#Critique Ultimates 2 de Mark Millar et Bryn Hitch

#Critique Ultimates 2 de Mark Millar et Bryn Hitch

Note de l'auteur

Base des Avengers version grand écran, la série Ultimates fait l’objet d’une réédition attendue. L’occasion pour nous de se pencher à nouveau sur le deuxième tome de la série signé par un duo explosif.

 

Ça raconte quoi ?

Un an après la bataille contre les Chitauris, l’état de grâce des Ultimates est fini. Les médias révèlent la véritable identité de Hulk et son lien avec l’équipe, Thor critique de plus en plus ouvertement le SHIELD et si Captain America et la Guêpe semblent heureux, leur bonheur n’est que de façade et la jeune femme peine à accepter l’attitude réactionnaire de son partenaire. Cependant, tout cela n’est rien comparé à la volonté du gouvernement et de Nick Fury d’étendre le concept de super-homme et de l’exploiter dans un but purement militaire.

 

C’est de qui ?

Mark Millar au scénario et Bryan Hitch au dessin. L’annual est quand à lui dessiné par le regretté Steve Dillon.

 

C’est bien ?

Oui. Les années passant, ce qui reste de fascinant avec Ultimates, ce n’est pas tant l’approche provocatrice (bien que peu originale) que la forme même de ces deux « saisons » conçues comme un prêt à réaliser idéal. Une première pour un auteur qui en fera le socle de sa propre production personnel au risque d’en limiter fortement l’intérêt artistique.

 

Après un premier volet posant les enjeux et transformant des figures connues en héros de télé-réalité, Mark Millar et Bryan Hitch développe ici un propos plus politique entrant en résonance avec l’actualité de l’époque. Face à la question de l’interventionnisme militaire d’un pays capable d’aligner des êtres aux pouvoirs extraordinaires, la réaction des autres États va varier, tout comme celle des personnages de la série.

 

La série joue toujours brillamment sur les faux semblants et à le mérite de se remettre en question et d’assumer totalement les conséquences de ses premières histoires. Preuve en est par exemple le procès de Bruce Banner après les révélations sur son alter-ego Hulk. Un bon début dont on appréciera le rebondissement final renvoyant à un des fondamentaux du personnage. Toutefois, on atteint également les limites de la série alors que se répètent les mêmes ficelles. Personnage en opposition à l’équipe se voyant « punir », ou bien encore un final épique résolu à coup de gros sabot et de poing dans la tronche.

 

Décevant dans le sens où certains raccourcis pénalisent l’idée moteur de ce volume à savoir une opposition entre une équipe mise en valeur auprès du public et une organisation militaire souterraine destinée à faire le véritable boulot. On sent bien que Millar cherche à revenir aux Avengers que l’on connaît tous (une équipe indépendante portée par un idéal héroïque) après les avoir triturés et mis au goût du jour avec certains choix extrêmes et efficaces. Toutefois, cette évolution ne fonctionnant qu’à moitié et de manière précipitée, on peine à apprécier un final qui aurait gagné à éviter certains effets chocs et à être plus maîtrisés. Une constance, hélas, qu’on retrouvera dans beaucoup des travaux à venir du bonhomme.

 

 

Ultimates 2 (Marvel Icons, Panini Comics, Marvel Comics) comprend les épisodes US de The Ultimates 2 #1 à #13 et The Ultimates 2 Annual #1
Écrit par Mark Millar
Dessiné par Bryan Hitch et Steve Dillon
Traduit par Sophie Watine-Vievard

Partager