En attendant… la saison 5 de Community

En attendant… la saison 5 de Community

On l’a voulu, on l’a eu ! Dan Harmon, à la surprise générale, est de nouveau aux manettes de Community sur NBC. Exit Guarascio et Port et leur tentative (validée par la writer’s room de Harmon) de faire du simili-Harmon. Retour au vrai de vrai, au pur de pur.

J’ai un énorme problème avec le retour de Dan Harmon. Vous allez me dire : « il fait chier, il n’est jamais content… ». Alors déjà, je n’aime pas trop votre ton. En plus, évitez de vous adresser à moi à la troisième personne, c’est hyper désagréable. Et enfin, dire qu’on ne comprend pas un départ et avoir un problème avec le retour, ce n’est pas changer d’avis. Bon.

Virer Harmon était idiot. Compréhensible (le type semble ingérable, la fin de saison 3 était loin d’être une franche réussite), mais idiot. Toutes proportions gardées, Harmon pour Community, c’était comme Milch pour Deadwood. Des œuvres personnelles au fonctionnement personnel. Ceux qui aimaient Community l’aimaient pour la voix de Harmon. Pas pour le concept.

Je pourrais me satisfaire béatement de son retour, du jamais-vu à la télé, en me disant que l’auteur est plus fort que le business… Mais le problème, c’est que je n’ai quasiment jamais vu de retour marquant. Les come-backs ont toujours été sources de frustration et de déception. J’espère sincèrement que Dan Harmon me fera mentir.

Dan a refondu une partie de sa writers room. Chris McKenna est revenu aux affaires avec lui, et elle compte aussi les petits nouveaux Alex Rubens (Key and Peele), Jordan Blum, Parker Deay et Matt Roller. Andy Bobrow et Tim Saccardo sont toujours là, Megan Ganz est partie sur Modern Family voir si là-bas on fait moins de nuits blanches… D’après Harmon, la saison 5, c’est « juste moi et Chris McKenna avec un petit budget et des auteurs débutants ». Une saison de 13 épisodes qui va emmener la série à son 97e, dans une zone de profit maximum (le but de Sony dès le départ).

Au niveau du casting, Chevy Chase n’est lui (heureusement) pas de retour. John Oliver, lui, l’est. Jonathan Banks rejoint le cast (si on se fie à l’affiche), David Cross et Walton Goggins vont jouer les guests… et Donald Glover nous quitte. Et c’est bien là la plus mauvaise nouvelle. On verra comment Abed et les auteurs vont gérer la situation. Chang est toujours là, lui… ahem…

Niveau histoire, c’est simple : Jeff a eu son diplôme, mais son ennemi juré Alan Connor (Rob Croddry de Childrens Hospital) le piège et le force à retourner à Greendale en tant que professeur.

La vidéo teaser sortie pour Noël…


D’après la bande-annonce, l’accent va être mis sur la « darkest timeline » cette année. Vu le désastre de la gestion de cette arche l’an dernier (et le relatif échec de sa gestion en fin de saison 3 aussi…), qu’espérer de cette histoire aujourd’hui ? Harmon souligne l’envie de renouveau avec le titre du season premiere : « Repilot » (qui sera suivi du second épisode pour un bloc d’une heure). Il avait déjà fait une sortie loin d’être classe au moment de sa ré-embauche pour dire à quel point Guarascio et Port avaient loupé leur coup, il enfonce le clou en annonçant une remise à zéro des compteurs.

Joel McHale peut respirer et jouer les grands seigneurs (il avait originellement dit qu’il avait détesté la saison 4 avant de revenir sur ses propos), le roi est revenu, qu’on se le dise. Vu mon attachement à Community, j’espère du fond du cœur que mon opinion sur les retours va être mise à mal. Même si dans toute cette histoire, Dan Harmon a perdu un considérable pourcentage de son capital sympathie…

COMMUNITY, Saison 5 (NBC)

Créée par Dan Harmon

Showrunnée par Dan Harmon et Chris McKenna

Avec : Joel McHale (Jeff Winger), Danny Pudi (Abed Nadir), Gillian Jacobs (Britta Perry), Alison Brie (Annie Edison), Yvette Nicole Brown (Shirley Bennett), Donald Glover (Troy Barnes),  Ken Jeong (Ben Chang), Jim Rash (Dean Pelton), John Oliver (Ian Duncan), Jonathan Banks (Buzz Hickey)

Partager