Revue de presse : George R.R. Martin intrigue les fans de Game of Thrones

Revue de presse : George R.R. Martin intrigue les fans de Game of Thrones

George R.R. Martin, un auteur et une beubar assez incroyables.

La signature d’un nouveau deal entre l’auteur de la saga du Trône de Fer et HBO, au début du mois, excite autant ses fans qu’elle ne les inquiète. Alors que Martin devrait participer au développement d’un nouveau projet pour la chaîne câblée, plusieurs voix s’élèvent pour l’encourager à prioritairement terminer les deux derniers tomes de son épopée.

George R.R. Martin aime jouer avec le mystère… et avec les nerfs de ses fans. Le 5 février, HBO a annoncé qu’un nouvel accord était trouvé avec l’auteur qui a imaginé la saga du Trône de Fer : ce dernier devrait participer au développement de deux nouvelles saisons de Game of Thrones, adaptation télévisuelle de cet univers produite par David Benioff et Dan B. Weiss. Parallèlement, l’accord en question prévoit que l’homme à la tête de père Noël soit associé au développement d’une ou de plusieurs nouvelles séries de la chaîne qui a lancé Les Soprano, The Wire ou encore Six Feet Under.

Aussi excitante qu’elle puisse paraître, cette seconde nouvelle suscite quelques inquiétudes chez les fans de Martin. La raison : l’auteur n’en a pas encore fini avec l’écriture du cycle du Trône de Fer, la saga littéraire à la base de la série. Et certains préféreraient que George s’enferme dans son bureau pour finir proprement son oeuvre plutôt que de le voir courir entre les studios télé.

Jon Snow (Kit Harrington). Photo HBO

Les sources de ces craintes sont multiples. D’abord parce que, comme l’a dit Martin lui-même sur le site de HBO, le rythme de production de Game of Thrones avance vite et n’a rien à voir avec le processus d’écriture des romans. « La façon dont j’écris s’inscrit dans un processus assez lent, confie l’intéressé. Le Trône de Fer, ce sont des livres volumineux et dont le contenu est aussi dense que complexe. J’ai conscience que la série avance aussi vite qu’une locomotive géante (…) La dernière chose que je veux, c’est que l’histoire du show ne rattrape celle des livres (…) J’espère que nous finirons à peu près en même temps. Nous verrons… »

Concrètement, Martin doit encore écrire deux tomes de sa saga. Et fin mars, Game of Thrones la série entamera sa saison 3. Autant dire que le temps presse, quand bien même certains éléments laissaient à penser que la série pourrait ne plus rester dans la logique « un tome, une saison » qui a présidé le développement du show en 2011 et 2012. Les fans lecteurs, eux, sont clairs et n’ont qu’un message : « George, finish the books« .

Un certain nombre d’entre eux, considérant l’âge du romancier, redoutent en fait que le poids des ans ne pèse trop lourdement sur ses épaules. George R.R. Martin a effectivement 64 ans : leur plus grosse trouille, c’est qu’il n’aille pas au bout de l’histoire qu’il a imaginé. Ils veulent surtout éviter que ce dernier ne devienne un nouveau Robert Jordan : en 2007, l’auteur du cycle La Roue du temps est effectivement mort avant d’arriver au bout de son oeuvre et c’est finalement un autre auteur, Brandon Sanderson, qui a fini le travail pour lui. Dans le cas du Trône de Fer, rien ne dit que ce serait le cas: certains affirment en effet que son créateur ne souhaite pas que quelqu’un reprenne le flambeau derrière lui.

Martin, lui, préfère ne pas trop y penser. Et il préfère répondre de façon sybilline aux questions du public sur ce dont parlerait une nouvelle série. Sa méthode : expliquer plus ce qu’il ne fera pas que ce qu’il fera. Selon TG Daily, il ne serait par exemple être question de produire un prequel sur la guerre qui a conduit Robert Baratheon sur le Trône de Fer. « Pour tout dire, avoue Martin, je n’ai jamais compris pourquoi cette histoire intéressait autant. Si je devais écrire un roman, une trilogie ou un scénario à ce sujet, il n’y aurait pas vraiment de surprise, puisque le public saurait en gros ce qui va se passer« .

Tyrion Lannister (Peter Dincklage). Photo HBO

En ce qui concerne ses autres écrits, il reste assez mystérieux : Tales of Dunk & Egg, lié à la saga des sept royaumes, aurait été acquis par un producteur (qui ? Mystère) et Wild cards pourrait atterrir sur une autre chaîne (SyFy ?). Il considère enfin que l’adaptation de Fevre Dream serait plus adaptée au grand écran qu’à la télévision. Il ne devrait pas non plus participer à l’écriture d’une nouvelle version de I, Claudius pour HBO (« Ce serait comme participer à un remake téle de Autant en emporte le vent ou de Citizen Kane. Non merci« ).

En résumé, les paris sont plus que jamais ouverts pour savoir ce que pourrait être le prochain projet télé du bonhomme. Ce qui ne manquera sans doute pas de faire grincer un peu plus les dents de ceux qui attendent surtout The Winds of Winter, le tome 6 de la saga. Ces derniers pourront toujours se consoler (un peu) en se disant qu’au printemps, HBO diffusera encore un épisode de Game of Thrones signé Martin. Il s’agira de l’épisode 7, intitulé Chains.

 

Partager