#Édito Amazon Prime Video, l’écran de fumée !

#Édito Amazon Prime Video, l’écran de fumée !

Le 14 décembre dernier, Amazon donnait enfin accès à une partie de son catalogue sériel au reste du monde*, dont nous Français, via la plateforme primevideo.com. Après un mois d’utilisation, le constat est sans appel : cette déclinaison internationale n’est rien d’autre qu’un cache-misère !

On allait voir ce qu’on allait voir ! “Amazon veut frapper un grand coup”, “le géant américain de l’e-commerce veut contrer l’offensive mondiale de Netflix” ou encore “l’internaute en a bien plus pour son argent chez Amazon”.

logo AmazonSeulement voilà, lorsque le service de streaming vidéo du site de vente en ligne est enfin accessible pour nous, il faut se rendre à l’évidence. L’offre sérielle est quantitativement ridicule. On compte alors 15 titres** qui se battent et auxquels est seulement venue s’ajouter Falling Water depuis.

Alors bien sûr, le jeu des droits de diffusion a ses contraintes. Des séries maisons comme Mozart in the Jungle et Transparent, par exemples, ont été diffusées récemment chez nous sur OCS et Amazon ne peut donc pas les proposer en intégralité (2 saisons disponibles sur 3). Une série comme Mr. Robot, visible sur Prime Video pour certains pays, ne l’est pas non plus chez nous mais on avait pu la voir sur France 2 à l’automne dernier.

Il n’en reste pas moins que depuis ce lancement, deux ajouts significatifs estampillés “Amazon Originals” sont venus compléter le catalogue américain et se signalent par leur absence criante sur la plateforme internationale. Le 16 décembre, la seconde saison de The Man in the High Castle – pourtant un titre emblématique d’Amazon – n’a pas été rendue disponible pour nous et, la semaine dernière (13 janvier), Sneaky Pete n’est pas non plus apparue sur notre interface.

Là encore, Amazon pourrait répondre que ses séries sont, elles aussi, exposées à des accords en fonction du territoire. The Collection – qu’elle a coproduit avec la BBC et France Télévisions – n’est logiquement pas disponible sur Prime Video alors que France 3 vient de la proposer sur son antenne. Mais il est assez aberrant qu’une Sneaky Pete – produite par Amazon Studios – ne soit pas directement disponible pour une exploitation internationale.

À cela, on peut également évacuer la problématique de l’accessibilité linguistique. Il n’est aucunement possible à l’heure actuelle de dégager une quelconque logique en la matière à partir des titres disponibles. Il n’y a pas de sous-titres français disponibles pour la saison 1 de Community ni de piste audio française pour The Shield, deux exemples proposés sur Prime Video et pas spécialement récents !
Par ailleurs, Sneaky Pete est en ligne pour l’Allemagne sans doublage local accessible, preuve s’il en est que l’obstacle de la langue ne compte pas.
Enfin, The Grand Tour, l’émission automobile des anciens présentateurs de Top Gear est actuellement mise à disposition de manière hebdomadaire sur Prime Video et ce directement doublée en plusieurs langues (dont le français). Allez comprendre !

Il faut se rendre à l’évidence : la plateforme Prime Video à visée internationale – et à laquelle nous avons donc accès – n’est qu’un ersatz sans réelle ambition à ce jour. Elle a plus sûrement vocation à servir de transition bâtarde dans l’attente que les antennes locales d’Amazon prennent le véritable relais. Précisons que dans les pays qui proposaient déjà l’offre vidéo, l’accès au service de streaming se fait à même le site marchand, offrant ainsi également du téléchargement définitif. En attendant une éventuelle ouverture d’un véritable service comparable à l’échelle du site français d’Amazon, les sériephiles de l’Hexagone ne devraient pas s’enthousiasmer outre mesure pour le “grand coup” de la firme de Seattle.


Amazon offre un essai gratuit de 30 jours à Prime Video. Les abonnés premium (49 euros par an) peuvent en profiter sans surcoût.

Notes :
*: Au-delà des É.-U., le département Vidéo d’Amazon est accessible en Angleterre, Allemagne et Autriche depuis 2014 ainsi qu’au Japon depuis 2015. Il se fait via l’interface générale d’Amazon et non par une plateforme comme c’est le cas pour nous désormais.
**: The Man in the High Castle, Mozart in the Jungle, Hand of  God, Bosch, Transparent, Red Oaks, Startup, The Shield, Community, Justified, The Night Shift, Fear the Walking Dead, The Path, Flesh and Bone, Seinfeld.

Visuel : Lizzie Brocheré pour Falling Water © Universal Cable & Valhalla

 

Partager