Flash Forward : première critique du pilote (nan c’est pas moi)

Flash Forward : première critique du pilote (nan c’est pas moi)

Le site AICN vient de relayer une première critique, assez succinte, du pilote de Flash Forward, dont ABC a confirmé vendredi la commande pour 13 épisodes cet automne. Comme le rappelle mon confrère Herc, le pitch de la série prend des libertés avec le livre dont elle s’inspire : dans l’ouvrage de SF signé Robert J. Sawyer, une expérience scientifique ratée plonge la planète entière dans un coma de 2 minutes et 17 secondes, pendant lesquelles chacun a une vision de son futur dans 21 ans. Mais dans l’épisode pilote, la cause de ce coma général reste une énigme et la prémonition ramenée à 6 mois.

Alors il vaut quoi ce pilote, à en croire l’internaute qui a eu le privilège de le voir dans le cadre d’une « enquête en ligne » ?

Pour les anglophones, je vous invite à lire le commentaire in extenso sur Flash Forward ici

Pour les autres et les flemmards, voici en gros ce qu’il faut en retenir :

« Ce que j’ai aimé : le pilote n’a pas perdu de temps à mettre en place l’intrigue. Les flashes étaient intéressants et accrocheurs pour la suite. L’interprétation est bonne. Ce que je n’ai pas aimé : un peu trop de répétitions des enjeux. Des plans au ralenti agaçants d’un personnage courrant dans Los Angeles. Etant donné que les gens n’ont une vision que de six mois dans le futur, j’ai l’impression que cette série va être soit trop courte, soit trop longue. Au final : je regarderai la suite cet automne, mais je ne l’attends pas fiévreusement. Le concept me parait plus intéressant pour une mini-série. Les gens vont la comparer inévitablement à Lost et en effet les deux pilotes ont des points communs, même si j’ai trouvé celui de Lost plus intéressant« .

Perso, en gros sucker que je suis pour toute ambiance d’apocalypse sur écran, j’ai partculièrement apprécié la description que fait notre ami des scènes de destructions et de morts causées sur Terre par le coma généralisé (des avions se crashent, des patients crèvent sur la table d’opération, Francis Lalanne s’effondre sur scène, niarf niarf niarf….).

Précisons également qu’à l’issue de l’épisode (ATTENTION SPOILER), on découvre qu’une figure énigmatique n’a pas été plongée dans le coma, contrairement au reste du monde. Mystère, argh !!!

NBC modifiera t elle le pilote substantiellement ou le conservera-t-elle en l’état d’ici la rentrée ? Retrouverons nous le même casting ? John Plissken sera-t-il tonton ? Réponse à la rentrée, folks…

End of transmission



Partager