E3 2016 : Conférence Ubisoft

E3 2016 : Conférence Ubisoft

Quatrième conférence de cet E3 édition 2016, Ubisoft continue la tournée, alors que la situation actuelle de l’éditeur est légèrement chamboulée par l’ogre Bolloré. L’éditeur avait donc tout intérêt à sortir la grosse artillerie pour rassurer les investisseurs.

ubisoft-ghost-recon-wildlandsÇa commence d’ailleurs très fort avec une petite intro pour présenter Just Dance et faire monter sur scène Aisha Tyler, qui gère les conférences Ubisoft depuis quelques années déjà (en plus d’être au casting de l’excellente série Archer). La présentatrice évoque la tragédie récente d’Orlando, un hommage bienvenu. La conférence enchaîne avec un premier trailer Ghost Recons Wildlands, nouveau jeu du label Tom Clancy qui permet à quatre joueurs de s’éclater dans une zone très ouverte et exotique, à la manière de Just Cause. La vidéo dévoile le contexte du titre dans une cinématique, mais on a quand même le droit à une vidéo d’une mission scénarisée. Celle-ci montre une équipe de cinq joueurs infiltrant une base en plein milieu du désert afin d’extraire un ponte de la drogue. Mélange de Far Cry et de The Division, la séquence montre de l’action bien dynamique, avec infiltration, alarme et poursuite à plusieurs véhicules. On nuancera cette présentation, ce genre de montage étant bien souvent calculé au millimètre près.

maxresdefaultOn enchaîne avec Trey Parker et Matt Stone, les créateurs de South Park venus présenter le nouveau jeu South Park: Fractured but Whole. On y montre une séquence de gameplay qui fera plaisir à tous les fans de la série, ravis de voir tous les clins d’œil. Alors que le premier épisode lorgnait du côté heroic fantasy, cette suite prendra son inspiration dans l’univers des super-héros. Arrivée prévue le 6 décembre 2016, le premier jeu étant offert pour l’achat de cette suite. Le creative director de Massive Entertainment arrive sur scène pour parler de l’avenir de The Division et de sa deuxième extension Survival. Le jeu vous mettra au fin fond d’un coin reculé de New York, en pleine tempête de neige, complètement isolé avec votre équipe. Si l’aspect survie est plus mis en avant, ça pourrait le faire.

WireAP_5f181da1f2954fb396f4eda8cb62da07_16x9_1600Ubisoft enchaîne avec la VR et leur jeu Eagle Flight sur Oculus. On aura le droit à une démonstration en live, où deux équipes de trois joueurs dirigeant chacun un aigle doivent attraper l’objectif pour le rapporter à sa base. Le jeu ressemble à une cacophonie de poulailler et les voir gesticuler sur scène prouve que ce genre de démo ne fera pas long feu. Le second projet VR d’Ubisoft est le fameux Star Trek VR leaké il y a quelques jours. On passera les qualités techniques du jeu qui font un peu peur, et on parlera du gameplay, qui permettra à quatre joueurs d’être dans le centre de commandement de l’Enterprise pour donner des ordres et gérer les problèmes qui se présentent à eux. Autant dire que la personne qui a suffisamment de budget pour acheter 4 casques VR n’aura pas qu’un appareil à raclette dans le placard pour ses soirées. LeVar Burton en profitera pour venir dire à quel point le jeu est formidable et empocher au passage sa petite enveloppe.

For-HonorLa présentation continue avec un trailer cinématique de For Honor. On a même le droit à une explication mystique de pourquoi plusieurs civilisations se bastonnent entre elles. Pour rappel, ce jeu d’action met en scène des guerriers d’origines différentes (scandinaves, asiatiques et européennes), en privilégiant les combats au corps à corps. Le titre ressemble fortement à du Dynasty Warriors pour les combats contre plusieurs dizaines d’ennemis avec des duels contre des officiers, IA comme joueur. Le jeu a de la gueule, promet de grandes batailles dantesques, même si le gameplay n’ira pas jusqu’à la complexité d’un Bushido Blade. Sortie le 14 février 2017. On enchaîne avec la suite de Grow Home, intitulé Grow Up. Petit jeu développé par une groupe restreint de quelques personnes à Ubisoft Montpellier, il propose au joueur de diriger un petit robot qui devra grimper jusqu’en haut de différentes structures. Ça arrive en août. Deux barbus prennent la suite, venus de Red Lynx et Ubisoft Monreal, pour présenter le cross-over qui tue : Trials of the Blood Dragon, un nouvel épisode de la licence mélangé avec l’aspect visuel. Et c’est disponible dès maintenant.

Watch-Dogs-2-5Vous pensiez qu’on n’aurait pas parlé d’Assassin’s Creed vu qu’aucun jeu n’est prévu cette année ? Ah ah, pauvres incrédules, c’était oublier le film adapté de la licence prévu pour décembre 2016. Le producteur est donc venu nous en parler, avec une petite featurette à la clé et quelques images du film. Le réalisateur est déjà à l’origine du chouette et récent MacBeth, on pourrait avoir quelque chose d’intéressant. Le prochain gros morceau concerne Watch Dogs 2, qui arrivera en fin d’année. La licence open world propose au joueur d’incarner un hacker qui utilise ses compétences pour arriver à ses fins. On pourra toujours pirater des feux rouges, mais aussi bon nombre de véhicules ou encore utiliser un tas de gadgets et de drones. La grosse particularité du titre est le changement de terrain de jeu puisque à la place de Chicago, on aura droit à San Francisco. Rayon nouveautés, le héros Marcus est bien plus agile et pourra se balader sur les toits plus facilement. On ne va pas se mentir, la séquence de gameplay présente un best of de tous les jeux Ubisoft de ces dernières années : infiltration (Splinter Cell), drones et autres gadgets (Ghost Recon, The Division), acrobaties et bastons corps à corps (Assassin’s Creed), repérages avant d’attaquer (Far Cry). La recette Ubisoft est portée à son paroxysme et on espère que le jeu aura un quelque chose en plus pour commencer à être hypé.

steep-ubisoftYves Guillemot arrive sur scène pour terminer de parler de Watch Dogs en annonçant un partenariat avec Sony pour la production d’un film. Après un dernier trailer, la conférence se conclue sur une nouvelle licence de sports extrêmes avec Steep, jeu de glisse en pleine montagne où vous aurez l’occasion de tester plusieurs spécialités pour descendre les pistes du mont Blanc. C’est développé par Ubisoft Annecy. Le jeu propose du parapente, du ski, du wingsuit et du snowboard histoire de varier les plaisirs. On pourra jouer avec tous ses potes, analyser ses tracés, voyager sur toute la chaîne de montagne. Ça a l’air sympathique et rafraîchissant, même si ça n’arrivera jamais à la cheville de la folie d’un SSX Tricky.

La conférence se conclut par un Yves Guillemot tout penaud qui profite des trente ans de sa société pour annoncer à quel point il est fier du travail accompli. Cette conclusion peut paraître un poil facile, mais vu les soucis de la firme avec Vivendi, on ne peut qu’être admiratif devant la carrière d’un éditeur qui aura su installer durement plusieurs licences fortes. On retiendra de cette conférence 2016 des présentations bien trop longues, qui témoignent du faible nombre de jeux en développement dans la firme et surtout de la redondance des genres de jeux, qui privilégient le même type de gameplay (Ghost Recon, The Division, Watch Dogs 2) avec un contexte différent. C’est très léger, et des jeux comme For Honor, Steep ou Grow Up apparaissent comme des bulles d’airs malheureusement bien trop rares. Alors que dans un carton traîne quelque part un Beyond Good and Evil 2 qui ne demande qu’à sortir…

Partager