On a vu… les surprises des Golden Globes

On a vu… les surprises des Golden Globes

Dimanche 12 à Los Angeles, le gratin de la production télé et cinématographique était réuni à l’occasion de la  soixante et onzième cérémonie des Golden Globes. Le bilan : ce fut long, mais à plusieurs occasions, ce fut vraiment bon. Petit tour d’horizon.

Un oeil sur le palmarès télé

La bande de Breaking Bad a parfaitement soigné sa sortie.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les cérémonies se suivent mais ne se ressemblent pas. Autant, en 2013, on s’était ennuyé en découvrant un pâle copier/coller du palmarès des Emmy Awards révélé quatre mois auparavant, autant cette année, les Golden Globes ont donné tout ce que l’on est en droit d’attendre d’une remise de prix. A savoir, des confirmations logiques, des surprises réjouissantes et d’autres plus inattendues (pour ne pas dire saugrenues).

Au rayon des prix attendus, on retrouve évidemment Bryan Cranston et Breaking Bad, logiquement primés dans la catégorie séries dramatiques. On peut y ajouter les noms de Robin Wright (House of Cards) et Elisabeth Moss (Top of the Lake).

Pour ce qui est des jolies surprises, le prix de meilleure actrice dans une comédie remis à Amy Poehler est un authentique bonheur. Toujours placée, jamais gagnante, l’interprète de Leslie Knope dans Parks & Recreation mérite cette reconnaissance.

De manière plus surprenante, Brooklyn Nine Nine et Adam Samberg (Fox) ont coiffé tout le monde au poteau dans la catégorie meilleur comédie et meilleur acteur dans une comédie. S’ils ne déméritent pas, la série et l’acteur n’ont pas forcément montré beaucoup de choses en une demi-saison. On peut donc être surpris mais si ça peut aide le projet à mûrir, pourquoi pas… La remarque vaut également pour Jon Voigt, récompensé pour sa prestation overzetopesque dans Ray Donovan.

Quoi qu’il en soit, ce palmarès a de la gueule, et ça, c’est déjà beaucoup.

Un oeil sur le palmarès ciné

La plupart des prix ayant été attribué à des films inédits en France, ça promet pour le premier trimestre 2014. On notera que  les films déjà diffusés en France, figurent dans le Top de la rédaction ciné du Daily Mars. Ça fait plaisir.

Et les Gloden Globes sont attribués à…

COTE CINEMA

Meilleur film dramatique : 12 Years a Slave
Meilleur réalisateur : Alfonso Cuarón (Gravity)
Meilleur actrice dans un film dramatique : Cate Blanchett (Blue Jasmine)
Meilleur acteur dans un film dramatique : Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)
Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale : Leonardo DiCaprio (Le Loup de Wall Street)
Meilleure actrice dans comédie ou comédie musicale:  Amy Adams (American Hustle)
Meilleur second rôle féminin : Jennifer Lawrence (American Hustle)
Meilleur second rôle masculin : Jared Leto (Dallas Buyers Club)
Meilleur scénario : Spike Jonze (Her)
Meilleure chanson extraite d’une bande originale de film :  “Ordinary Love”, U2 (Mandela: Long Walk to Freedom)
Meilleure bande originale de film : Alex Ebert, pour All is Lost
Meilleur film étranger : La Grande Bellezza / The Great Beauty (Italie)

COTE TELEVISION

Meilleure série dramatique : Breaking Bad (AMC)
Meilleur acteur dans une série dramatique :  Bryan Cranston (Breaking Bad, AMC)
Meilleure actrice dans une série dramatique :  Robin Wright (House of Cards, Netflix)
Meilleur second rôle masculin dans une série, minisérie ou téléfilm : Jon Voight (Ray Donovan, Showtime)

Meilleure comédie ou série musicale :  Brooklyn Nine-Nine (FOX)
Meilleur acteur dans une comédie ou une série musicale :  Andy Samberg (Brooklyn Nine-Nine, FOX) Meilleure actrice dans une comédie ou une série musicale :  Amy Poehler (Parks and Recreation, NBC)

Meilleure minisérie ou téléfilm : Behind the Candelabra/Ma vie avec Liberace (HBO)
Meilleur acteur dans une minisérie ou téléfilm :  Michael Douglas (Behind the Candelabra/Ma vie avec Liberace, HBO)
Meilleure actrice dans une minisérie ou téléfilm : Elisabeth Moss (Top of the Lake, Sundance Channel)
Meilleur second rôle féminin dans une série, une minisérie ou téléfilm : Jacqueline Bisset (Dancing on the Edge, BBC)

Revivez cette nuit intense en relisant le LT du Daily Mars réalisé cette nuit par Nicolas Robert et Marine Pérot.

Partager