[Escape Room] Riddle Room – Le Casse de Nice.

[Escape Room] Riddle Room – Le Casse de Nice.

Note de l'auteur

Les Escape Rooms, sont des jeux d’évasion à taille réelle qui se développent à vitesse grand V actuellement en France. Enfermé dans une pièce à plusieurs, votre objectif est de résoudre une multitude d’énigmes en une heure, pour en sortir avant le décompte final, symbolisé en général par l’explosion de la pièce. L’originalité est de mise dans les décors, les énigmes et les thèmes abordés, et c’est tout à fait dans cet esprit que nous avons été invités pour découvrir l’Escape Room dédiée à « Spaggiari » avec Riddle Room à Nice.

775241953Si je vous dis « Spaggiari », pour les plus anciens d’entre nous c’est du connu, pour les plus jeunes, non ce n’est pas une nouvelle marque de sauce tomate italienne, et pourtant, ce petit photographe niçois a monté et réalisé le casse du siècle à la Société Générale de Nice, par les égouts et a dérobé plus de 50 millions de francs en Juillet 1976. Véritable gentleman cambrioleur, le personnage — et l’affaire — Spaggiari a inspiré deux films Sans Arme, ni violence, ni Haine de J.P. Rouve et le mythique Les égouts du paradis de Giovanni. Spaggiari demeure un des plus grands « ennemis publics n° 1 », d’abord parce qu’il a ridiculisé la police française pendant des années de traque, mais aussi à cause de sa mémorable évasion du palais de Justice, lors d’une audition avec son juge, en sautant par la fenêtre.

605740-france-criminalite-evasion-spaggiariVéritable légende vivante niçoise, c’est tout naturellement que les concepteurs de Riddle room ont habilement repris l’affaire du casse de Nice pour nous faire entrer dans la peau d’inspecteurs enquêtant dans le laboratoire photo de Spaggiari, à la recherche d’indices, de preuves pour désamorcer la bombe qui s’enclenche à notre arrivée. Tic Tac, tactique et jeu d’équipe, le temps passe très vite et les énigmes et cadenas s’enchaînent pendant le compte à rebours. Une véritable course contre la montre dans un environnement reprenant les objets de l’époque (ou presque), les coupures de presse sur fond sonore disco retraçant l’histoire du casse. On aimerait pouvoir tout lire si le temps ne nous était pas compté.


20170605_132207
Pas de photos pour illustrer cette aventure, car tout l’intérêt réside justement dans la découverte de la pièce, du décor et des indices disposés ingénieusement. Un travail d’archive, mais aussi technologique puisque la pièce est intégralement truffée de micros et caméras pour suivre votre aventure et parfois vous donner quelques conseils avisés selon votre avancée, et n’oublions pas l’électronique qui permet le déclenchement d’événements scénarisés selon certaines énigmes. Un travail de mise en scène aussi puisqu’à chaque nouvelle partie, une courte vidéo vous replonge dans l’affaire et une introduction jouée vous fait entrer dans la peau de vos personnages. La difficulté est de niveau moyen sachant que nous étions quatre dont deux enfants (9-12 ans), et que nos avons bénéficié de conseils pour recentrer nos recherches (pas d’indices) et sortir vivants de cette pièce infernale en 58 min à peu près. Les énigmes sont assez différentes, mais adaptées et reprennent pour la plupart des mécaniques connues de déductions si, comme moi, vous adoriez les énigmes dans vos magazines étant jeunes.

Excitant, exaltant sont les maîtres mots qui reflètent cette aventure, mais avec aussi un peu de frustration, car une fois jouée, la pièce est dite et l’on rêverait de pouvoir effacer les solutions de notre mémoire pour s’y replonger. Mais Riddle Room propose aussi une deuxième pièce sur le thème de Léonard de Vinci, avec un niveau de difficulté plus élevé.

Pour conclure sur les Escape Rooms, véritable phénomène ludique, c’est une expérience à tenter entre amis, en famille, ou collègues, sans réelle limite d’âge (min 7-9 ans du fait de l’apprentissage de la lecture). Les teams les mieux organisées sortiront en des temps records, les plus festives exploseront sans doute au bout d’une heure, mais de joie et de bonne humeur, car c’est tout le concept, partager un moment de jeu trépidant, astucieux où chacun peut selon sa déduction faire avancer l’histoire et mener son équipe à la victoire… ou à sa perte ^^.

Un grand merci à l’équipe de Riddle Room que nous avons rencontrée, Florent et Eric (cofondateur) et David (maître de jeu), pour leur accueil. Pour la petite histoire sachez que ce concept game a été rendu possible grâce à la plateforme participative Ulule (10 000 euros), qu’une troisième room est en préparation (fin 2017 — début 2018). Visitez leur page Facebook pour voir la mine réjouie des participants (plus de 5000 à ce jour) exposant leur temps de jeu.

Capture

Tarif : à partir de 30 euros/participants, dégressif selon le nombre.

Leur site : http://www.riddleroom.fr.

Partager