FEFFS 2014 : Dead Snow 2: Red vs Dead

FEFFS 2014 : Dead Snow 2: Red vs Dead

Note de l'auteur

dead-snow-aff-2-2070Alors, c’est pas bientôt fini la nazie zombie exploitation ? On dirait bien que non car voici que nous arrive de Norvège le second volet d’une saga se piquant d’exploiter encore un peu plus ce maigre filon. Cette fois, le film a vraiment les moyens de ses ambitions. Le problème c’est que son réal, non.

 

Etait-ce bien nécessaire ? se demande-t-on avec angoisse en imaginant un troisième épisode et pourquoi pas, en fin de course, une heptalogie. Oui, était-ce bien nécessaire de nous offrir la séquelle d’un film qui avait fait le tour d’un sous-genre déjà pas bien riche ? Car en plus Tommy Wirkola n’est pas une merveille, on s’en doutait après le premier Dead Snow, c’est confirmé depuis avec Hansel et Gretel. Gonflé à bloc par cette dernière expérience hollywoodienne – dans laquelle Jeremy Renner frôlait dangereusement le sabordage de carrière – le réalisateur norvégien enchaine pourtant le second volet de sa saga de nazi zombie exploitation là où s’achevait le premier, et cela avec une ambition et une énergie de prime abord assez réjouissantes.

dead-snow-foto-2071Seul survivant du petit groupe d’amis décimé par un bataillon de nazis d’outre-tombe, Martin est poursuivi par les vindicatifs teutons qui débarquent dans la plus grande ville du nord de la Norvège. Et quoi de mieux pour arrêter une armée de nazis zombies qu’une armée de soviets zombies prêts à rejouer la bataille de Stalingrad dans un patelin scandinave ? Voilà l’idée, elle n’est pas pire qu’une autre et n’est pas le seul atout d’un film qui démarre sur les chapeaux de roue. Mais malgré le gros gore qui tâche, un personnage de zombie apprivoisé façon Bub dont le corps subit les pires outrages – notamment en servant de planche de salut à une voiture embourbée – et encore quelques gags bienvenus ça et là, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures et le film ne fait pas illusion très longtemps, aboutissant à un ensemble de scènes dont certaines semblent interminables et que l’on suit d’un œil distrait. Les puissances titanesques convergent alors vers une bataille annoncée comme l’ultime rempart avant que le monde libre et vivant ne disparaisse, combat homérique qui tourne à la laborieuse séance d’étripage dans un jardin potager entre une poignée d’excités qui beuglent en courant dans tous les sens. Ce second volet reste néanmoins supérieur au premier ce qui, au fond, n’était pas un bien grand challenge.

Dead Snow 2 : Red vs Dead. 2014. Norvège. 1h45. Réalisé par Tommy Wirkola. Avec Vegar Hoel, Stig Frode Henriksen, Martin Starr

Sortie Blu-ray/DVD: 5 novembre 2014.

Présenté au FEFFS dans la section Midnight Movies.

Partager