#E3 2017 : Conférence Sony

#E3 2017 : Conférence Sony

Toute la semaine, vivez le Daily Mars aux couleurs de l’E3 2017 et retrouvez des comptes-rendus sur les différentes conférences du salon de l’E3 en vrai-faux direct de Los Angeles ! Nos reporters de l’extrême sont au garde à vous (presque) sur place pour vous faire vivre l’actualité chaude vidéoludique !

Quelle déception ! Alors qu’on attendait Sony au tournant, le géant nippon nous a offert une conférence en demi-teinte. The Last of Us 2, Death Stranding et Dreams sont les grands absents de cette édition 2017. Malgré un très bon début d’année côté exclusivités (Horizon, Nier Automata, Persona 5), la deuxième moitié de 2017 risque d’être bien plus avare. La quasi-totalité des jeux présentés à cet E3 2017 par Sony ont soit une fenêtre de sortie fixée à 2018 soit aucune date du tout. Parmi les points positifs, Sony n’a visiblement pas abandonné le PSVR comme il l’avait fait avec la PS Vita. Plusieurs jeux ont d’ailleurs été annoncés pour le casque de réalité virtuelle, mais aucun vrai AAA.

 

Uncharted: The Lost Legacy

Introduit par un petit orchestre avec des airs de musique indienne, Uncharted: The Lost Legacy s’est un peu plus dévoilé via un trailer. Exit Nathan Drake, cette fois c’est Chloé Frazer et Nadine Ross qui seront au cœur des nouvelles aventures palpitantes qui ne sont pas sans rappeler Indiana Jones et le Temple Maudit. Toujours aussi spectaculaire, Uncharted: The Lost Legacy reste plus proche d’une expérience cinématographique digne des grands films d’aventures hollywoodiens que d’un véritable jeu. Sortie fixée le 23 août 2017 en exclu sur PS4.

Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds

Premier DLC (ou standalone ?) de la très bonne exclusivité Horizon Zero Dawn, The Frozen Wilds nous embarquera dans de nouvelles contrées enneigées pour une histoire inédite. Sortie prévue en fin d’année.

Days Gone

On l’attendait beaucoup, et il n’a pas (trop) déçu. Annoncé lors de la précédente édition de l’E3, Days Gone est le jeu d’action aventure de Bend Studio (responsable des Syphon Filter) ainsi qu’une exclusivité Playstation. Le jeu se passe dans un monde post-apocalyptique où la majorité de la population est infectée par un virus. On y suit les mésaventures du motard Deacon St John qui va essayer tant bien que mal de survivre dans ce nouvel univers hostile. À travers une assez longue séquence de gameplay, Days Gone a bluffé les spectateurs par ses graphismes de haute volée. La forêt verdoyante et sauvage est criante de réalisme tandis que les effets de pluie et du vent flattent la rétine. En plus d’une ambiance et d’une direction artistique qui font énormément penser à une production Naughty Dog, le jeu ressemble également (beaucoup) à The Last of Us par son gameplay, avec au menu de l’infiltration et des QTE. Il semblerait que certains éléments du décor soient destructibles, ce qui ouvre quelques possibilités de gameplay. Mention spéciale à l’animation de la masse d’infectés façon World War Z qui fonctionne toujours aussi bien. Seul petit bémol, le héros du jeu n’a vraiment pas le charisme de Joël ou Daryl.

Monster Hunter: World

Véritable phénomène au Pays du Soleil Levant et carte maîtresse de l’éditeur Capcom, Monster Hunter est un genre à lui tout seul. On y incarne un chasseur de grosses bestioles dans un monde fantastique. En d’autres termes il s’agit d’un Pokémon version XXL. Après avoir fait le bonheur de la PSP au Japon, la série des Monster Hunter s’était progressivement tournée vers les consoles de Nintendo. C’est donc avec surprise qu’on apprend qu’un tout nouvel opus débarquera sur Playstation 4 début 2018 (et sur PC un peu plus tard). La direction artistique de ce Monster Hunter: World est assez inspirée avec une forêt un brin magique à la frontière entre Avatar et Jurassic Park. Côté gameplay l’action semble au rendez-vous ; le potentiel en tout cas est bien là. Vous aurez enfin l’occasion de vous battre contre des dinosaures et autres dragons avec votre épée géante. On peut en rire, mais Monster Hunter: World est sans aucun doute le nouveau System seller de Sony au Japon et va incontestablement booster les ventes de la console.

Shadow of Colossus

Sans aucun doute, la surprise de cette conférence, le cultissime Shadow of Colossus sera de retour douze ans après sa sortie sur PS2. Deuxième titre de la Team Ico également à l’origine de The Last Guardian, Shadow of Colossus est un jeu d’action-aventure un peu particulier qui oscille entre poésie et grand spectacle. Déjà sujet à un remastered sur PS3 en 2011, cette fois-ci il s’agirait plutôt d’un remake complet avec des graphismes magnifiques qui subliment littéralement les colosses dans toutes leur démesure. Sortie prévue pour 2018.

Marvel vs Capcom: Infinite

Le jeu de combat qui met en scène l’univers Capcom (Street Fighter, Devil May Cry…) et Marvel revient une fois de plus avec cette fois un mode histoire qui a l’air complètement barré. Plus proche des dessins animés Marvel que des films du MCU, le jeu ne m’a pas vraiment emballé. Voire Dante et Rocket des Gardiens de la Galaxie s’échanger des flingues est toujours un peu bizarre, mais bon pourquoi pas. Le titre sera disponible le 19 septembre 2017 sur PS4, Xbox One et PC.

Call of Duty WWII

Après avoir perdu son âme dans des déclinaisons futuristes sans queue ni tête, la licence Call of Duty opère un virage à 180 degrés pour un retour aux sources plus que bienvenu. Développé par le studio Sledgehammer, Call of Duty WII à l’énorme responsabilité de relancer une série en bout de souffle face à la concurrence terrible de Battlefield et sa Première Guerre mondiale. Le trailer nous envoie enfin les premières images inédites. Des explosions en veux-tu en voilà, Call of Duty WII est apparemment réalisé par Michael Bay. C’est sale. C’est sanglant. C’est violent. La Seconde Guerre mondiale semble être enfin de retour et bientôt on pourra dézinguer des nazis à la pelle. Petit reproche, seules les armées de l’Uncle Sam et du IIIe Reich sont apparus à l’écran. Mais où sont donc passés les Soviétiques et les Japonais ? Ah oui ! c’est vrai, j’avais oublié le fameux season pass… Sortie prévue le 3 novembre 2017 sur PC, PS4 et Xbox One.

Skyrim VR

Bonne nouvelle pour les possesseurs du casque Playstation VR, Skyrim sera entièrement jouable en réalité virtuelle. Se balader dans les terres glaciales de Bordeciel et affronter des dragons n’aura jamais été aussi… réel ? En tout cas entre l’édition Switch et celle-ci, j’espère que Bethesda va enfin laisser ce pauvre Skyrim reposer en paix.

Star Child

Star Child est un jeu de plateforme en VR qui va lorgner du côté de la science-fiction. La direction artistique assez sympa, mais j’ai du mal à voir l’apport de la VR sur un jeu de plateforme en vue de côté. À voir avec le casque sur la tête.

The Impatient

Supermassive Games, le studio à l’origine du sympathique Until Dawn, est de retour avec un jeu VR qui se rapproche énormément d’un thriller psychologique à l’ambiance malsaine. Aucune date de sortie pour le moment.

Final Fantasy XV: Monster of the Deep

Sans commentaires…

Bravo Team

Deuxième titre VR à être développé par Supermassive Games, Bravo Team est un FPS militaire qui semble assez nerveux. Surement compatible avec le PSVR Aim Controller de Farpoint, l’expérience promet d’être pas trop mal. Aucune date de sortie pour le moment.

Moss

Encore un jeu VR annoncé par Sony cette fois-ci développé par le studio Polyarc. Moss est un jeu mignon tout plein dans lequel on va aider une petite souris à franchir des obstacles en utilisant les éléments du décor pour résoudre des énigmes. La direction artistique est chouette avec un côté très conte de fées, même si techniquement ça vole pas bien haut. Par contre tout comme Star Child, j’ai du mal à voir l’intérêt de la VR dans un tel jeu. Aucune date de sortie pour le moment (ça commence à faire beaucoup).

God of War

Le légendaire Kratos est de retour en mode viking dans une vidéo impressionnante. Rassurez-vous, Santa Monica Studio fait toujours dans la démesure et nous promet un véritable déluge d’hémoglobine. Après avoir massacré les Dieux de l’Olympe, Kratos va visiblement se frotter aux dieux scandinaves. Mais il ne sera pas seul, puisque le spartiate sera accompagné de son fils. Une relation filiale qui semble d’ailleurs prendre une place très importante non seulement dans le gameplay, mais aussi dans l’histoire. Il est important de souligner que ce nouveau God of War abandonne ses origines beat’all pour devenir un jeu d’action-aventure à part entière. Un changement de forme qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Rendez-vous en début de l’année 2018.

Detroit : Become Human

Déjà annoncé il y a deux ans à la Paris Games Week, Detroit: Become Human est le dernier projet du célèbre game designer français David Cage (Heavy Rain, Beyond Two Souls) et de son studio Quantic Dream. Dans un monde futuriste, l’humanité utilise des androïdes comme des esclaves. Sauf que nos amis robots semblent capables de ressentir des émotions et une rébellion éclate contre les maîtres humains. Si l’on n’en sait pas plus sur le scénario, on ressent déjà la grosse influence de Blade Runner et d’Animatrix dans l’écriture. Detroit: Become Human est un jeu qui est à la limite du film interactif durant lequel le joueur va créer sa propre histoire. En faisant sans arrêt des choix parfois difficiles, vous allez directement influencer le déroulement de l’histoire. Très intéressant sur le papier et en vidéo, j’ai hâte de tester pour voir jusqu’où est allé David Cage.

Destiny 2

La suite du space opera de Bungie (Halo) a profité de la conférence Sony pour se montrer une fois de plus. Destiny 2 est un FPS multijoueur en coop qui se rapproche énormément du concept de la série Borderlands, au bout du compte. Les possesseurs de PS4 auront, grâce au partenariat entre Activision et Sony, du contenu exclusif. Sortie prévue le 6 septembre 2017 également sur PC et Xbox One.

Spiderman

Sony a donc clôturé sa conférence avec son exclusivité, Spiderman développé par le très bon studio Insomniac Games (Ratchet et Clank). Oui, c’est joli et les déplacements sont fluides, mais on dirait quand même beaucoup un mélange entre un jeu Batman reskiné (marre des QTE) et des vieux jeux Spiderman sur Playstation 2. Malgré quelques bons moments, cette présentation du Spiderman façon open world m’a véritablement déçu.

Partager