On a lu…The Valiant de Jeff Lemire, Matt Kindt et Paolo Rivera

On a lu…The Valiant de Jeff Lemire, Matt Kindt et Paolo Rivera

Note de l'auteur

Voilà qui fait plaisir. Relancé par Bliss Comics, l’univers Valiant fait son retour à travers une saga événementielle dont les qualités font qu’elle n’a aucun mal à tenir tête aux crossovers englués et autres Civil War grotesque de DC et Marvel. Déconne pas une nouvelle fois ami lecteur, et accueille comme il se doit le nouveau camarade.

 

the valiant - 3Boudé par un public français toujours prompt à critiquer les choses en place mais peu capable de se bouger quand une alternative lui est proposée, l’univers Valiant fut abandonné par l’éditeur Panini au cours de l’année 2015 après un départ prometteur en termes de qualité des œuvres proposées. Que ce soit X-O Manowar, Harbinger, Bloodshot et notre chouchou Archer and Armstrong, les séries de l’éditeur furent toujours d’agréables moments de lecture. Préférant concentrer ses efforts sur la licence Star Wars nouvellement acquise, Panini mit fin à ses publications au grand dam de ceux qui les soutenaient encore.

 

Dans un paysage éditorial où tout diffuseur veut sa branche comics et peu soutenu par une présence médiatique en dehors du domaine du comic book¹, il nous apparaissait impossible de revoir très vite Bloodshot, Faith, Raï, Quantum ou Woody. On s’est trompés pour notre plus grand plaisir. Racheté par Bliss Comics, l’univers Valiant revient donc aujourd’hui sur les étagères des librairies. Un retour pas forcément évident par ailleurs. En effet, l’éditeur Bordelais se retrouve face à une problématique simple à énoncer mais pas évidente à résoudre : comment faire adhérer le lecteur à l’univers Valiant quand son prédécesseur l’avait pour ainsi dire mis de coté durant une trop longue période ? Repartir de zéro, reprendre directement à la suite des éditions Panini ou coller le plus possible à l’actualité US ?

 

D’un côté, il y a le risque de s’aliéner une base d’anciens lecteurs importants dans la communication de cet univers, de l’autre la crainte qu’un potentiel nouveau lectorat ne puisse donner sa chance face à un univers jugé hermétique. Bliss tranchera ce nœud gordien à l’aide de deux propositions. La mise à disposition sous forme numérique² des premières séries de l’éditeur permet aux fidèles de poursuivre des séries telles que X-O ou Harbinger et aux nouveaux venus de se composer un catalogue à faible coût, tandis que la première parution, The Valiant, est une base parfaite pour débuter un catalogue papier.

 

the valiant - 4

 

Gilad Anni-Padda est le Guerrier Éternel. Il protège la Terre depuis plus de 10 000 ans, guidé par les Géomanciens, une longue lignée de mystiques qui communique avec la planète. Au cours de sa mission, il a échoué par 3 fois. À chaque fois, le Géomancien fut tué et un âge sombre s’est abattu sur Terre. À chaque fois, il fut défait par l’Ennemi Immortel, un être monstrueux, dont le seul but semble être d’amener la discorde et l’obscurité sur la planète. De nos jours, l’Ennemi Immortel réapparaît pour s’attaquer à Kay, la nouvelle Géomancienne qui peine à s’adapter à son nouveau rôle. Mais cette fois Gilad n’est plus seul. Il peut compter sur ses nouveaux alliés, les héros de l’Univers Valiant.

 

Saga en quatre numéros mettant en scène la majorité des personnages de cet univers de manière efficace, The Valiant est une porte d’entrée parfaite pour un nouveau lecteur. Écrit par Jeff Lemire (Descender, Green Arrow) et Matt Kindt, l’histoire se base sur les éléments et personnages de l’éditeur tout en leur offrant un nouveau départ à l’issue de celle-ci. Basée sur un fil rouge simple et qui a déjà fait ses preuves par le passé, la protection de la Géomancienne – pour empêcher que l’Ennemi Immortel ne la tue – donne l’occasion à tout le bestiaire de l’univers Valiant de briller, que ce soit lors d’une première partie mettant parfaitement tout l’enjeu en place, ou bien lors de la grande bataille mettant tout ce petit monde en scène.

 

the valiant - 5Scénaristes de qualité Lemire et Kindt ont toujours en tête la volonté d’offrir un récit clair et capable d’être apprécier par chacun. Pour cela, ils n’hésitent pas à resserrer leur aventure sur une poignée de personnages tandis que la majorité des autres héros servent de supporting cast de qualité. Malgré le nombre élevé de personnages, The Valiant n’est au final centré que sur Gilad Anni-Padda, le guerrier et perdant éternel, Kay la nouvelle Géomancienne dont la présentation, ici, permet à ceux qui n’ont jamais lu Archer et Armstrong de la cerner rapidement, et Bloodshot l’autre guerrier ultime sorte de Terminator de cet univers. Une affiliation d’autant plus évidente que la trame de la saga reprend celle du film de James Cameron notamment par sa longue traque, et bataille entre deux forces phénoménales, l’une désireuse de tuer tandis que l’autre est chargée de protéger.

 

Dessiné par un Paolo Rivera dont on a pu admirer le talent sur les premiers épisodes du Daredevil de Mark Waid, The Valiant est maîtrisé du début à la fin, que ce soit dans sa dimension épique que dans la tragédie personnelle que vivent les différents protagonistes. On pense ainsi à Gilad essayant de vaincre son ennemi malgré ses échecs passés ou bien encore Bloodshot dont la rencontre avec Kay sera déterminante pour la suite de ses aventures. À l’heure où un Convergence chez DC peine totalement à convaincre ou qu’un Secret Wars chez Marvel restera globalement obscur pour les non-initiés au travail que Jonathan Hickman abat depuis plusieurs années, The Valiant remporte l’adhésion par sa simplicité, sa maîtrise et son rythme haletant.

 

Rehaussé par un éditorial présentant l’univers et les personnages, offrant moult bonus en fin d’ouvrage, voilà donc l’occasion parfaite pour (re)donner une chance à un univers passionnant et une alternative sérieuse à d’autres offres super-héroïque.

 

 

the valiant - 1

 

 

The Valiant (Bliss Comics, Valiant) comprend les épisodes US de The Valiant #1 à #4.

Écrit par Jeff Lemire et Matt Kindt

Dessiné par Paolo Rivera

Prix : 10,00 €

¹ Du moins pour le moment

² Avec une possibilité d’édition papier en cas de succès

Partager