On a lu…Walking Dead (T.26) de Robert Kirkman et Charlie Adlard

On a lu…Walking Dead (T.26) de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Note de l'auteur

Alors que la septième saison de Walking Dead déboule dans quelques jours, voici qu’arrive la dernière livraison de la bande dessinée de Robert Kirkman et Charlie Adlard. Un nouveau tome qui s’inscrit sans surprise dans la tradition de la série pour le meilleur et l’ennuyant.

 

walking-dead-t26-2Ça parle de quoi ?

De morts-vivants qui apparaissent de plus en plus comme la moindre des menaces face à des dissensions au sein de la communauté que Rick a mis en place et face à des ennemis extérieurs capables de se déplacer au sein des meutes de zombies.

 

C’est de qui ?

Toujours les mêmes en place, à savoir le scénariste Robert Kirkman et le dessinateur Charlie Adlard.

 

Et c’est bien ?

Oui. On ne peut pas dire que le comic Walking Dead soit mauvais. Chaque tome est habilement construit et se lit sans déplaisir. Mais c’est belle et bien cette mécanique huilée qui questionne, car celle-ci n’est plus un outil pour y développer des histoires fortes mais davantage une formule répétée inlassablement sans réellement se poser la question du pourquoi du comment.

 

walking-dead-t26-4Ainsi, rien n’étonne dans ces épisodes qui proposent leurs lots de traitrises habituels, de questionnements, de petits moments du quotidien, de… ATTENTION UN ZOMBIE, de discussion autour d’une table, de remise en question et de Rick qui pète un câble. Si on en découvre plus sur les chuchoteurs à travers les yeux d’un personnage qu’on n’attendait pas forcément ici, il n’en reste pas moins qu’on observe une certaine redondance dans tout cela, tant et si bien que même le cliffhanger final surprend difficilement.

 

Heureusement, la série peut toujours compter sur ses personnages dont on suit le parcours de vie avec grand plaisir. Walking Dead se repose vraisemblablement sur ses acquis. Il n’en reste pas moins qu’on est toujours fasciné par la capacité de résilience et le pragmatisme teinté d’idéalisme de Rick, et par son double négatif, Negan, qui reste perturbant dans l’espèce de ballet amoureux qu’il interprète pour séduire l’ancien shérif.

 

 

 

 

walking-dead-t26-1

 

 

Walking Dead – Tome 26 : L’Appel aux armes (Contrebande, Delcourt Comics, Image Comics) comprend les épisodes US de The Walking Dead #151 à #156)

Écrit par Robert Kirkman

Dessiné par Charlie Adlard

Prix : 14,95 €

Partager