Cumberbatch lâche Del Toro

« Et en plus, ça te fait marrer… Traîîîître ! »

La série noire continue pour le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro qui, après l’échec relatif de Pacific Rim en salle (le film a même été boudé par le public Japonais), voit la star de son prochain métrage Crimson Peak, lui claquer la porte au nez. On ignore encore les raisons du départ de Benedict Cumberbatch (et non je ne répandrais pas de rumeurs inutiles et vaines), mais le fait est que la scoumoune du Guillermo est en train de se transformer en malédiction. Alors si vous connaissez des marabouts, si vous avez un gri-gri ou n’importe quoi qui pourrait inverser la tendance, ça serait sympa de lui envoyer, ou bien d’allumer un cierge ou quelque chose. Sinon, à ce train là, il va finir sous les ponts, le pauvre Guillermo.

Partager