Game Of Thrones : bilan de la saison 3

Game Of Thrones : bilan de la saison 3

Petit dragon deviendra grand

Une nouvelle saison de Game Of Thrones s’est achevée la semaine dernière sur HBO, et il est temps d’en faire le bilan. Cette année, on s’est bien amusé à Westeros (enfin tout dépend de votre définition de l’amusement bien sûr). Entre histoires d’amour et manigances politiques, cette saison n’aura pas été de tout repos pour les personnages de la série. Retour sur dix épisodes relativement épiques.

Globalement, que s’est-il passé cette saison ? Des membres ont été coupés, des gosses sont devenus orphelins, Jaime est rentré à la maison, des gens n’ont pas arrêté de passer d’un côté ou de l’autre du Mur, il y a eu du mariage forcé, du mariage sanglant, de la libération d’esclaves en veux-tu en voilà, et du zombie congelé en route pour faire peur à tout le monde. Bref, il s’est quand même passé des choses. Mais au final, on dirait qu’il ne s’est pas passé grand chose. C’est une sensation très étrange que de rester sur sa faim quand on a pourtant bien mangé.

Sur le plan qualitatif, il n’y a rien à redire, cette saison 3 de Game Of Thrones était très bien, fidèle à la série. Cependant, sur le plan du contenu, mine de rien, au bout du compte, on a plus la sensation de n’avoir vu qu’une demi-saison plutôt qu’une saison complète. Alors, cela tient sans doute au fait que la saison 3 ne couvre que la moitié du troisième  livre de George R. R. Martin. Cette décision se justifie sans doute même si à l’heure de faire le bilan de cette saison 3, on constate que tout cela aura quand même un peu traîné en longueur. Peut-être que les fans de l’œuvre de Martin n’auront pas cette même impression de vide ? Je ne sais pas : au risque que l’on veuille encore me lancer des tomates, je n’ai pas lu les livres et n’évalue la série qu’en tant que telle.

Ce fut un plaisir les amis.

Dans mon « En attendant » sur cette saison 3 de Game of Thrones, je réclamais qu’on élague un peu les rangs du casting de cette série aux personnages trop nombreux. Alors, au bout de ces 10 épisodes, j’ai été satisfaite et, même si comme tout le monde, j’ai manqué de faire une crise cardiaque devant le « Red Wedding, » il est agréable de voir que Game of Thrones est une série qui n’a pas froid aux yeux et n’a pas peur de faire des sacrifices (oui True Blood, c’est toi que je montre du doigt).

Dans Game of Thrones il y a parfois des moments qui ne servent pas à grand-chose. Quand Davos apprend à lire par exemple, on regarde le bonhomme buter sur des syllabes pendant des plombes. Quand Sam explique à sa nouvelle copine ce qu’est un nom de famille, c’est pareil. C’est bien gentil mais on s’en fiche un peu. Et puis Theon a quand même passé la saison accroché à une croix jusqu’à en perdre sa petite saucisse (clin d’œil à cette scène très appétissante du season finale où Ramsey mange son petit déj’ devant « Puant »…). Bref, c’était vraiment plus glauque que passionnant tout ça. On constate donc que la série maîtrise parfaitement l’art de faire du remplissage, et ce n’est pas nécessairement une bonne chose.

Cependant attention, même si il y a eu des longueurs, il y a aussi eu un paquet de moments magiques cette saison. Voir Tywin remettre Joffrey à sa place par exemple, c’était divin ! Ne nous voilons pas la face, on adore détester certains personnages de Game of Thrones. Et ces séquences où ils peuvent s’en mettre plein la figure font partie des petits trésors de la série dont on ne se lasse pas.

Le couple le plus heureux de tout Westeros.

En réalité, le plus gros souci de cette saison, c’est qu’on s’attendait à un embrasement. Et en fait, à part Astapor, peu de choses ont pris feu. Daenerys est bien gentille de jouer les libératrices d’esclaves, mais à un moment donné, il va vraiment falloir mettre le cap sur Port-Réal, parce que cette bande-annonce commence à être interminable.  Certes, il y a eu le « Red Wedding » et cela a pas mal changé la donne (surtout en ce qui concerne la position des Stark), mais en dehors de ça, la guerre à l’air d’être au point mort et les menaces plutôt en l’air que concrètes. Il va falloir remettre un coup de fouet ! Malgré tout, on ne s’en fait pas pour la série. Cette saison était globalement très bonne, imparfaite certes, mais cela reste Game of Thrones :  chaque épisode se regarde avec plaisir, et on a déjà hâte de voir ce que la série nous réserve pour sa saison 4.

Sinon, quelqu’un a remarqué le caméo de George R. R. Martin ?

Partager