Download Festival : À dans un mois !

Download Festival : À dans un mois !

23 jours avant que la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge ne se transforme en mosh pit géant, il est grand temps de faire un point sur un festival événement : le Download. mois !

2003. Rejeton du colossal Monsters of Rock, le Download Festival s’installe en plein cœur de la campagne anglaise. Une quinzaine d’années plus tard, le molosse a planté ses crocs aux quatre coins de la planète – Paris en tête.

Après avoir fait trembler l’hippodrome de Longchamp grâce à un line-up résolument metal (Iron Maiden, Rammstein, Gojira etc.), le Download deuxième du nom se diversifie. Sur les cinq scènes du festival se croisent ainsi Alter Bridge, Blink 182 ou encore Green Day. Désormais relocalisé en banlieue, il est bien décidé à faire trembler la terre sous les pieds des chanceux détenteurs de tickets d’entrée.

Pour sa troisième édition, il n’était donc pas question de faire dans la demi-mesure. Aux trois jours de festivités (15, 16 et 17 juin) vient ainsi s’ajouter ce qui sera à n’en pas douter le lundi le plus agréable de l’année ! Une balade en terres hard rock ne pouvant que commencer avec l’un des maîtres du genre, c’est à Ozzy Osbourne que revient l’honneur d’headliner la première journée du Download Festival cette année. Il sera accompagné entre autres du très attendu Ghost, des Suédois d’Opeth et du féroce Powerwolf.

Ce sera ensuite au tour de Marilyn Manson de venir défendre son dixième album sur la main stage. Entre Ultra Vomit, The Offspring et NOFX, les festivaliers tout de bière vêtus devraient avoir eu le temps de se chauffer !

Dimanche 17 juin. Avant-dernière journée du Download, elle a été rebaptisée « journée de rêve » par votre serviteur ! Par où commencer ? Les Foo Fighters ? Trop génialement évident. Et si l’on misait plutôt sur les Français de Mass Hysteria ou le groupe suédois le plus déjanté de la planète (non, pas ABBA) : The Hives. Toujours pas satisfaits ? Si Frank Carter, Wolf Alice et Royal Republic ne vous rassasient pas, on baisse les bras !

Ce sera enfin à Axl et Slash que reviendra l’honneur de clôturer le festival, quel programme !

Les grandes tendances se dessinent clairement…
Vous pouvez continuer à voter…
surtout les râleurs qui contestent…

Publiée par Heavy1 le vendredi 11 mai 2018

Un peu de chauvinisme n’ayant jamais fait de mal à personne, près d’un cinquième des festivaliers ont déclaré à la radio Heavy1 être particulièrement impatients à l’idée d’applaudir Mass Hysteria. Ils sont sans surprise talonnés par Ghost, donc le quatrième album sortira le 1er juin. Profitant de la réédition médiatique (et onéreuse) du cultissime Appetite for Destruction, les Guns N’Roses se hissent sur la dernière marche du podium, Foo Fighters récoltant quant à eux la médaille en chocolat. Rien de surprenant dans ce classement donc, sauf peut-être la sixième place du Prince de la Nuit… Il ne reste plus qu’à juger sur place !

Pour toute information complémentaire et/ou pour acheter vos billets, rendez-vous sur le site officiel du festival.

Partager