Edito : Le retour du roi Louis

Edito : Le retour du roi Louis

Louie - saison 4

Louie – saison 4

Les aminches, cet édito sera sans doute le plus court de toute l’Histoire des éditos du Daily Mars (oui, j’ai décidé d’user d’un style pompier ce matin). Rien à voir avec un manque d’inspiration, vilaines langues médisantes : je le tape présentement depuis une chambre d’hôtel dont je dois déguerpir dans les 10 minutes qui suivent l’écriture de ces lignes. Dix minutes à peine, pour un édito que j’ai choisi d’écrire sur le retour de Louie, ce lundi soir sur FX, aux Etats-Unis.

Pour un escargot de la plume comme moi, 10 minutes correspondent à peine au temps pour mes neurones de se mettre en place afin de pouvoir commencer à formuler le début d’une esquisse d’éventuelle possibilité d’idée d’attaque. Je te laisse deviner l’état de panique dans lequel je souhaite, pourtant, crier mon inextinguible joie à l’idée de découvrir la 4e saison de Louie. Quatorze nouveaux épisodes, diffusés deux par deux par la chaîne (une nouveauté tiens…), qui je l’espère, déclencheront autant de fous rires que d’attachement profond à cet homme pareil au grand frère que j’aurais pu avoir. Il ne me reste déjà plus que 5 minutes donc, merde, putain, argh, ça y est, c’est déjà fini, je dois poser mon stylo, lâcher mon clavier, éteindre le Mac Book pro et me tirer ! NAaaooooon !!!

Je ne pourrai pas m’adonner à une pertinente analyse ciselée des ressorts de cette incroyable série floutant le réel et la fiction dans un même cocktail de rire, d’écriture jazzy et d’angoisse existentielle de quadra qui me touchent tellement. Je n’aurai pas le temps d’honorer à sa juste valeur ce phénoménal Louis C.K, son talent d’acteur et d’auteur, ses mimiques désopilantes à la fois désespérées, narquoises ou résignées ; son sens inné de la capture des trouilles du mâle vivant seul et vieillissant, son faux cynisme masquant en réalité une myriades de belles valeurs humanistes…. Voilà, ça y est, time’s up…

L’équipe séries du Daily Mars va me pourrir pour avoir salopé ainsi le premier article du site consacré au grand retour de Louie, la série de l’immense Louis C.K… J’ai honte, si vous saviez. Vraiment. Mais ils répareront l’outrage au roi ces prochains jours, et moi aussi d’ailleurs, c’est promis. Ces lignes sont frénétiquement tapées dans l’improvisation la plus totale, passant du coq à l’âne, sans même le moindre effort de style alors que je parle de la série à l’écriture la plus « stylée » qui soit sous ses apparences foutraques.

Bref. Adios muchachos et donc tout ça pour dire que la quatrième saison de Louie, c’est ce soir sur FX.

Partager