#E3 2017 : La conférence Microsoft

#E3 2017 : La conférence Microsoft

Toute la semaine, vivez le Daily Mars aux couleurs de l’E3 2017 et retrouvez des comptes-rendus sur les différentes conférences du salon de l’E3 pas du tout en direct (parce qu’on prend le temps d’analyser en profondeur) de Los Angeles ! Après la très décevante conférence d’Electronic Arts, c’était au tour de Microsoft de venir nous faire ses annonces de l’année. Un des moments les plus attendus de cet E3 !

 

Microsoft nous avait fait une prestation extrêmement mitigée l’année dernière en nous assénant du « Play Everywhere » toutes les 26 secondes. C’était long et fastidieux et j’étais donc dans l’expectative quant à la conférence de cette année. Et bien autant vous le dire de suite, j’ai été très agréablement surpris. Phil Spencer, le chef de la division XBOX, a assuré un spectacle de qualité. Une conférence de 1h45 (quand même !) avec un rythme qui n’a connu que peu de moments de faiblesse, et surtout remplie de beaucoup d’annonces et de superbes trailers.

 

Le plus attendu : La XBOX One X

Le moment le plus attendu de la conférence était bien sûr la présentation de la nouvelle console, l’imprononçable XBox One X ! Et bien on n’a pas eu à attendre puisque c’était le premier trailer !

Bon, on aura dû quand-même patienter un bon moment pour connaître son prix révélé seulement au terme de la conférence. Mais en résumé, la nouvelle console de Microsoft ne rigole pas ! Processeur AMD Jaguar 8 cœurs cadencés à 2.3 GHz, processeur graphique Scorpio avec 40 unités de calcul cadencées à 1172 Mhz, le tout gravé en 16 nm et refroidi avec une chambre à vapeur, 12 Go de RAM GDDR5, un lecteur BluRay Ultra-HD, le support du Dolby Atmos et une compatibilité totale avec tous les accessoires XBox One. La nouvelle console sera capable d’afficher du UHD/4K 60 FPS sans faiblir nous promettent les ingénieurs, et en plus la console sera la plus petite de la gamme Microsoft. Le moins qu’on puisse dire, c’est que sur le papier, la XBOX One X laisse la concurrence très loin derrière en termes de performances. La PlayStation Pro fait du coup bien pâle figure et l’on se demande comme va réagir Sony. Et encore, Microsoft a renoncé à l’architecture Rizen et au SSD, ils devaient avoir peur que le machin s’envole ! Mais bon c’est déjà impressionnant, ou comme ils disent : « Feel True Power »

La XBOX One X sortira le 7 novembre 2017 dans le monde entier et sera vendue (aux US) 499$. De plus, Microsoft annonce qu’elle améliorera de façon réelle le rendu des jeux XBox One en 1080p et que beaucoup des hits récents de la console seront gratuitement upgradés en 4k.

Enfin, Phil Spencer a également annoncé lors de la conférence qu’ils travaillent actuellement à une nouvelle Backward Compatibility pour permettre de jouer sur les 3 XBox One aux jeux de l’XBox originelle. Cela viendra s’ajouter au catalogue des jeux XBox 360 déjà compatibles. Microsoft témoigne ainsi d’une vraie volonté de permettre aux joueurs de continuer à jouer à tous leurs jeux sur la même console, une annonce très bien accueillie et vraiment appréciable (n’est-ce pas Sony ???).

 

Des jeux, plein de jeux !

Bon, une fois la console annoncée, Phil Spencer devait s’attaquer au problème récurrent des consoles Microsoft : la pauvreté du catalogue. En effet, ces dernières années, le catalogue de jeux de Microsoft est à la peine quand on le compare avec celui de la PlayStation. C’est particulièrement vrai pour ses licences exclusives, tant en nombre qu’en qualité. Les dernières itérations des éternels Forza, Halo et autres Gears of War n’ont pas été très inspirés. Mais surtout il n’y a pas eu beaucoup de sang neuf, alors que ces licences exclusives sont encore aujourd’hui un gros facteur dans le choix de la marque de la console que vont acquérir les joueurs.

La backward compatibility que j’évoquais plus haut, enrichit bien sûr le catalogue de la XBOX One. Même si c’est avec les jeux des anciennes consoles, cela reste un facteur attractif, et cela évite de devoir avoir 3 consoles chez soi pour jouer à tel ou tel jeu. Mais cela ne permet pas d’attirer les nouveaux joueurs, surtout les plus jeunes !

Microsoft a donc travaillé à enrichir au maximum son catalogue et à convaincre les studios de venir développer sur leur nouvelle console, et Phil Spencer nous a annoncé pas moins de 42 jeux, dont 22 en exclusivité sur la XBox One. Les trailers de ces jeux ont assuré un sacré spectacle pendant la conférence, tant les images nous en ont mis plein les yeux ! Il faut le reconnaître, on sent qu’on a franchi un nouveau pas dans le rendu graphique. Les paysages sont sublimes, les détails incroyables, seule l’animation semble encore parfois un peu à la traîne, surtout quand on voit les personnages se déplacer ou se battre comme ils le font depuis 10 ans dans un paysage devenu photo-réaliste. Mais on peut espérer que cela va évoluer prochainement.

Bon, je vais y aller de ma petite sélection sur les plus attrayantes bandes-annonces. Je vous épargne ainsi les 10 minutes de gameplay de Sea of Thieves qui semble certes amusant, mais sans pour autant mériter pas une telle place dans la conférence, surtout si l’on compare au trailer de 30 secondes de Tacoma que j’attends avec bien plus d’impatience.

 

Microsoft a commencé à nous en mettre plein les yeux avec la bande-annonce du prochain Forza, qui clairement a bénéficié d’un joli travail tant sur le graphisme que sur l’animation. Cet épisode pourrait faire date !

 

Autre superbe moment, le trailer du futur Assassin’s Creed Origins, qui nous montre un univers à couper le souffle !

La vidéo de gameplay nous confirme que les paysages sont incroyables. Par contre, le rendu des combats reste très semblable à celui des jeux précédents, et surtout le personnage se bat avec un Khepesh comme s’il maniait un sabre. C’est un peu dommage… Mais bon, honnêtement, ça annonce quand même un jeu qui fait envie !

 

Metro Exodus nous a également offert un trailer remarquable par son ambiance, aussi incroyable au niveau visuel que sonore !

 

Un petit renard nous guide dans un jeu de plateforme interactif, coloré, où tout le background semble prendre vie sous nos yeux. Le futur du jeu de plateforme, c’est Super Lucky’s Tale !

 

Pour le trailer du jeu le plus taré, le gagnant est sans conteste le futur Dragon Ball FighterZ. Avec de tels combos, même si vous ratez l’adversaire, vous aurez quand même détruit la planète !

 

Le nouvel Ori and the Will of the Wisps nous aura offert un des plus beaux moments visuels et poétiques de la conférence, accompagné au piano par Gareth Coker. Cela laisse tout simplement rêveur !

 

Mais évidemment, l’annonce la plus importante de la conférence est le nouveau Life is Strange !!! (oui, je sais, c’est très personnel comme classement). Cela dit, ce n’est pas le Life is Strange 2 sur lequel travaille DONTNOD, mais un prequel en trois épisodes réalisés par Deck Nine Games pour Square Enix. Ce n’est pas grave, c’est très beau quand même !

 

Enfin, on peut voir quelques minutes de gameplay sur Anthem, la nouvelle licence sur laquelle travaille l’équipe Bioware, et honnêtement, on a hâte de voir le jeu !

 

Ce qu’on nous vous a pas montré, en bref !

Player Unknown’s Battlegrounds, le Battle Royale où 100 joueurs s’affrontent jusqu’à la mort qui débarque sur XBox. Il en est de même pour le MMORPG Black Desert Online. State of Decay s’offre une seconde itération qui semble s’orienter vers un jeu communautaire, ce qui peut être intéressant. Minecraft s’unifie pour un crossplay sur tout support avec un nouvel update graphique au nom ridicule de Super Duper. Deep Rock Galactic, un jeu de combat en groupe où on mine entre les tirs n’aura impressionné personne. De même pour les jeux d’affrontement The Darwin Project ou CodeVein qui, après une intro splendide, nous offrent du gameplay de baston vu et revu, mais en plus beau.

Microsoft insiste sur l’importance de son programme de jeux indépendants ID@XBOX, mais la vidéo qu’elle y consacre est tellement rapide qu’on peine à noter le nom des jeux (sortent du lot Ooblets, Dark and Light, Strange Brigade et Conan Exiles). Plus intéressant, The Last Night dans un style PixelArt en HD dans un univers cyberpunk intrigue, de même que The Artful Escape avec son style PopArt et son personnage qui se déplace en faisant des riffs de guitare. Terry Crews annonce Crackdown 3 et sa prestation est bien plus intéressante que la suite de la vidéo, Tacoma, CupHead et Ashen sont toujours en vie et devraient arriver bientôt (vu qu’ils étaient annoncés à l’E3 2015, il serait temps…). Enfin, une longue vidéo nous montre le futur Shadow of War, un jeu de conquête dans l’univers de Tolkien et de Shadow of Mordor qui peut présager du meilleur, mais on est pas sûrs…

 

Conclusion

Presque 1h45 de show pour XBOX et Phil Spencer qui font tout pour nous démontrer que leur console n’est pas vide de jeux ou de sens. Et honnêtement, ils y parviennent et offrent à Microsoft une des meilleures conférences de l’E3, très loin de la soporifique ambiance de l’année dernière. Comme quoi Microsoft parvient encore à nous surprendre et à nous faire rêver. Et on ne peut qu’espérer que cette XBOX One X soit le premier pas vers une nouvelle génération de consoles avec des jeux plus fun et plus beaux que jamais !

Partager