Gros plan sur Doll & Em (Séries Mania)

Gros plan sur Doll & Em (Séries Mania)

Note de l'auteur

Diffusée le 30 avril lors du Festival Séries Mania, Doll & Em suit le parcours de deux amies qui mettent en péril leur amitié au profit d’une relation professionnelle plus que risqué.

doll_em_1

Dolly Wells et Emily Mortimer

L’histoire : Emily Mortimer prend son amie Dolly sous son aile à la suite d’une mauvaise rupture et en fait son assistante personnelle, sans que les deux jeunes femmes ne se rendent vraiment compte que cela pourrait nuire à leur amitié d’enfance.

Autour de la série : Créée par Dolly Wells et Emily Mortimer, la série a été diffusée dès février 2014 sur Sky Living en Angleterre avant de faire son arrivée aux Etats-Unis sur HBO en mars dernier.

L’avis : Il faut bien dire ce qui est, ces séries qui se balancent dangereusement sur la ligne entre fiction et réalité sont toujours un peu déroutantes, car il souvent difficile de discerner quelle est la part de vrai là-dedans. Personnellement, cette question me taraude toujours un peu face à ce genre de concept, alors Doll & Em n’a pas échappé à la règle.

Doll & Em, c’est une série qui vous démontre qu’il ne vaut mieux pas mélanger travail et amitié, de la même manière que l’adage veut que « les bons comptes font les bons amis. » En matière d’amitié, il y a des frontières à respecter. Il vaut mieux éviter d’emprunter de l’argents à ses amis, de vivre sous le même toit…ou encore de devenir leur assistant personnel. Car dans Doll & Em, on vous démontre que ça, ça ne marche pas.

L'une des scènes les plus drôles de la série

L’une des scènes les plus drôles de la série

C’est l’histoire d’une vieille amitié qui fonctionne très bien hors du cadre professionnel, mais une fois que cette frontière est franchie, tout va à vau-l’eau. Tout part du fait que Doll se dispute avec son petit ami londonien et appelle à la rescousse sa meilleure amie, Em. Pour tenter de l’aider, cette dernière l’invite à la rejoindre à Los Angeles. Elle propose de faire de Doll son assistante. Mauvaise idée car au fil des épisodes, la tension grandit entre les deux amies.

Jalousie, envie, frustration… Une accumulation de tout cela ainsi que d’une pointe d’agacement finit noyer les deux femmes dans une animosité qui n’existait pas entre elles auparavant. Mais qui en aurait douté ? Dès le premier épisode de la série on sait que tout ceci ne va pas bien terminer. Grossière erreur que de croire qu’une telle association peut fonctionner.

Loin de moi l’idée de dire que deux proches amis ne peuvent pas travailler ensemble, on sait tous qu’au contraire c’est tout à fait possible, seulement quand l’un devient le subalterne de l’autre, ça complique un peu les choses. Et elles deviennent encore plus complexes si le subalterne finit par faire de la concurrence à son boss.

Doll & EmAlors que la chanson du groupe War « Why can’t we be friends? » marque la fin de chaque épisode, on ne peut s’empêcher de voir cette question sous un angle ironique vis à vis du contenu de la série. Comme s’il s’agissait un présage de ce que Doll et Em finiront inévitablement par se demander en voyant que leur petit arrangement est en train de détruire leur amitié.

En sommes, Doll & Em, c’est sympa. Il y a des moments bien drôles, des moments touchants, et la série trouve un joli équilibre. Emily Mortimer et Dolly Wells ont fait du bon travail, mais est-ce que tout cela à un avenir ?

La suite ? L’idée est bonne mais est-ce vraiment un bon concept de série ? Honnêtement, à l’issue de cette première saison je ne ressens pas un besoin fulgurant d’en voir une deuxième. En mini-série ça m’aurait sembler plus logique, car je ne vois pas tellement l’intérêt d’une saison 2. La saison 1 a fait, selon moi, le tour de la question.

DOLL & EM, saison 1

Ecrit par Emily Mortimer, Dolly Wells et Azazel Jacobs

Réalisée par Azazel Jacobs

Avec : Emily Mortimer (Em), Dolly Wells (Doll), Jonathan Cake (Buddy), Aaron Himelstein (Mike)…

Partager