Revue de presse : De FX à FXX, la nouvelle stratégie de Fox Cable

Revue de presse : De FX à FXX, la nouvelle stratégie de Fox Cable

« It’s always sunny in Philadelphia » passera de FX à FXX la saison prochaine. Photo FX Networks

A la rentrée, FX, la chaîne qui diffuse Justified, aura une petite soeur. Appelée FXX, celle-ci s’adressera aux 18/34 ans pendant que FX proposera des programmes pour les 18/49 ans. Objectif : cibler plus précisément l’audience… et torpiller encore un peu plus le modèle grand public des networks.

L’annonce a été faite par John Landgraf, PDG de FX, la semaine dernière. A la rentrée, la chaîne qui s’est fait connaître il y a un peu plus de dix ans en diffusant The Shield va réorienter sa stratégie globale pour s’intégrer dans un dispositif diffusant plus de séries inédites.

Le 2 septembre, près de 70 millions de foyers américains pourront en effet découvrir FXX, nouvelle chaîne de Fox Cable Entertainment Group qui s’adressera à un segment plus spécifique du public habituellement visé par FX. Orientée 18/34 ans, FXX diffusera dans un premier temps trois comédies bien installées dans la grille de sa grande soeur: It’s always sunny in Philadelphia (qui connaîtra ainsi sa dixième saison inédite) et The League (qui arrive à sa cinquième saison). Legit, lancée cette année sur FX, sera aussi être du voyage.

Selon le LA Times, deux comédies originales devraient ensuite être lancées en 2013/2014. Lors de la saison 2014/2015, six productions inédites seront ensuite visibles. Si tout se passe comme prévu, évidemment.

Cette décision s’inscrit dans une logique offensive: outre FXX, le groupe News Corp prévoit de lancer une nouvelle chaîne de sports en août – Fox Sport 1 – et possède toujours FX Movie Channel, FXM, chaîne de ciné pour les 25/49 ans. Ce lancement marque donc la volonté du groupe Fox Cable de séduire le public et les annonceurs en proposant des chaînes susceptibles d’attirer, avec des programmes différents, chaque « frère et soeur d’une même famille ».

« Les consommateurs ont aujourd’hui besoin de programmes bien définis », a expliqué Landgraf, dont le but avoué est de « contester les networks (ABC, CBS, NBC, CW… et Fox qui appartient au même groupe ? NDLR) », notamment dans leur volonté de diffuser des programmes « pour tout et pour tous ».

« Legit », avec Jim Jefferies, subira le même sort. Photo FX Networks

Entre FX, FXX et FXM, l’objectif de Fox Cable est de proposer 25 séries originales d’ici trois ans. Tout ceci à un rythme de programmation que l’on retrouve chez les networks historiques, comme cela est expliqué sur le site du New York Times.

Dans cette logique, de nouveaux dramas devraient rejoindre la grille de FX à court et moyen terme. On parle notamment de miniséries et des productions hybrides façon American Horror Story (présentée comme une limited series, ce que l’on traduirait bien comme une succession de miniséries).

Landgraf a ainsi annoncé que Fargo ferait ainsi l’objet d’une adaptation télé (on vous en parlait en fin de semaine dernière) et que le réalisateur Sam Mendes devrait être producteur executif de Grand Hotel, un projet qui a pour cadre un hôtel de luxe parisien dans lequel survient une attaque terroriste.

Paul Giamatti, lui, travaille sur Mayflower – qui racontera la fondation de la colonie de Plymouth, au tout début de l’histoire des USA. De son côté, Guillermo Del Toro prépare The Strain, adaptation pour le petit écran d’une trilogie de romans mettant en scène des vampires.

Traduction : alors que l’arrivée de Netflix vient de rebattre les cartes et alors que HBO et AMC ont bien l’intention de garder une place de choix dans les grilles de télé américaines, Fox Cable compte bien sortir la grosse artillerie. Les présidents de networks n’ont pas fini d’avoir mal au crâne.

Partager