#Critique Southern Bastards (T.3) de Jason Aaron et Jason Latour

#Critique Southern Bastards (T.3) de Jason Aaron et Jason Latour

Note de l'auteur

Troisième tome pour les bâtards du sud et les deux Jason (Aaron et Latour) continuent, doucement, à tisser la toile d’un récit vengeur. Mais si tout part de l’assassinat d’une personne, on découvre ici que tout le monde à un compte à régler. Avec un autre, avec soi-même, avec la terre et le sang.

 

southern-bastards-t3-3C’est de qui ?

De Jason Aaron, qu’on ne présente plus, accompagné au dessin de Jason Latour, le scénariste de Spider Gwen.

 

Ça raconte quoi ?

Les habitants de Craw County essayent de reprendre une vie normale après la mort de Earl Tubb, tué par le coach Euless Boss. Mais la volonté de conserver les apparences prend du plomb dans l’aile après le suicide d’Ol Big, à une semaine d’un match fratricide qui pourrait remettre en cause l’hégémonie du coach sur la ville. Pendant ce temps-là, la fille d’Earl revient d’Irak.

 

 

 

 

 

southern-bastards-t3-4Et c’est bien ?

C’est toujours aussi bien. Si Southern Bastards n’a pas le retentissement médiatique d’un Saga ou du très surestimé The Wicked + the Divine, il a pour lui de ne pas être une baudruche remplie de vide que seuls quelques aveugles seraient capables d’ériger en chef-d’œuvre avant-gardiste. De manière calme et posée, Jason Aaron et Jason Latour construisent un récit dramatique dans un crescendo à l’issue fatale. Cela, tout en privilégiant une forme narrative particulière.

 

Alors que les deux tomes précédents se consacraient à un individu en particulier (respectivement Earl puis Euless Boss), on s’intéresse ici à toute une galerie de personnages secondaires croisés précédemment au détour d’un épisode, voire d’une case. Cette approche participe à la volonté des deux Jason de parler avant tout de ce lien amour/haine qu’ils entretiennent avec leur région natale, le sud. Un lien d’autan plus ambigu qu’il est renforcé dans ce volume par un avant-propos de Jason Latour qui revient avec intelligence sur le choix de la couverture de Southern Bastards #10 montrant un chien manger le drapeau sudiste.

 

Southern Bastards est une série sur les fantômes. Ils hantaient déjà Earl et Euless dans les tomes précédents et les voilà qui prennent de nouvelles victimes dans leurs filets. Que ce soit le lâche, le fou, l’innocent ou le soldat, tous doivent se confronter avec le passé. Du résultat de ce combat dépendra leur vie future. Toujours avec un dessin assez fou de Jason Latour, à la lisière de la caricature pour mieux extirper les émotions primales, Southern Bastards est plus qu’une série sur des personnages prêts à régler leur compte (avec en tête la fille d’Earl dont la venue à Craw County représente la dernière touche sur un tableau sanglant). C’est une série sur une atmosphère particulière et unique entre la sueur et la viande grillée.

 
southern-bastards-t3-1

 

 

 

Southern Bastards – Tome 3 : Retour au bercail (Urban Indies, Urban Comics, Image Studio) comprend les épisodes #9 à #14.

Écrit par Jason Aaron

Dessiné par Jason Latour

Prix : 15,00 €

Partager