman-là. Si certes quelques noms sont toujours présents, Richelieu bien entendu, il n’est pour autant pas une obligation de savoir qui était telle ou telle personnalité de la cour du Roi-Soleil pour suivre le récit. Ici, le duo Ange, composé d’Anne et Gérard Guéro, nous a invité dans une cour étrange, où le paranormal n’est jamais loin, et d’étranges rituels mettraient en cause… des Vampires ! Un mélange des genres qui pour autant ne perd pas son lecteur. L’uchronie invite à toutes sortes de digressions et Ange s’en donne à cœur joie.

Le duo Ange

Le duo Ange

Si le nom de l’auteur vous dit quelque chose, c’est parce que cela fait un moment qu’ils s’amusent aussi bien en bande dessinée qu’en livres. Chez Mnémos, déjà pour la littérature adolescente, ils avaient par exemple écrit L’Œil des dieux, tandis qu’en bande dessinée, il faut les chercher du côté de Paradis Perdu ou de La Geste des chevaliers-dragons. Autant dire qu’ils sont présents depuis un moment dans la trame de mon imaginaire, et surtout, que leur nom est en généralité un gage de qualité (bien que La Geste se perde légèrement en ce moment). Et là encore, Sang Maudit est un vrai petit plaisir, point trop coupable, qui ne prend pas les ados pour des crétins, s’offre des digressions et des histoires d’amour qui sortent quand même un peu du lot. Et personne, personne, n’est unidimensionnel. Les héros et héroïnes sont capables d’actes courageux comme idiots et l’amour ne peut pas toujours abattre toutes les frontières.

S’il y a un petit défaut, c’est peut-être la rapidité de l’action qui rend parfois difficile le changement de ton et de genre, quand on passe d’un roman fantastique à un historique en passant par le polar. Mais c’est tellement plaisant à lire qu’on aurait tord de bouder son plaisir. Un bon moment sans prétention.

Si vous aimez : Des robes de soirée avec des geysers de sang. Du mystère et des enquêtes où Fantomette peut sentir les émotions des voisins. Où les revolvers se mêlent aux techniques plus subtiles du poison.

Couv_36845Autour du livre : On ne sait pas à la fin de l’ouvrage s’il s’agit d’un one-shot ou du premier ouvrage d’une nouvelle série. On espère une suite et sinon, le livre se prête très bien à une lecture de fin d’été, avant d’attaquer la rentrée.

Extrait : « Les dames de la cour royale de Versailles descendirent du métro, soulevant leurs immenses jupes brodées d’or. Puis elles se dirigèrent vers leur correspondance, slalomant entre les hommes d’affaires accrochés à leurs téléphones portables et les femmes en imper sortant de leurs trains de banlieue. Malgré les efforts de leurs pages, les crinolines des élégantes effleurèrent deux SDF enveloppés dans leurs couvertures, qui se vengèrent en les insultant copieusement.
Des touristes japonais photographièrent avec excitation les nobles passantes, tandis que leur guide leur murmuraient les noms les plus connus :
– La comtesse de Saint-Aignan… La marquise de Grammont – vous savez, la sœur de la fameuse duchesse de Montesquieu… Mme de Guise… »

Sang Maudit
Écrit par
Ange
Édité par
Castelmore

Partager